VIRTUA RACING
Suggestions
AHURISSANT!!!
portnawak Alors là, on tape dans le très haut de gamme ! Qui aurait cru qu'un jeu entièrement en 3D sorti sur borne d'arcade pouvait être mis sur une console de salon avec seulement 16 bits ? Inutile de dire que chaque composant de la console utilisé est exploité à 100%. Mais la cartouche en elle-même n'est pas comme les autres : premièrement, elle est plus grande et deuxièmement, elle a un petit processeur qui permet de légèrement booster la console. Ce processeur se nomme SVP (pour Sega Virtua Processor), celui-ci était la réponse de Sega au Super FX de Nintendo, qui était utilisé dans certains de leurs jeux Super Nintendo. À sa sortie, le SVP a considérablement augmenté le prix de la cartouche Virtua Racing, seul jeu à l'utiliser. Le prix frôlait les 700 Francs en 1994. Ceci a probablement poussé Sega à ne pas sortir d'autres jeux utilisant cette puce, malgré son énorme potentiel, ce qui est bien dommage. Pour revenir au jeu en lui-même, vous dirigez une F1 sur (seulement) trois circuits (six en comptant le mode inversé). Le jeu est d'une fluidité remarquable, même en mode 2 joueurs. Histoire de chipoter un peu, c'est quand même dommage de n'avoir qu'une seul voiture !
OUI !
Kim Virtua Racing sur Megadrive est un jeu révolutionnaire. Ok, mais seulement dans une certaine mesure. Sega répond bien à l'avance technologique de Nintendo, le jeu est entièrement en 3D et la fluidité de l'animation est vraiment excellente vu le traitement de l'image. Mais voilà, la 3D, avant-gardiste qui plus est, c'est moche : les pneus de la F1 sont carrés, les arbres du décor ressemblent à des tournevis cruciformes et les mécaniciens à des feuilles de papier. Et je ne comprends pas comment on peut omettre de le souligner tellement c'est flagrant ! Cependant, je dis "Oui !" sans contestation ! Bizarre, peut-être, mais franchement quand on voit le plaisir qu'on a à jouer à cette cartouche, on ne peut que lever haut la main ! En plus, la 3D sied finalement très bien à la F1. Mais au delà de çà, un seul mot résonne : Arcade ! A croire que tester Virtua Racing est différent que de tester un Super Monaco GP. Ca n'a strictement rien à voir. Et ici, pas besoin de multiplier les courses ou les bolides, VR se renouvelle constamment. Sans compter les 4 vues disponibles, le mode Mirror et Time Attack, on ne peut qu'accrocher à ce hit et cette grande première en matière de course !
OUI !
wizzy le Nerd Pour faire marcher Virtua Racing sur ma Megadrive européenne, j'ai une cartouche japonaise, faisant deux fois la taille d'une cartouche normale, insérée sur une cartouche d'adaptation. Bref, le tout est immense, hors-norme ! ... A l'image de ce jeu. A l'époque de sa sortie, Virtua Racing sur Megadrive, c'était avoir un coin-op chez soi. Virtua Racing, c'était aussi faire l'expérience démente et toute nouvelle de la 3D. Avec la 3ème dimension, l'animation gagnait en fluidité (une fluidité coulant de source). Avec les différentes vues, on avait même l'impression de pouvoir explorer chaque recoin de ce nouvel espace et d'apprécier les courbes des virages comme jamais. Aujourd'hui, même si 3 circuits et des polygones sans textures ne font plus rêver, on peut au moins apprécier le challenge de la course, digne de l'arcade, et la prouesse. Car prouesse technique, il y a. Sur une 16-bit habituée à manger du sprite, le résultat (une 3D aussi rapide, fine et riche en polygones) laisse toujours pantois.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software