SEGA WORLDWIDE SOCCER 2000
Suggestions
NON !
MadMax Ouh là... Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon ç'aurait été un véritable carnage qu'aurait subi la boîte ayant développé ce "jeu", que SEGA a été mal inspiré de désigner pour l'occasion ! Et c'est un euphémisme. Pourquoi diable avoir charger une firme apparemment inculte en foot de salir à ce point cette licence prestigieuse connue sous le nom de Victory Goal sur Saturn au Japon ? Car on peut légitimement se poser la question au vu du résultat : les footballers sont très mal animés et se déplacent comme des estropiés sur le terrain, malgré la qualité de la fréquence d'affichage (le contraire eût été étonnant sur une machine comme la DC !), les actions sont très peu crédibles et les buts se suivent et se ressemblent quasiment tous, la jouabilité n'est pas progressive et l'on ne se sent jamais vraiment maître de son sujet (chose grave dans un jeu du genre), mais le pied, c'est le cas de le dire, c'est que les programmeurs ont le sens de l'humour (involontaire) et ont cru bon insérer dans quelques équipes une nouvelle race d'humain, n'ayant rien à envier à Michael Jackson, celle des "blanc-noir". Il n'est pas rare, en effet, de croiser sur le terrain des footballers ayant le visage noir, le buste noir, mais les jambes blanches, et vice-versa... Affligeant de connerie, mais fichtrement drôle ! Un jeu "Pierre Richard" (salut à lui) !
QUE NENNI !
wizzy le Nerd Voici le premier jeu que j'ai officiellement détruit à coups de marteau... après une grande partie de frisbee ! Sega Worldwide Soccer 2000 a atomisé le capital sympathie que j'avais pour cette série commencée sur Saturn, autrefois appelée Victory Goal. Avec ce jeu, j'ai compris ce que voulais dire "grosse daube en puissance". Vous appuyez sur le bouton passe, vous allez tranquillement dans la cuisine et vous vous préparez un café et un œuf sur le plat. Profitez-en aussi pour faire une balade à cheval dans la forêt et gravir l'Everest. Vous revenez. Surprise ! Votre joueur fait enfin la passe... Une bien jolie passe d'ailleurs. Une merveille de "bien jolie passe à personne", puisque c'est une règle dans SWS 2000, les joueurs s'enfuient quand ils voient le ballon arriver. Laid (3D lissé avec couleurs froides) et mal animé (des manches à balai qui pédalent dans la semoule), ce jeu ne ressemble à rien et surtout pas à un jeu de foot. Si vous aimez vraiment votre Dreamcast, je vous conseille d'acheter un jeu de basket car Silicon Dreams, les concepteurs de cette merveille, a pollué la boîte à rêve de Sega avec des jeux de foot ignobles : SWS Euro Edition, UEFA Dream Soccer...
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software