PAC-MAN
Suggestions
ROND COMME UN BALLON...
jumpman Pac-Man, cette petite boule jaune, a marqué l'histoire du jeu-vidéo et est devenu un pilier du monde de l'arcade durant les années 80 (et aujourd’hui encore…). Pourtant, le soft en lui-même est très basique : Vous incarnez Pac-Man, le glouton jaune, et vous devez avaler toutes les Pac-Gommes du tableau. Mais attention, car 4 fantômes colorés vous courent après ! Et c'est là, toute l'essence du jeu ; Devoir gober toutes les Pac-Gommes, tout en évitant ces foutus fantômes. Bien entendu, le jeu regorge de bonus pour scorer et de 4 Super-Pac-Gommes par tableau qui vous permettrons, durant une poignée de secondes, de dévorer ces affreux ectoplasmes. Et à chaque fois que vous terminez le tableau, rebelote, mais avec des ennemis toujours plus rapides, mettant vos réflexes à rudes épreuves... Les versions NES et GBA proposent des adaptations 8-Bits très fidèles (mais on pointera du doigt la version GBA pour son prix et la fainéantise de l'adaptation !). Arriverez-vous à faire bugger le jeu (il vous faudra pas mal d’entrainement je pense…) ?
UN MONUMENT !
wizzy Iconique, sa forme toute ronde, sa faim insatiable (il gobe tout sur son passage) et son jaune citron ont crevé l'écran noir des bornes d'arcade d'antan. Pac-Man s'impose dès 1980 comme la mascotte intemporelle de Namco, dans ce qui restera une référence absolue du jeu vidéo. Le jeu se présente sous la forme d'un labyrinthe à nettoyer avec des bouboules à gober et des fantômes (des gants de toilette avec des yeux) qui nous poursuivent inlassablement. En bonus : des fruits bien juteux pour scorer, et des grosses pastilles pour passer de proie à prédateur, de pourchassé apeuré à Ghostbuster vengeur. Le jeu, d'une simplicité illusoire, est un modèle, une base déclinée à toutes les sauces pendant plus d'une décennie par les développeurs. Car Pac-Man est addictif en diable grâce à une difficulté progressive savamment étudiée. Plus on avance dans les tableaux, plus la vitesse des fantômes augmentent jusqu'à réduire toutes nos chances de réussite. Et la légende veut que le jeu n'ait pas de fin (même si un bug stoppe le joueur au 256ème niveau mais chut, faut pas le dire). Il est surtout une très belle métaphore de la vie. Sachez-le, dans Pac-Man, la mort est inévitable !
OUI !
twinsen threepwood Pac-Man ou (peut-être) le premier jeu vidéo que j'ai essayé enfant, ou en tout cas le premier à m'avoir vraiment marqué ! Tellement culte, tellement cool, un concept ultra-simple et efficace en 5 secondes aussi vite qu'un Tetris ! 4 petits fantômes inoubliables, une difficulté galopante, et des heures des heures (et des heures) de rigolade et de crise de nerfs ! Clairement, un jeu fondateur. Si la version Atari 2600 reste ma préférée pour l'effet nostalgique et sa manette, la version NES dispose également ici d'une très belle conversion. Peut-être ai-je trouvé le jeu légèrement plus difficile à gérer à la croix, mais c'est du chipotage. Bouffer tous ces satanés blocs jaunes, dévorer ces satanés fantômes avant qu'ils ne vous choppent, je m'étonne aujourd'hui à devenir aussi dingue en y jouant que lorsque j'étais enfant ! Pac-Man est un monument, dont la qualité n'égale que la simplicité du concept et la maîtrise de son game design. Un incontournable pour tout joueur qui se respecte, et surtout à faire essayer impérativement aux jeunes générations !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Jeux2Casino   Jouer en ligne   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software