LE ROI LION  
Suggestions
OUI, MAIS...
Enker Après l'excellente adaptation d'Aladdin, sortie précédemment, le jeu vidéo du Roi Lion était plutôt attendu. D'autant plus que le dessin-animé signé Disney cartonnait au cinéma ! Et le jeu est donc arrivé, conforme à ce que l'on attendait : des graphismes chatoyants, une animation de bonne facture, des musiques sympathiques reprenant les thèmes du DA, mais aussi un défi de taille à relever. En effet, ce jeu est assez difficile, force est de le constater ! Les premiers niveaux sont assez simples, c'est vrai, histoire de bien se mettre en jambes et d'apprendre à contrôler le jeune Simba, tout heureux de gambader dans la savane. Mais dès son exil et son passage à l'âge adulte, les choses se gâtent : une difficulté accrue et une maniabilité hasardeuse viendront mettre à contribution les nerfs de l'heureux joueur, qui sera tout près de l'abandon pur et simple par moments. Certains passages relèvent du véritable casse-tête, au secours ! Et dire que ce jeu était destiné en priorité à un jeune public, Virgin aurait pu s'arranger pour revoir le tout à la baisse. Bilan, un jeu sympathique aux graphismes fins et aux couleurs chamarrées... mais bien trop dur pour ce qu'il aurait du être !
OUI, MAIS...
wizzy le Nerd Après les succès d’Aladdin sur Megadrive (une vraie merveille) et du Livre de la Jungle, Disney et Virgin se sont à nouveau associés pour cette adaptation du célèbre dessin animé. Le jeu suit le scénario du film (de l'enfance de Simba au combat contre Scar) avec un challenge varié, ponctué de moments de bravoure, notamment cette scène impressionnante en simili 3D où un troupeau de gnous nous foncent dessus. Le passage à l’âge adulte de Simba est aussi très intéressant puisque le gameplay s'enrichit, se complexifie en même temps que l'aventure se corse. Seulement, il y a un couac, un gros couac sur ce jeu : l'absence de David Perry qui avait contribué au succès des précédents jeux. Si l'animation est toujours d'une fluidité remarquable (merci Disney), le lion se manie au forceps. Pour sauter convenablement, il faut de l’élan, or notre félin a bien du mal à démarrer. Du coup, il n'est pas rare de louper ses sauts et de plonger bêtement dans le vide. Même si on s'y habitue à la longue, ce problème empêche au Roi Lion d'être un hit. Vraiment dommage.
OUI, MAIS...
Twinsen Threepwood Après l'immense succès critique et commercial d'Aladdin sur Megadrive, Disney avait lourdement insisté pour que David Perry et son équipe reprennent du service pour réaliser l'adaptation vidéoludique du Roi Lion. Manque de bol, au vue du calendrier restreint (et aussi parce que la team Perry bossait déjà sur autre chose), c'est Westwood Studios qui va s'y coller. S'efforçant d'appliquer à la lettre le style Perry, au point de donner l'illusion que le Roi Lion a été fait par la même équipe, le jeu s'en sort honnêtement pas mal, voire bien sur beaucoup de points, mais pas sans anicroches. Côté positif : un graphisme splendide et une animation spectaculaire, clairement bossée en étroite collaboration avec Disney. Musicalement c'est également bien adapté (la version SNES gagne le Game grâce à ses voix) et le jeu s'avère long, riche et varié (la course des gnoux est impressionnante). Là où le bât blesse, c'est dans ces phases de sauts catastrophiquement imprécis et dans ce P***** de second niveau ("je voudrais déjà être roi") qui a de quoi vous envoyer direct en psychanalyse tellement il est abusé... Un vrai mur de difficulté, qui laissera beaucoup d'enfants sur le carreau. Maladroit !
HAKUNA MATATA
Guisbeu Le Roi Lion est un des dessins animés qui ont marqué fortement les années 90, et à mon sens l'apogée d'une époque chez Disney. Qu'en est-il de cette adaptation vidéoludique ? Et bien au risque de susciter des railleries, j'ai pour ma part beaucoup aimé ce jeu à licence qui suit de manière relativement fidèle l'histoire du film. Alors certes, je reconnais avoir trouvé dans le titre les mêmes défauts que mes collègues, avec notamment la raideur des contrôles de notre félin qui demande un bon temps d'adaptation. Mais passé cela, la bande-son, la réalisation, la qualité graphique et la variété des niveaux m'ont enchanté. Le fait que le jeu soit divisé en 2 parties est excellent, et amène un réel renouvellement du gameplay à mi-parcours. C'est donc très subjectivement que j'adoube ce titre d'un "Oui !" , tout en reconnaissant que les aventures de Simba sur console sont loin du chef d’œuvre. Divertissant cependant.
OUI, MAIS...
Jane Doe Comment passer à côté de l'adaptation sur console de mon Disney préféré ? Certes, il a l'énorme défaut d'être difficilement achevable, le jeu péchant fortement par son manque de précision dans les déplacements, et surtout dans les sauts, avec une durée de vie somme toute assez courte. Pas idéal et surtout très frustrant pour un jeu de plates-formes, censé être destiné aux enfants. Car qu'est-ce que j'ai pu mourir et recommencer à zéro ! J'en viens à me demander si je l'ai terminé un jour. Mais mon cœur se refuse à le ranger dans le rayon daubes, tellement j'ai pris plaisir à retrouver l'ambiance, la musique, les graphismes, avec ses couleurs vives sublimes, et les scènes cultes de ce chef-d'œuvre, de l'insouciante jeunesse de Simba, jusqu'à son combat final avec Scar, en passant par la fameuse et tragique course-poursuite avec les gnous. Et pour tout ça, Le Roi Lion est très belle réussite.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software