1080° SNOWBOARDING
Suggestions
OUI !
onza Ça glisse comme sur une planche de snow... Pour les graphismes, la capacité de la console est parfaitement bien exploitée : les reflets, les ombres, et le soleil qui brille arrive même à nous brûler la rétine ! Les bruitages sont nickels: bruits d'entrechocs entre concurrents, ou télescopages dans le décor ! La musique est très bien choisie et entraînante dans l'univers du jeu, mais souffre d'un répertoire assez limité et répétitif. La durée de vie est bonne aussi, avec ses 3 modes de course qui augmentent vraiment la difficulté du jeu ! La jouabilité est très basique, même instinctive diront certains. Le jeu dispose également de trois autres modes multijoueurs inclus, qui sont : contre la montre, figure et tournament. Le mode multi n'a rien de nouveau; même décevant pour tout dire, ce n'est vraiment pas le point fort du jeu. Lors du démarrage plusieurs concurrents seront à votre porte ayant chacun leur caractéristique, puis ensuite le choix de la board, une sacrée panoplie! Puis viens le choix du circuit, juste 6 ! Bref, le jeu est vraiment excellent, mais le mode multijoueurs est plus limité que je l'aurais imaginé. Mais à part ça, le jeu est vraiment parfait sur toute la ligne !
OUI !
wizzy le Nerd Il fallait une référence du genre sur Nintendo 64 et bien, la voici. 1080° Snowboarding est un soft élégant avec des tracés bien pensés pour nous défriser les moustaches, alliant descentes vertigineuses et environnements variés sur une même course. Les snowboarders ont la classe et répondent à merveille à toutes nos sollicitations. Et la Nintendo 64 brille de mille feux avec des effets de lumières visuellement bluffants. La neige aura toutes les teintes possibles en fonction de l'heure de la journée. Côté jeu, les modes de jeux sont classiques : challenge, figures et contre la montre... et le nombre de pistes est réduit à 6 tracés (un nombre correct pour l'époque) plus deux pistes pour réaliser des figures acrobatiques. Du classique pour un jeu de snowboard mais le jeu assure d'avantage que l'essentiel : il ne souffre d'aucun défaut, ce qui le rend incontournable sur la 64-bit de big N.
OUI !
jumpman 1080° fut ma première expérience de snowboarding vidéoludique, et j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir avec ce titre !! Pourtant, au départ, ce n’était pas gagné avec son contenu radin fait de six pistes, plus deux pistes pour les figures, cinq persos aux choix et un seul adversaire sur la piste en mode "Challenge"... Seulement voilà, devant cette réalisation particulièrement brillante, cette ambiance hivernale très réussie, ce gameplay arcade et technique à la fois et cette vitesse qui peut être grisante, j'ai succombé. Dévaler les pistes, en cherchant sans cesse la meilleure trajectoire, en essayant les figures les plus folles, en admirant les couleurs de la neige qui changeaient en fonction du soleil et en ressentant une sorte de vertige devant les descentes les plus folles... Quel pied ! Alors oui, aujourd'hui, 1080° a vieilli, mais il lui reste ce charme fou, cette odeur de vin chaud et ce subtil mélange de simulation et d'arcade qui lui permettent de s'adresser à tous, malgré son contenu plutôt maigrelet.
DECEVANT
Blondex Quand on était possesseur d’une N64, ce n’était pas tous les jours drôle devant le manque de sorties de jeux – et ce n’était qu’un prélude. Aussi, quand 1080° fut annoncé comme un jeu de snowboard ambitieux, salué par la presse de l’époque, j’avais forcément hâte d’y jouer. Ma découverte du jeu fut pourtant une déception globale : malgré une réalisation graphique effectivement très propre, un brouillard – caractéristique des jeux N64 – suffisamment bien exploité pour apparaître naturel et l’effet de la neige aussi bien retranscrit visuellement que manette en main, l’amusement ne s’est en revanche pas imposé. Et chacun de mes essais suivants à travers le temps n’auront fait que confirmer cette impression initiale. J’attendais de ce jeu un ressenti plus arcade, plus immédiat, alors que 1080° s’avère finalement bien plus capricieux à maîtriser, la gestion des sauts et des techniques étant une galère. Et puis la qualité sonore est vraiment déplorable : les musiques sont faiblardes et le son parait mal compressé (l’excuse du support cartouche a ses limites). Le challenge n’en demeure pas moins intéressant, et récompensera le joueur qui aura (et se sera) accroché.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software