ANOTHER WORLD
Suggestions
UN CLASSIQUE !
Blondex Initialement sorti sur PC, la sortie de ce jeu "avant-gardiste" sur SNIN fut présentée comme un événement, et pour cause : un jeu français, à l'époque, ce n'était pas courant sur consoles. Réalisé par le mythique studio Delphine Software, à qui l'on doit Flashback et Fade to Black, Another World démarre avec une intro culte, dans lequel votre héros, Lester, poursuit ses recherches sur les portails dimensionnels. Un accident va le projeter malgré lui dans un autre monde. C'est là que vous commencez ! Les graphismes sont particuliers, assez cubiques, mais vos 1ers mouvements ainsi que les animations en arrière plan sont incroyablement animés. Il vous faudra également apprendre très vite les rudiments du jeu, car ça commence aussi pied au plancher, avec cette bête noire qui vous poursuit, l'étrange individu qui vous sauve, puis vous capture. Ce n'est plus un jeu, c'est une véritable immersion dans une histoire. Chaque avancée vous donne à la fois envie d'en savoir plus, et beaucoup de frustration parce que le jeu est difficile. Cela peut décourager, rebuter aussi, mais en insistant un peu, on y arrive. En bref, un classique du jeu vidéo français, à posséder impérativement !
OUI !
Kim Tout comme l'a souligné le compère Blondex, Another World a été développé par Delphine Software, créateur surtout du légendaire Flash Back ! Incontestablement, le hit est l'un des jeux les plus ambitieux de sa génération, à en regarder (et apprécier, vous avez intérêt !) l'extraordinaire intro du début, point de départ du scénario. Passionnant à souhait, vous incarnez un scientifique victime de sa propre expérience, le téléportant donc dans un autre monde totalement inconnu. Dès lors, deux handicaps se présentent à vous : le héros n'est justement qu'un scientifique dans un pays qu'il ne connait pas, et le potentiel de survie est quasi nul ! (huh!?) Et c'est justement çà, le pari osé d'Another World qui démontre toute sa particularité ! N'importe quel obstacle arrivant par surprise peut vous être mortel : au début, vous démarrez sans arme et les énigmes sont longues et complexes. L'ambiance générale est à l'image de FlashBack (de même que graphiquement), silencieuse et oppressante, aux évènements imprévisibles ! Another World est tout aussi unique que génial ! Les deux versions MD et SNES sont excellentes, même si la deuxième est cependant beaucoup mieux animée.
OUI !
Satanos Oeuvre d'un seul homme, Eric Chahi, Another World est un chef-d'oeuvre du jeu vidéo ! Après une superbe intro toute en 3D, vous incarnez le héros qui se retrouve enfermé dans une autre dimension à partir de son ordinateur suite à un coup de foudre. Le jeu est très difficile et pionnier d'un nouveau genre : il ne faut pas faire un super score, il faut juste survivre et c'est très difficile... Il faut explorer la zone plusieurs fois afin de la franchir, heureusement des mots de passe sont là pour éviter la crise de nerfs. L'ambiance sonore est quant à elle carrément flippante, la mort est partout. Le jeu est court si vous ne vous vous plantez pas mais la difficulté démultiplie la durée de vie. L'histoire, elle, est mystérieuse et donne envie de finir le jeu. Le jeu a connu une suite sur Mega CD : Heart of the Alien et une réédition 15è anniversaire en 2007 avec des graphismes plus fins.
CHEF D OEUVRE
wizzy le Nerd Chef d'œuvre d'un seul homme, Eric Chahi, Another World est un jeu immersif. Par son ambiance particulière mais aussi par ces fameuses cinématiques intégrées à l'action. Avec cette mise en scène en direct, le jeu se rapproche côté émotions du cinéma. Il n'y a qu'à voir ce gros plan effrayant de l'énorme félin noir au début du jeu, un gros plan qui marque durablement le joueur ! Quant aux graphismes, on est vraiment dans un autre monde ! L'utilisation des polygones 2D offre un rendu exceptionnel autant du côté esthétique (les décors d'une froide étrangeté sont magnifiques) que de l'animation (la fluidité des mouvements égale celle d'un Prince of Persia). Côté jeu, ce mélange d'action et d'énigmes est très difficile et ne se livre vraiment qu'avec le temps, les occasions de mourir étant légions et imprévisibles. Du coup, les gamers en manque d'action pure lui préfèreront certainement Flashback. Ce jeu, réalisé sans Eric Chahi, réutilise avec efficacité les mêmes procédés techniques (cinématiques, polygones 2D...) mais n'a pas la dimension artistique qui rend cet Another World si émouvant.
OUI !
Twinsen Threepwood J'eus la chance de connaitre Another World enfant, à sa sortie, en y jouant quelques après-midi chez un copain. On pensait tomber sur une daube et on est juste tombé sur l'un des meilleurs jeux de notre vie de gamer, tout simplement. Et dire qu'il s'agissait d'un portage. Techniquement avant-gardiste, artistiquement sublime, mécaniquement révolutionnaire, Another World a créé un genre à lui tout seul. Limbo, Oddworld et autres Heart of Darkness ne sont que bis repetita de cette fabuleuse aventure des années 90. Alors oui, ces versions consoles font des concessions (ajout de musique, quelques panneaux modifiés, image fenêtrée, quelques ralentissements, loadings...), mais quel miracle que ce jeu, et quel miracle que ces versions 16 bits (elles sont différentes, avec chacune leurs atouts). Another World est une aventure narrative sans mot, comme on en trouvera 20 ans plus tard dans Ico. Elle est intemporelle, universelle. Eric Chahi a réalisé ici son premier jeu solo et le meilleur projet de sa carrière. Malgré des morts innombrables, des sauts imprécis et des actions ultra millimétrées parfois très rageantes, Another World est fascinant, envoûtant, intelligent, grandiose. Bravo.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software