RESIDENT EVIL - CODE VERONICA
Suggestions
OUI !
MadMax N'étant pas particulièrement fan de la série des Bio Hazard/Resident Evil, j'ai néanmoins bien apprécié Code Veronica sur la mythique Dreamcast. Il faut dire que diriger Claire Redfield est un véritable bonheur : non seulement elle est ravissante et se déplace avec classe, mais en plus, la jouabilité est tout ce qu'il y a de plus convivial, et faire des pas de côté, demi-tour, viser un zombie puis le plomber ou encore choisir ses ustensiles de charcutage dans le menu d'armement ne posent pas de problème, même pour moi qui ai eu la version japonaise. Les graphismes, à l'époque, étaient bien évidemment grandioses et ont montré au monde ce que valait la DC en matière de jeu vidéo ; textures lisses et détaillées, animation ultra-fluide de l'héroïne comme du bestiaire à éradiquer, bâtiments variés et réalistes, effets d'impact des tirs et explosions efficaces, entre autres joyeusetés, nous firent en effet rapidement oublier les décors précalculés des précédentes moutures PS-X. Quant à la quête, vous la connaisez aussi bien que moi, elle est inoubliable, avec des rebondissements rendus compte par de belles cut-scenes en 3D temps réel (un standard sur DC, rappelez-vous Shenmue...), un anti-héros impérissable du fait de sa folie mégalomaniaque, un passage de Claire à Chris inspiré et donnant plus de mordant à un gameplay déjà bien fourni, et quelques boss bien retords. Bref, un incontournable de la DC, un de plus allais-je dire !
FINALEMENT, OUI !
wizzy Le jeu avait émerveillé nombre de joueurs à sa sortie avec une aventure qui tenait en haleine (merci les énigmes tordues) et grâce à une ambiance terrifiante (merci les zombies et les cinématiques). Pour ma part, je trouve que Code Veronica a pris un petit coup de vieux avec les années. Les zombies peinent à effrayer tant ils paraissent cubiques. Et j'adhère moyennement au gameplay (et de manière général au gameplay des premiers Resident Evil). Claire est raide comme un piquet et se déplace avec lourdeur. Certains angles de vue, comme dans les précédents épisodes, nous empêchent toujours de bien voir l'action. Après une ultime et grosse session, j'ai revu mon jugement sévère sur cet épisode, car même avec les années, le jeu reste d'une densité peu commune en termes d'histoire et de rebondissements. Il est prenant et l'agencement entre scènes de tension, énigmes et action tendue est juste parfait. Code Veronica est une pépite d'or sur Dreamcast qui n'a pas perdu tout son éclat.
CHEF D'OEUVRE DE LA DREAMCAST
twinsen threepwood Attendu par des hordes de fans qui lâchaient des râles zombiesques devant les trailers, Code Veronica marque le grand retour de Mikami aux manettes depuis le 1er opus. De son propre aveu, Code Veronica est le VRAI Resident Evil 3. Pensé façon nouvelle génération et voulant tirer le meilleur de la magnifique Dreamcast, le jeu commence par une introduction d'anthologie aux doux airs de Terminator 2, pour nous plonger ensuite sur une île cauchemardesque avec la ravissante Claire. Entièrement en 3D, le jeu est vraiment beau, mais honnêtement le passage au temps réel a été sa seule grosse erreur, car manquant forcément de détails face aux superbes screens 2D des précédents opus, le jeu perd malgré tout de sa superbe, et surtout , enlève tout sentiment de trouille. Ça ne s'explique pas, c'est comme ça. En revanche, côté scénario, c'est le plus intéressant de la série, car il marque une véritable conclusion à l'ensemble des éléments développés préalablement (Le virus T, Wesker, les Asfhord/Spencer) et la mise en scène façon Psychose d'Hitchcock est juste géniale. Ajoutez quelques nouveautés bienvenues (briquet, double tirs) et on prend au final notre pied face à cet épilogue magnifique.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Jeux2Casino   Jouer en ligne   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software