HORIZON - ZERO DAWN  
Suggestions
LA CLAQUE LUDIQUE ET GRAPHIQUE
Kirstendall Ce jeu est à la fois une claque graphique et aussi un très bon jeu ! Les créateurs de Killzone ont le talent pour créer des ambiances plus que sympa. Ici, un monde post-apocalyptique que l'on annonçait comme un "Red Dead Redemption"-like, mais qui lorgne du côté de Skyrim pour l'ambiance et le dépaysement, tout en ayant l'aspect Fun d'un Action-RPG. Du point de vue graphique, nous sommes au top, mais le comble est que le jeu est tellement prenant du point de vue du gameplay et du scénario que l'on oublie de regarder le paysage ! Un monde ouvert où l'on aime à se promener pour traquer des animaux-machines dans des joutes à la fois bourrinnes et stratégiques. On a vite fait de vouloir essayer différentes tactiques : silencieuse, corps à corps, élémentale. On note aussi un petit côté RPG pour les compétence et le "boostage" des armes, avec des quêtes toutes scénarisées qui fait que l'on évite les missions Fedex ennuyeuse... L'un de ces grands jeux où l'on oublie le temps, un des ces jeux qui donne envie d'y retourner en permanence. Une durée de vie qui semble plutôt convaincante, bien 50 heures de jeux pour le terminer et sillonner le monde correctement. Un incontournable !
UN JEU DÉSINCARNÉ
wizzy le Nerd Horizon: Zero Dawn, c'était pour moi la promesse d'un open world fantastique dans lequel se baladent des créatures mécaniques à la fois majestueuses et dangereuses. Je l'attendais avec la plus grande impatience. Hélas, la manette m'est vite tombée des mains. Passée la quinzaine d'heures à suivre Aloy dans les hautes herbes, le jeu ne m'inspire plus qu'une vague indifférence. Tout est proprement linéaire dans ce monde qui se dit ouvert, les quêtes annexes sont réduites et de surcroît inintéressantes, le récit initiatique avec son air de déjà-vu manque de m'emballer. Les batailles contre les créatures, pourtant bien orchestrées, se répètent à l'infini pour glaner du matos. Reste de beaux panoramas (vraiment très beaux), de belles bestioles high-tech (les magnifiques "Grands-cous" ) et un système de jeu (combats intéressants, bel arbre de compétences) bien huilé. Ça manque juste pour moi "d'incarnation". Il m'est par exemple très difficile de m'émouvoir quand je parle à des congénères humains, certes bien modélisés, mais aux expressions faciales inexistantes.
OUI, MAIS...
Twinsen Threepwood Chaud et froid permanent avec HZD. Clairement, on nous a survendu le jeu. Malgré une ouverture grandiose, passé une quinzaine d'heures, j'étais aussi refroidi que Wizzy. HZD était chiant comme la pluie et la manette me tombait des mains. L'Open-World (fausse bonne idée) est certes grand, souvent joli, mais vide, sans relief ni réel level design digne de ce nom : tous les éléments sont posés à la chaîne sans réelle réflexion, et le remplissage est évident (mon Dieu, cette carte...). Bien qu'il emprunte à beaucoup (Uncharted, Metal Gear V, Far Cry), le jeu ne pousse aucune de ses composantes à fond : histoire mal écrite, mal rythmée sur sa première moitié, dialogues nullissimes, design des PNJ horrible (le charisme d'un beignet façon Heavenly Sword sauf pour Aloy, réussie), les side-quests nulles, les combats honteusement brouillons, la difficulté mal dosée, le système de RPG raté, la cueillette sur-utilisée... Vraiment incompréhensible. Pour autant, la seconde moitié, plus narrative et mieux rythmée, sauve les meubles. HZD est un jeu grand public. Techniquement abouti, musicalement dans le ton avec de bons doubleurs, HZD ne s'adresse pas aux vieux briscards. Tout juste correct.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software