ZELDA 2 - THE ADVENTURE OF LINK
Suggestions
OUI !
Blondex Ne tournons pas autour du pot, s'il fallait désigner le moins bon Zelda, c'est celui-là, sans hésiter, et la réponse ne fait pas de doute. Pourquoi ? Tout simplement parce que Adventure of Link n'a pas le charme de son prédecesseur. Le jeu prend en fait un sens différent du 1er, rappelons en effet que Miyamoto était encore loin de se douter que sa saga durerait encore aujourd'hui, et si la phase aventure se déroule toujours à la vue de dessus, la phase action, qui englobe l'exploration des donjons, se fait en scrolling horizontal, comme un jeu de plateformes. Compte tenu de la suite de la saga, ce Zelda II est donc expérimental à plus d'un titre. C'est d'abord le seul à faire évoluer le héros en fonction de points d'expérience, mais aussi à proposer une utilisation efficace de la magie (qui n'a jamais été le point fort des Zelda). Le graphisme est tout de même sommaire, la maniabilité parfois délicate, le jeu est difficile, mais cessons de chipoter, Zelda 2 constitue malgré tout un des grands jeux de la NES, et a inspiré d'autres titres sur le support. Certains n'aiment pas Zelda 2, moi je continue de l'apprécier. A vous de voir !
OUI !
jumpman Et ben moi, j'adore ce jeu ! Vous devrez délivrer la princesse Zelda du sort que lui a jeté Ganon. A vous donc les joies de l'exploration des donjons, villages, grottes et autres lieux... Ce jeu propose deux type de vues : Une vue de haut, quand vous vous baladez sur la carte. Là, tout apparaît sous forme d'icônes et vous devrez faire attention aux troupes de Ganon qui rodent... Et une autre vue donc, qui consiste à voir le perso en scrolling horizontal (vue de côté) lorsque vous entrez dans un donjon, un village, une grotte, etc... Dans ce Zelda, votre personnage évoluera au fur et à mesure de votre progression; Vous gagnerez des points de vie, de magie, des sorts et des armes qui vous permettront d'avancer dans votre quête. Les graphismes sont de bonne facture et la bande-son vous plonge dans l'aventure sans problème. Mais c'est surtout l'ambiance générale, mêlant action et exploration, qui est vraiment excellente ! Attention, car l'aventure est longue et rude, mais heureusement, la cartouche possède une pile de sauvegarde pour enregistrer votre progression. La version GBA subit elle, quelques clignotements, mais sans grande importance...
OUI !
portnawak Tous les possesseurs de la console 8 bits de Nintendo se devaient d'avoir Zelda 2, et pour le finir vous risquez de passer des semaines, voire des mois, en compagnie de The Adventure of Link ! Ce magnifique jeu d'aventure se retrouve parmi les plus vendus dans le monde, et ce succès est largement mérité. Link repart pour une nouvelle quête dans le monde d'Hyrule. Le redoutable Ganon a été détruit dans le premier épisode, mais ses anciens alliés rôdent encore dans le royaume. Cette fois, Link devra explorer 6 palais, dans le but de replacer un joyau sur une statue de pierre qui se trouve dans chacun d'eux. Après quoi il livrera un dernier combat au cœur du grand palais dans le but de récupérer le troisième morceau de la Triforce. Link pourra alors anéantir les forces du mal et sauver la princesse Zelda. Petite note personnelle : comme ce Zelda était mon premier sur NES, je ne savais pas qu'il fallait faire "save" pour sauvegarder la partie, donc à chaque fois je recommençais les parties depuis le début. Et autre chose : si ce jeu était mon premier sur NES, c'était grâce à ma môman qui l'avait acheté juste parce que la cartouche était dorée !
OUI !
Wave L'idée de laisser de côté des acquis fondamentaux avait de quoi surprendre et suscita une vive polémique -justifiée- autour de ce second volet. Il n'empêche que malgré ces nombreux bouleversements, dont la vue de profil et les points d'expérience furent sans doute les plus remarquables, The Adventure of Link est un jeu exceptionnel et l'un des indispensable de la NES. Les joueurs les plus expérimentés, que la difficulté d’antan et la frustration qui l'accompagne ne parviennent pas à effrayer, y trouveront une aventure passionnante de bout en bout, une ambiance inégalable et, au final, l'un des meilleurs A-RPG de son époque.
A FAIRE
Twinsen Threepwood Épisode certainement le moins connu du jeune public, Zelda II prenait le risque, tel le faux Mario 2 sur NES, de décontenancer une partie de son public tant il rompait avec le premier volet. Jeu clairement expérimental, Zelda 2 est l'illustration d'une saga en devenir qui se cherche. Exit la vue du haut et l'approche systémique du level design. Bonjour le scrolling 2D gauche / droite, les combats dynamiques et la gestion rôliste chiffré (ce dernier point sera ensuite abandonné pour ne jamais réapparaitre). Le jeu a clairement de quoi vous déboussoler tant les éléments du premier (notamment les énigmes) ont été mis de côté. Mais il offre aussi de beaux ajouts (les techniques de combats, Dark Link, la magie, la carte immense) voire drôles (les péripatéticiennes pour se soigner). Au final, Zelda II est un épisode un peu incompris, mais qui a autant participé à la naissance de la saga que le premier volet, car si Zelda 3 est une sorte de super Zelda 1, Ocarina of Time et ses suites sont la parfaite articulation des éléments déblayés dans The legend of Zelda et The Adventure of Link. Un épisode fondateur donc.
OUI, MAIS...
Kim Je n'avais que moyennement aimé le premier épisode, alors qu'en est-il de ce Zelda 2 ? Avec ce constat qui est le mien, il faut tout de même saluer Nintendo d'aborder le genre de l'aventure. Seulement pour ça, il faudrait avoir envie de persévérer pour en découvrir les subtilités et les rebondissements. Mais personnellement, j'ai du mal avec Zelda. La faute, dans ce Zelda 2, à des décors pauvres, l'aspect "cheapos" et un brin ringard du périple. Comme je l'explique moi-même, cette série sur NES représente le mauvais côté de la console. Un aspect tristoune, parfois glauque (ce jeu me fait faire des cauchemars un peu comme A Boy and his Blob), bref affect bizarre envers ce support quand les jeux sont mal tournés, auxquels je ne peux émettre un avis positif tant ils me font ressentir des sensations bizarres. C'était la séquence nostalgie de l'enfance. Autrement, intrinsèquement, et au-delà de l'ambiance qui m'a jeté un froid, Zelda 2 respire les fondamentaux précurseurs du RPG comme on a l'habitude de le voir, pour qui voudra bien s'immiscer dans l'histoire. Mais j'ai trouvé, pour conclure, que ce style de jeu devra attendre des années avant de me séduire vraiment.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software