WONDER BOY  
Suggestions
OUI !
portnawak Quelle que soit la version sur laquelle on joue (donc Game Gear ou Master System), le jeu est des plus accrocheur. Un personnage attachant (en plus il est en tenu légère), une maniabilité quasi parfaite mais une musique identique pour tous les niveaux, donc un peu trop répétitive. L'histoire est simple : un monstre pas beau a kidnappé la fiancée de Wonder Boy. Bien sûr notre héros courageux et sportif (bah oui il est sportif, il fait aussi du skate board !) part à la recherche de sa dulcinée. La seule arme qu’il possède, c'est une hache ! En fait, le point faible du jeu est sa monotonie, car chaque monde est divisé en quatre niveaux, et à chaque fois c'est pareil. Le premier niveau, c'est une plaine/forêt, le deuxième la plage/mer, le troisième la grotte, et le quatrième le boss de fin. Pour corser le tout, vous avez une barre d'énergie qui descend au fur et à mesure, et le seul moyen pour faire remonter votre barre, c'est d'attraper des fruits. Conclusion : un petit jeu vraiment fun, qui a souvent été copié (comme par exemple « Super Adventure Island » sur la Super NES).
PLAISANT, MAIS AGACANT
Blondex Sur les traces de Pac-Man (dans Pac-Land) ou Mario (dans Super Mario Bros), Wonder Boy court à travers 32 niveaux pour sauver sa copine des griffes d’un vilain pas beau qui change de tête après chaque défaite. Et les obstacles sur sa route seront nombreux ! S’appuyant sur une recette solide, des graphismes colorés et des musiques entêtantes, le jeu de Sega est immédiatement accrocheur, notamment grâce à un rythme soutenu. Ce rythme est toutefois imposé et force le joueur à ne jamais s’arrêter – c’est encore plus vrai lorsque vous serez équipé du skateboard. La barre d’énergie est en effet votre ennemie, car elle se réduit progressivement, et vous devrez manger des fruits ou (encore mieux) de bons gros gâteaux bien sucrés pour récupérer de l’énergie. Comme le souligne Portnawak, le jeu s’avère tout de même répétitif : malgré une difficulté qui se corse sérieusement, le level design manque de variété, et quelques raccourcis n’auraient également pas été de refus. Au rayon des adaptations, les versions Master System et Game Gear sont tout à fait honorables, et ont même ajouté 8 niveaux. Un jeu toujours plaisant à jouer, mais rapidement lassant… voire agaçant.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software