SUPER MARIO LAND  
Suggestions
OUI !
Blondex Tout possesseur de GB se devait d'avoir Tetris et Mario Land ! Pourtant, ne nous voilons pas la face, Mario Land ne payait pas de mine et ne constituait en aucun cas une vitrine technologique de la GB (Castlevania et Gargoyle's Quest sortis à la même époque étaient plus conformes à ce que pouvait vraiment faire la GB). Mario et ses ennemis affichent des sprites très petits, ce qui ne rend pas lisible un écran qui ne l'est déjà pas tellement. De plus, le jeu est court, avec seulement 12 niveaux. Graphiquement, c'est pauvre, et seule la musique très agréable en son stéréo permet de creuser un écart avec la NES et ses sons MiDi très limités. Alors, oui la magie est ailleurs ! Le jeu n'est pas facile, mais réussit à captiver et à pousser le joueur à ne pas abandonner à la 1ère difficulté. Les ingrédients du succès de Mario 1 sont bien là, et on a même le droit à 2 niveaux de shoot, l'un se déroulant sous l'eau dans un sous marin, et le dernier niveau se situant dans les airs, Mario pilotant un avion ! Ce n'est pas un grand Mario certes, mais malgré tous ses défauts, Mario Land reste un classique de la GB noir et blanc.
OUI !
Manga La magie qui se dégage de ce titre est complètement hypnotisante. Certes, le jeu commence sérieusement à dater (1989) mais les nostalgiques seront vraiment aux anges. Un scénario classique lance l'aventure, enfin si vous avez le courage de lire la notice, car aucune intro n'est présente. Un écran titre et basta... Il ne fallait pas trop en demander à l'époque ! La princesse est donc pour la énième fois kidnappée et vous allez devoir venir à bout des 4 mondes que sont Birabuto, Muda, Chai ou encore Easton. Le maléfique Taganga devra être défait si vous voulez revoir le charmant minois de la princesse. L'aventure s'offre à vous ! Graphiquement, le jeu est vieillot, c'est un fait, mais on a beau être habitué à voir des textures ultra détaillées, de l'anti-aliasing, des effets spéciaux de folie ou encore des animations très sophistiquées, il n'en demeure pas moins que ce Super Mario Land est génial pour tout fana de jeux dit "anciens". L'ambiance est excellente, et malgré le peu de canaux sonores dont dispose la Game Boy, on en vient à chantonner les petites mélodies. Vraiment agréable ! La maniabilité est correcte, mais on note une inertie certaine du personnage.
OUI !
Kim La NES avait son Mario, la Game Boy se devait d'en avoir un. C'est désormais chose faite avec Super Mario Land, aventure des plus basiques dans laquelle vous incarnez bien évidemment le célèbre plombier. Le jeu fait partie de ces vieux jeux de plate-formes simplistes que l'on aime parcourir encore et encore. Sa jouabilité convenable et facile d'accès (attention à la maîtrise du saut !) vous permettra de rentrer facilement dans une partie. Les graphismes, sans pour autant être fracassants, sont amplement suffisants et la musique fait de même, sympathique, mignonne, mais ne frôle pas pas le génie. Enfin le jeu est assez facile et rapide, mais il est toujours amusant d'y retourner. A noter des phases de shoots très fun durant plusieurs niveaux ! Je l'ai testé pendant une après-midi d'été, et cela ne m'a pas déplu ! Super Mario Land est un classique du jeu vidéo et il est à posséder si ce n'est pas déjà fait.
OUI !
Xexanoth Quoi de mieux qu'un nouvel épisode de Mario pour accompagner le lancement de la Game Boy en 1989 ? Le développement du jeu est confié à Gunpei Yokoi, concepteur de la Game Boy, et son équipe, ce qui explique les quelques différences face aux épisode précédents. Encore une fois, on doit aller sauver la princesse mais cette fois, elle a été enlevée par un extra-terrestre et l'action ne se déroule pas dans le royaume Champignon. Graphiquement, le jeu est pauvre et les sprites sont petits, mais les quatre mondes restent agréables à parcourir. Le gameplay est basé sur sur celui de Super Mario Bros., gage de qualité, et la maniabilité est très bonne, malgré une petite inertie lors des courses et des sauts. On a même droit à deux niveaux façon "shoot them up" ! Au niveau sonore, le jeu étonne, les musiques sont d'excellente qualité et les airs entraînants. Un défaut toutefois, le jeu n'est pas très difficile et les quatre mondes sont trop vite terminés ! En conclusion, Super Mario Land est efficace et addictif, et s'impose aisément comme un classique de la Game Boy !
OUI !
Wave Premier épisode de la série à paraître sur console portable, Super Mario Land était un véritable évènement. Si le gameplay reste identique, l'univers et l'ambiance, eux, sont relativement différents pour une raison toute simple : Miyamoto n'a pas participé au développement du jeu qui est cette fois l'œuvre de Satoru Okada et Gunpei Yokoi. Exit donc le pays des champignons, dites bonjour Sarasaland (Egypte, île de Paques &Co) et son alien belliqueux Tatanga venu capturer la douce princesse Daisy. Si le concept sera à l'origine d'un énorme succès commercial, sa suite fera encore nettement mieux. Mais qu'importe, le plaisir est bel et bien au rendez-vous.
YEP !!
wizzy le Nerd Ce tout premier Mario sur Game Boy réveille plein de souvenirs de l'enfance. On se rend compte aussi en y rejouant à quel point cet épisode est excellent. Il reprend à son compte des éléments de Super Mario sur NES, le gameplay notamment, tout en s'affranchissant de certains. Exit Bowser et Peach et le monde familier de Mario. Ici, Mario voyage en Egypte, passe par l'île de Pâques, débarque en Chine, fait du sous-marin ou du biplan. C'est dépaysant d'autant que les musiques sont bien cools. Les décors paraîtront au joueur d'aujourd'hui vides et vieillots, ils offrent pourtant une excellente lisibilité. Notre petit plombier moustachu, lui, n'a jamais paru aussi minuscule que sur l'écran monochrome de la Game Boy. Mais diable, que la jouabilité est précise ! Résumé en quelques pixels, Mario file à vive allure, casse des briques, saute sur un Koopa, évite une plante carnivore et dans le même temps, rebondit avec panache sur une tête ailée de l'île de Pâques... Génial tout simplement !
NON !
jumpman Je me rappelle avoir essayé ce jeu à l'époque et ce fut une belle déception. Bien des années après, j'ai voulu lui redonner une chance. Il est vrai que ce Mario est empreint d'une certaine nostalgie et me replonge dans mes tendres années collège... Néanmoins, je dois l'avouer, ce Mario Land me laisse de marbre. Déjà, du point de vue de la réalisation, ce n’est pas la joie, avec des sprites minuscules, des décors fades et une bande-son assez quelconque. Je peux également pointer du doigt la maniabilité un peu spéciale de ce Mario qui oblige à revoir ses gammes. Et puis surtout, c'est l'ambiance même du soft, avec des soucoupes volantes, Daisy, Sarasaland... Je n'accroche pas. Gunpeï Yokoï a voulu laisser son empreinte mais a finalement dénaturé l'univers de Mario. Il n'y a qu'à voir les boules de feu devenues de vulgaires balles rebondissantes. #tristesse. Pourtant, il y a quelques bonnes idées, comme les niveaux façon "shoot'em up" par exemple. Mais, non, ce Mario Land, bien trop différent et à la réalisation médiocre, m'a clairement déçu.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software