THE LEGEND OF ZELDA - BREATH OF THE WILD
Suggestions
LA LEGENDE
PXL La légende est de retour, je n'avais pas pris autant de plaisir sur un Zelda depuis Ocarina of Time ! Malgré sa nouveauté, ce volet lorgne carrément du côté de Zelda premier du nom sur NES : on a la même liberté, et le même sentiment d'abandon devant l'adversité, tout ça sublimé par une direction artistique fantastique, un monde gigantesque et prenant, des musiques distillées mais fantastiques. Nintendo nous prouve pour une fois qu'ils peuvent être les maîtres de la réalisation du jeu d'aventure. Et quel degré de finition ! Il y a de la vie dans ce Zelda ! Honnêtement, après cette expérience, tous les jeux vont nous paraître bien fades. Et j'ai également adoré l'approche façon Dark Souls de ce jeu en termes de combat. C'est fantastique, stressant et finalement se dégage un degré de satisfaction non négligeable quand on abat un gros mob. Enfin, j'ai également bien apprécié la dureté de ce jeu. Malgré les couleurs vives, ce Zelda transpire le dramatique : les personnages souffrent, le passé est douloureux, les combats sont difficiles, même la météo est contre nous. On en bave et c'est ça qui est bon ! Le jeu nous en offre tellement qu'on pourrait y passer plus de 200 heures.
OUI !
Iglou Il m'est difficile de poser des mots sur l'aventure que nous propose Nintendo avec ce nouveau Zelda : c'est un monstre, un colosse, d'une inventivité de toutes les minutes, une œuvre qui fait date dans l'histoire du jeu vidéo moderne. J'ai toujours eu un souci avec les open world, ils sont bien sûr immersifs, mais m'ont toujours ennuyé de par leur allers-retours incessants sans grand intérêt. Et c'est là où Nintendo sort son épingle du jeu : rendre un open world réellement divertissant par un level design à toute épreuve. Le monde fourmille de vie, il y a les sanctuaires, véritables mini-donjons qui poussent le joueur, pour son plus grand plaisir, à explorer de fond en comble la carte. Le jeu fourmille de milliers de détails hallucinants qui permettent de créer un gameplay émergent sans pareille dans le monde du jeu vidéo solo. L'OST est d'une intelligence folle, en plus d'être de toute beauté. Malgré quelques errances techniques, le jeu est d'une propreté sans faille, et quelle ambiance ! Un jeu quasi proche de la perfection, qui fait déjà cas d'école tant les autres studios ont à apprendre de ce Zelda, un chef d’œuvre instantané et un des plus grands jeux de tous les temps.
OUI !
wizzy Link renaît de ses cendres tel le phœnix pour abattre une fois pour toute le fléau Ganon... Et c'est tout fébrile que je me suis lancé dans cette aventure. D'abord, parce que mes attentes à l'égard de ce Zelda étaient grandes. Ensuite, parce que je découvre avec ce jeu une nouvelle console, atypique ! Breath Of the Wild est donc un Zelda en mode open world, avec de vastes étendues à découvrir. Dès le départ, la liberté est réelle et enivrante, et le monde s'avère attrayant, jouant beaucoup sur la verticalité. Les sanctuaires (des donjons plus petits avec des énigmes et peu ou pas d'ennemis) sont une très belle trouvaille, et les dénicher à travers la carte devient rapidement une obsession. Tout comme cuisiner, je ne l'explique pas, j'adore ! Quoiqu'un poil court, les 4 donjons principaux sont très originaux et particulièrement bien ficelés. Alors, s'agit-il du jeu parfait comme annoncé ? J'ai envie de nuancer : c'est une synthèse très réussie des jeux Zelda et des Open World. L'histoire est classique (pour ne pas dire convenue), mais le monde d'Hyrule est gigantesque et le plaisir de le parcourir est grand. Une invitation à une balade sans fin !
OUI !
twinsen threepwood En 30 années de gaming, le firmament vidéoludique tenait pour moi en 5 titres: Mario 64, Final Fantasy VII, MGS, LBA2 et Ocarina of Time. Je peux ajouter BOTW sans aucune réserve. Ce jeu est plus qu'une claque, c'est une leçon de jeu vidéo qui va tout changer pour toujours, rien que ça. Refonte géniale de la série et en même temps du genre open world, pour lequel Nintendo s'essaie pourtant pour la 1ère fois, BOTW marque le retour à l'esprit de gigantisme et de grande aventure de Zelda 1 sur NES. Jamais un monde n'avait été aussi beau, grand, riche et détaillé. 100 pages ne suffiraient pas pour tout décrire. Hyrule vit comme jamais et hante nos rêves quand on l'abandonne. Reprenant avec brio Monster Hunter, Flow, Journey, Skyrim, Darksiders 2 et même la prestigieuse série des Souls, BOTW n'en oublie pas d'avoir sa propre identité faite de frissons, de voyages, d'humour et de mélancolie. Poétique, lumineux dans son level design avec des sanctuaires et des donjons qui feront date, ce Zelda livre d'innombrables moments merveilleux et inoubliables. Emouvant, audacieux, libertaire, profond et courageux, ce jeu fait la fierté de la WiiU et un formidable tremplin à la Switch.Culte!
UNE MERVEILLE
Dunst Il y a tellement à dire sur ce jeu que j'ai du mal à savoir par quoi commencer. Ce Zelda m'a un peu chamboulée au début : trop grand, je ne savais pas par où commencer. Mais c'était sans compter le génie des développeurs, contrairement à beaucoup de mondes ouverts qui se perdent dans leur grandeur. Ici, où que l'on soit, on voie un détail qui attire l’œil et qui nous guide sans vraiment nous en donner l'impression. Les sanctuaires sont des merveilles de logique qui peuvent être résolues de plusieurs manières différentes, et les donjons, bien qu'un peu courts, sont vraiment sympa (j'avoue, les donjons classiques à la Zelda avec énigmes, demi-boss, objets, clés, boss, m'ont manqué). Les missions secondaires, loin d’être ennuyeuses, apportent souvent quelques éléments de scénarios sans crier gare, ce qui pousse à toutes les terminer, surtout si comme moi on aime collectionner le plus d'items possibles. Le jeu nous laisse complètement libre : tu veux escalader la montagne, pourquoi pas ? Tu veux traverser à la nage, tente-le ! On est rarement réprimé et souvent récompensé par nos prises de risque. Et puis, il nous offre des surprises qui peuvent nous couper le souffle (no spoil).
UN GRAND CLASSIQUE !
Blondex Après plusieurs tentatives plus ou moins réussies pour renouveler une série enfermée dans le modèle Ocarina of Time, Nintendo a pris cette fois le risque de tout chambouler pour en revenir à l’esprit du premier volet : l’aventure sans aucune barrière. Breath of the Wild va même encore plus loin, et ne souffle aucune directive précise dans le déroulement de l’aventure, renvoyant presque son scénario à une quête optionnelle. Cette liberté totale aurait pu être effrayante, ou au contraire manquer de sel, mais il n’en est rien. La première surprise est de constater que ce Zelda est un jeu réellement difficile, et il respecte en cela ce que doit être un parfait Zelda : une quête initiatique. Ainsi, la grande force de Breath of the Wild est de laisser le joueur libre de vivre cette quête initiatique de la manière qu’il l’entend, pour en arriver à l’objectif final. Le monde est gigantesque, cohérent, varié, recèle de nombreuses aventures (même pour de simples quêtes annexes), et chaque joueur aura vécu sa propre expérience avec ce jeu ; la mienne est tout simplement mémorable depuis le tout début jusqu’à... bien au-delà de la fin ! D’ores et déjà un grand classique du jeu vidéo.
OUI !
Enker Le tour de force de ce titre, en plus de renflouer la Wii U et de lancer la Switch, est d'avoir réinventé une licence majeure du jeu vidéo, et avec grand brio s'il vous plait ! Est-ce définitif, je ne sais pas, mais le virage assez brutal se porte tout de même bien à l'univers. Jamais le monde d'Hyrule n'avait eu l'air aussi vaste, riche et tourmenté. Pour la première fois, Link va errer dans un univers mélancolique, seul au monde et livré à lui-même. La richesse de BotW est d'offrir une grande liberté au joueur tout en restant cohérent, quitte à sacrifier certains acquis. Les temples et donjons sont remplacés par des sanctuaires, épreuves thématiques plus courtes. L'exploration prend le pas sur l'affrontement, même si certains duels s'avéreront épiques ! Ce Zelda est en fait une progression et une montée en puissance permanentes, les possibilités de découverte grandissant au rythme des capacités de Link et de ses rencontres. Le tout est renforcé par une atmosphère bien propre, au style graphique très soigné, aux grandes variétés de paysages et à la patte musicale discrète mais prégnante. BotW est un jeu onirique, une belle invitation à la vie sauvage, comme l'indique son titre.
OUI !
nekomiou Magistral ! Avec Breath of the Wild, on a juste l'un des meilleurs jeux de ces dix dernières années ! Je n'hésite pas à le dire : il met une sérieuse calotte à bien des jeux PS4 (Horizon Zero dawn, pour ne pas le nommer). En premier lieu, rien que graphiquement, c'est une claque visuelle. C'est vraiment varié, vaste, il se passe tout le temps quelque chose, et on passe son temps à visiter et à vouloir continuer à découvrir ce monde. Tellement de choses à faire. Point très appréciable, BOTW casse les codes et conventions historiques de Zelda. Il y a une vraie difficulté, on se fait bien démonter, ça fait du bien. Le nombre d'armes est assez affolant, le système de combat se darksoulise : c'est nerveux et tactique. On cherche les points faibles et patterns des boss comme dans un Dark Souls. La durée de vie est colossale. J'ai dû passer 120h dessus, sans tout faire, loin de là. De plus, j'ai apprécié que les sanctuaires étaient à la fois courts en soi mais très nombreux, ça offre une respiration, qui s'ajoute à un sentiment immense où l'on choisit vraiment son propre cheminement. Enfin, l'histoire est à mes yeux l'une des plus profondes de la série. Impensable de ne pas y jouer !
OUI !
jumpman Au départ, j'avais peur de me lancer dans cette grande épopée ; peur d'un jeu trop long, trop difficile et trop éloigné des Zelda classiques... Puis j'ai fini par me laisser tenter, et je prends un pied monstrueux sur ce jeu ! L’aventure est certes immense, mais se balader dans les contrées d'Hyrule tout en récoltant divers items, en se battant contre certains ennemis tout en en évitant certains trop hostiles, grimper le long des falaises et rencontrer divers personnage attachants, se fait naturellement et procure une incroyable sensation de dépaysement ! Bien entendu, certains râleront contre le système de casse des armes ou devant certains sanctuaires exclusivement à base d'énigmes. Mais ce serait pinailler aux vues des qualités folles du titre ! La patte artistique est magistrale et donne un cachet dingue à cet univers, et la bande-son, elle, est un sans-faute. J'adore me perdre dans ces grandes provinces à la recherche d'un sanctuaire ou d'un village. J'y joue par petites sessions et sans prise de tête malgré une équipée qui s'annonce longue et plutôt ardue. Un Zelda qui fera date et qui renouvelle de forte belle manière la série ! Indispensable !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Jeux2Casino   Jouer en ligne   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software