CRAZY TAXI
Suggestions
OUI !
MitsuO JCT Ah là là ! Crazy Taxi et moi, c'est une longue histoire d'amour ! J'ai d'abord découvert ce jeu sur borne d'arcade : il ne vaut mieux pas que je compte les pièces que j'ai pu laisser dans la machine, ça me ferait trop mal au ventre ! Bref, je n'attendais qu'une seule chose : qu'une version Dreamcast voie le jour ! Et qu'elle ne fut pas ma surprise lorsque j'appris que Maître SEGA allait effectuer une conversion sur notre chère 128 bits ! Crazy Taxi fait partie de ces jeux complètement originaux et très fun, avec lesquels on joue sans pouvoir s'arrêter. Le concept est très bien pensé et l'accent est mis sur le bourrinage : il faut aller vite, mais alors très vite, afin de se faire le maximum d'argent. Un jeu typiquement arcade doté d'une excellente réalisation, et qui se paie le luxe d'avoir une B.O. signée Offspring et Bad Religion : du pur délire !
YEAH BABY !
Kim Crazy Taxi est ce qu'on appelle un pur jeu d'arcade, tout bonnement parce qu'il représente un concept ingénieux, celui du taxi, à la sauce déjantée californienne ! Tous les éléments présents nous rappellent combien nous aimerions tous au fond de nous, débouler à 200km/h sur les trottoirs en écoutant de la musique à donf ! On peut dire que les programmeurs ont mis le paquet : côté zik' justement, c'est du Offspring, tout ce qu'il y a de plus approprié. La jouabilité demande quelque temps de pratique, mais la Crazy Box de cette version Dreamcast est là pour vous aider. Les deux villes (mélange de New York et San Francisco) sont interminables et la difficulté est assez accrue, le mode arcade étant parfait pour s'améliorer. Le panel étendu de figures des bolides servira à faire de vous le Roi de la Route. Et financièrement, bien sûr, surtout si vous faites flipper vos clients, puisque c'est le principe du jeu ! Pour résumer en un mot, Crazy Taxi, c'est fendard !!
OUI, MAIS...
City Hunter Au premier abord, Crazy Taxi apparait comme une véritable bombe : les graphismes sont magnifiques avec une multitude de détails ; la prise en main est immédiate ; on s'amuse dès les premières secondes... Mais le problème est que ce jeu a davantage été conçu pour le marché de l'arcade : Crazy Taxi n'est qu'une succession de petites missions, ce qui est malheureusement très répétitif et lassant à la longue. Au final, l'intérêt et la durée de vie sont plutôt limités, d'autant plus que ce concept est repris dans des jeux comme les GTA. Pour conclure, je dirais que le concept de Crazy Taxi est peut-être parfaitement adapté à l'arcade, mais moins aux consoles.
OUI !
MadMax Crazy Taxi, c'est une bonne grosse bombe d'arcade comme seul Maître Sega sait les faire ! Je me rappelle encore la tronche de mes frères quand j'ai ramené le jeu à la maison, en Mars 2000 : ils étaient ébahis par cette débauche graphique jamais vue et cette originalité débordante ! A peine sorti de l'ère PS-X avec ses textures taillées à la serpe, j'entrais enfin dans une nouvelle dimension vidéoludique, celle que j'ai toujours voulue voir être retranscrite à domicile en fait : l'arcade à la maison. Quel plaisir effectivement que d'enchaîner les sauts ahurissants au-dessus du tramway de San-Fransisco, de faire des crazy drifts fulgurants, d'aller sous l'eau pour zieuter du dauphin ou de faire valdinguer les parasols sur les terrasses des cafés ! C'est ça, SEGA : l'alliance d'un gameplay parfait et bien répétitif à un graphisme tonitruant et une bande son qui déchire. Ici, c'est Offspring et Bad Religion qui nous en mettent plein les oreilles !
OUI !
Hinako Crazy Taxi, jeu de fous, qui consiste à prendre des clients assez pressés pour certains, qui vous crient dessus quand ils sont en retard ou vous font la bise quand ils sont vachement en avance… Il y a même le prêtre qui se rend à l’église, le pauvre ! Qui ne rêverait pas de conduire un taxi à toute vitesse dans les rues de New York et San Francisco avec une super musique de fond qui déchire ? Le principe de base est aussi de gagner le maximum d’argent, sans faire de carambolage, ce qui est très difficile lorsqu’on y joue pour la première fois. Les clients ont l’air d’aimer les sensations fortes et vous donnent des pourboires lorsque vous faites des dérapages ou des sauts avec le taxi. Ce que je trouve bien dans ce jeu, c’est qu’on peut rouler partout, dans les jardins, prendre des raccourcis inimaginables ou encore rouler sur les autres. En arcade, il est super ! Il n’y a pas que la course poursuite des dollars, il y a également les petites missions, très sympas et amusantes. En résumé, deux grandes villes, un taxi et des frissons garantis pour un jeu d’arcade réussi !
OUI !
madjyc Yes, Yes, Yes ! Crazy Taxi est encore un jeu qui nous montre que la dame blanche n'est pas défunte et que ses jeux ne prennent aucune ride ! La jouabilité est jubilatoire, avec son mélange de fun, stress du temps et de la circulation, et bien entendu, le maniement des caisses d'une simplicité enfantine ! Certes, le jeu n'est pas exempt de défauts, notamment au point de vue clipping... Mais tout cela n'enlève rien au plaisir du jeu à la Sega ! Arcade, simple, puissant, c'est en gros plus fort que toi !
OUI !
Satanos Crazy Taxi est un jeu assez original dans son concept, dans le genre de Midtown Madness sur PC. Vous devez prendre des clients en ville et les conduire à leur destination, en fonçant comme un fou (les cascades, ça plait aux clients alors ils donnent des pourboires !). Le jeu est assez répétitif, il est destiné à faire le meilleur score possible (arcade oblige !), mais un mode Crazy Box destiné à la cascade allonge un peu la durée de vie. La bande son quant à elle est assurée par Offspring, alors c'est forcément excellent. Détail amusant, c'est un jeu sursponsorisé : amusez vous à repérer les enseignes FILA, Pizza Hut ...
YEAH !
wizzy le Nerd Difficile de ne pas accrocher à Crazy Taxi dès les premiers instants. Le yellow cab fait du gymkhana à grande vitesse et à contre-sens, s'envole au-dessus des embouteillages monstres et freine dans des myriades d'étincelles pour se stopper net contre un poteau. Arrivée à bon port, votre cliente, une mémé, vous remerciera d'un très bon pourboire. Le concept du taxi fou est diablement amusant ! Les deux villes proposées sont immenses et pour peu qu'on augmente le trafic dans les options, grouillent de vie. Passé les joies du début où l'on fonce sans réfléchir, provoquant d'énormes carambolages, on se concentre davantage pour battre les records en un minimum de temps. La jouabilité offre alors toutes les possibilités pour devenir un dieu de la conduite avec démarrage en trombe et dérapage de furieux à faire crisser les pneus. Le mode Crazy Box avec ses mini-épreuves s'avère être un excellent tutorial pour apprendre ces subtilités mais attention à la crise de nerf car il devient vite ardu. La durée de vie du jeu est courte mais c'est inversement proportionnel au plaisir intense et au pied immense que l'on prend. Crazy Taxi est une vraie tornade de fun. Le panard absolu !
CULTE
VEGETOX Le taxi fou est en marche et c'est vous qui le conduisez ! Vous allez pouvoir amener curé, femme enceinte, mémé ou des amoureux avec leurs bouquets de fleurs à qui vous allez sauver la vie en leur évitant d'être en retard à leur rendez-vous. Votre taxi va pouvoir se déchaîner dans deux villes différentes qui sont assez grandes. Votre but est de vous faire un max de fric en amenant un maximum de client à destination et le plus rapidement possible. Il y a aussi le mode défi où vous devrez remplir plein de petites missions différentes, comme faire péter des ballons ou sauter d'une rampe géante pour aller le plus loin possible. En bref, un jeux indispensable de la Dreamcast !
OUI !
jumpman Réalisé par Hitmaker, Crazy Taxi vous propose une énorme course contre la montre. En effet, vous allez devoir récupérer un client et le conduire à sa destination le plus rapidement possible. Heureusement, votre taxi est indestructible, ce qui va vous permettre de réaliser les cascades les plus folles et de traverser la ville à toute allure, sans foi ni loi ! Simple d'accès et hyper bourrin, Crazy Taxi offre des heures de jeux débridées. Néanmoins, il souffre d'un manque de contenu à la longue, avec seulement un terrain de jeu et quatre bolides aux choix, on en a vite fait le tour... Heureusement, sur console, il y a de quoi faire ! Avec deux terrains (Arcade Mode & Original Mode), et un mode Crazy-Box vous permettant de réaliser des missions bien précises et parfois ardues, Crazy Taxi offre davantage de contenu pour le plus grand plaisir des fans. Et si la version Dreamcast est très fidèle à l'épisode arcade, celui de la GameCube peut se targuer d'offrir un jeu un poil plus nerveux, moins de ralentissements et des loadings moins longs. Mais quelle que soit la version, Crazy Taxi reste un jeu dingue et terriblement fun !
OUI !
Twinsen Threepwood Étant un joueur aux piètres capacités, les jeux typiquement Arcade me restent souvent abscons car trop difficile. Pourtant, Crazy Taxi fut en quelque sorte l'exception à la règle. D'une simplicité déconcertante, doté d'une ambiance folle (qui tient beaucoup à la présence des Offsprings sur sa BO), Crazy Taxi porte bien son nom et est tout simplement une dinguerie : sous prétexte d'emmener des clients d'un point A à un point B, le joueur, suant face au décompte du chronomètre, doit parcourir cette ville balnéaire sentant bon la Californie. Véritable open world, le jeu impose immédiatement de sortir des routes pour réussir. Nerveux, ultra fluide en 60 FPS (même sur consoles), on se marre comme des fous à slalomer entre les voitures et voir la tête du client cramponné à l'arrière , priant pour sa vie. Si le nombre de véhicules et le contenu est un peu chiche, l’intérêt du jeu réside dans sa capacité à rendre chaque partie unique, au libre choix des tracés du joueur. Intrinsèquement, Crazy Taxi est le jeu vidéo par excellence : simple sans être simpliste, immédiatement abordable et fun à souhait sans limite dans le temps ! Un jeu culte, bénéficiant de versions DC et GC fantastiques.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software