ART STYLE - ORBIENT  
Suggestions
UNE EXPERIENCE SPATIALE
Blondex J’ai toujours eu une passion pour l’astronomie. Pour preuve, on n’arrête pas de me dire que je suis dans la Lune ! C’est peu dire qu’Orbient (adaptation d’Orbital, sorti sur GBA uniquement au Japon) était donc fait pour moi ! Vous incarnez un astre perdu dans l’immensité sidérale, et votre but est de grandir en absorbant des planètes de même taille, jusqu’à capturer dans votre orbite l’étoile de fin de niveau. Ca paraît assez obscur dit comme ça, mais le principe du jeu est élémentaire. Seuls 2 boutons vous seront utiles pour déplacer votre astre : l’un vous attire vers les autres planètes, l’autre vous repousse. La maniabilité peut donc être par moments frustrante, votre planète pouvant aussi bien dériver dans le vide, qu’entrer irrémédiablement en collision avec une planète de plus grande taille. Avec un peu de maîtrise, on joue sur les forces d’attraction pour entrer ou s’extraire de l’orbite d’une étoile. On prend ainsi plaisir à tourner autour d’une géante rouge, capturer des satellites, et tout simplement, se détendre. Un jeu prenant, un peu court mais pas bien cher, dont la réalisation minimaliste et le concept peuvent aussi bien rebuter… que fasciner !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software