RISE OF THE ROBOTS
Suggestions
CONSTERNANT !
Blondex Comme me le faisait remarquer mon camarade Kakulakian au cours de l'une de nos conversations, les jeux tape à l'oeil mais mauvais ne datent pas d'aujourd'hui ! La preuve avec Rise of the Robots, adapté d'un jeu PC. Et dire que ce jeu était attendu, heureusement que certains ont dénoncé cette immondice à l'époque de sa sortie ! Rise of the Robots est donc un jeu de baston 2D, dont le seul attrait est le graphisme stylé, avec des robots aux design sympas et des décors vides mais pas moches. La version SNIN intègre même des scènes en image de synthèse ! Dans ce jeu, vous incarnez Cyborg, qui doit détruire 6 autres robots qui se sont rebellés contre les humains. Et ô joie, vous ne pourrez contrôler que Cyborg. Peu de persos, et un seul jouable, on nage en plein délire ! Jouons un peu, la version Super est lente mais assez fluide, la version MD est plus rapide mais injouable. Les coups du cyborg sont limités, peu de coups spéciaux, des adversaires à l'intelligence très relative, un dernier boss exagérément difficile. A noter un mode 2j même pas marrant. Sur le fond, le jeu s'en tire moins bien que le 1er Street Fighter, c'est vous dire à quel point c'est mauvais.
NAZE OF THE ROBOTS !
wizzy Rendu 3D ébouriffant des robots, musique cybernétique de Brian May de Queen, combats fluidesques en métal liquide et cinématiques en images de synthèse de la mort qui tue... Voilà pour la promo qui nous faisait baver dans les magazines de jeu vidéo en 1994 ! Notons qu'en dehors de ces arguments publicitaires, il y avait un détail, un minuscule détail qui, lui, n'échappa à personne lors de la sortie du jeu : l'absence totale de plaisir à soutirer de cette infamie ! Il n'y a qu'un seul perso en mode solo. Pour les coups de base, c'est du binaire à souhait avec coup de poing et coup de pied. Aucun enchaînement possible, on a affaire à du « je te tape, tu me tapes... » épuisant et les coups spéciaux relèvent de la Légende tant ils sont durs à exécuter. Pour gagner, on abusera bêtement du coup de pied sauté dans tous les sens. Bref, Rise Of The Robots est une coquille vide, de la baston sans rythme, inepte, prompte à vous lasser dès le premier combat.
UNE BLAGUE
twinsen threepwood Je me rappelle de la tête de mon unique pote (ayant lui aussi une Megadrive) qui avait succombé au marketing exacerbé tournant autour de cette daube. Le jeu, avec sa jaquette comportant un robot au look très "T-1000", voulait clairement profiter de l'immense hype autour du film Terminator 2. Le budget était clairement là, puisque le jeu avait pu profiter de graphismes développés sur Silicon Graphics (Donkey Kong Country), le top du top à l'époque ; et même faire signer le légendaire Brian May, guitariste de Queen. Seulement voilà, ROTR est une coquille vide qui n'a même pas l'élémentaire courtoisie d'assurer le minimum syndical dans un jeu de baston, à savoir le gameplay. Si vous êtes arrivés à sortir un spécial, sachez que je n'y suis jamais parvenu. Je décompte donc 3 coups par perso grand max. Les persos, parlons en : une demi-douzaine, c'est juste ridicule, et l'impossibilité pour le joueur 1 de jouer autre chose que le 1er robot en versus tient de la blague de mauvais goût. Enfin, l'unique thème (si on peut appeler ça comme ça) de May est tellement compressé que Red Special a préféré s'immoler par le feu plutôt que de se laisser rejouer un jour par son maître. Une daube.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Jeux2Casino   Jouer en ligne   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software