GEARS OF WAR
Suggestions
OUI !
Romain Développé par le studio Epic Games, Gears of War vous met dans la peau de Marcus Fenix, un soldat qui va devoir faire face aux attaques des locustes, des monstres qui ne recherchent qu'à éliminer les humains. Vous ne serez pas seul pour leur faire face, vous aurez avec vous trois autres coéquipiers, tous aussi musclés les uns que les autres, pour vous aider. Arrivé à un certain moment de l'aventure, vous aurez également la possibilité de leur donner des ordres, comme faire feu ou se mettre à couvert. Les gunfights sont vraiment très réussis et les décors seront utiles afin d'éviter de vous faire tirer dessus. Mais en plus de faire attention à vous, il faudra également surveiller vos coéquipiers puisque si l'un d'entre eux se fait trop toucher, il faudra courir rapidement vers lui pour le remettre sur pieds. Le jeu se finit assez rapidement, comptez environ 9-10 heures pour en voir le bout ! Mais le mode online et la possibilité de refaire l'aventure en coopération rallongent considérablement la durée de vie !
OUI !
Dacobah Marcus Fenix vient de sortir de prison et se retrouve à survivre dans un conflit où les humains et les locustes s'affrontent. Rien de mieux que de bonnes armes comme pour aller à la guerre contre ces créatures, car nos héros sont de bonnes brutes qui aiment que ça saigne. Au moins l'ambiance, sale et chaotique, est tout de suite posée ! Mais pourquoi ce jeu est-il si prenant ? D'abord, sa prise en main est rapide et intuitive. On peut foncer dans le tas et tronçonner du locuste. C'est sanglant mais efficace. Cependant, il est souvent conseillé de rester derrière un mur pour recharger et tirer des rafales. Un principe qui a fait ses preuves mais qui est exploité à merveille dans Gears of War. Puis vos coéquipiers sont loin d'être idiots, puisqu'ils iront prendre l'ennemi à revers sans même attendre un ordre de votre part. Mais je vous recommande de jouer à plusieurs car le mode coopératif est vraiment abouti. Enfin, la réalisation du jeu vidéo est extraordinaire avec des villes détruites à l'esthétique irréprochable, des jeux d'ombre et lumières saisissants, et tout ça avec des chargements très rapides. L'aventure est courte mais un mode multijoueurs musclé vous attend juste après.
AIGUISE MOI CA !
twinsen threepwood Jeu badass par excellence, GoW est à la fois la vitrine technologique de la Xbox 360 et de l'Unreal Engine 3 d'Epic games, LE moteur 3D qui a révolutionné la 7e génération et l'industrie du jeu. Au delà de la prouesse fulgurante de la modélisation technique des locustes et des décors, GoW est aussi la signature du studio à l'origine d'Unreal Tournament, et qui propose cette fois-ci une aventure hautement cinématographique. Le jeu reprend à son compte l'esprit Badass de John McTiernan (notamment le film Predator) avec des personnages très bien croqués, des dialogues savoureux, et un doublage exemplaire. Nerveux, le gameplay reprend les principes établis par Resident Evil 4, mais en y ajoutant un ingénieux système de cover, qui deviendra la norme. L'aventure est courte mais sensationnelle, tout comme les armes et les phases de jeux, plutôt variées. L'IA n'est pas terrible en solo, mais merveilleusement réactive dans le très bon mode coop en splitté. Ajouté la difficulté max géniale et un très bon multi, et on a une merveilleuse entame à une série prometteuse. Seuls vrais petits défauts : les "damage zone" imprécises et une comparaison néanmoins désavantageuse en solo face à RE 4.
OUI, MAIS...
Kim Je ne suis pas très adepte de jeux bourrins comme celui-ci, mais Gears of War a au moins le mérite d'offrir du sang neuf ! Et c'est tout le pouvoir du titre : sa mise en scène ! Cette vue à la troisième personne vraiment dynamique sied merveilleusement au genre et le rend vraiment accrocheur. C'est ce qui m'a poussé à persévérer. Maintenant, il est clair que les gusses qu'on manipule ne sont pas des tendres, et le ton parfois (ou même constamment) malsain m'a un peu dérangé. L'effet de mode probablement m'a laissé sur le carreau. L'environnement général aussi m'a plu, l'ambiance futuriste me rappelant certains films. Reste donc que l'enchaînement à la longue de partie de Gears of War je trouve, joue en sa défaveur. Oui, le jeu est véritablement un jeu d'hommes trop en surenchère d'hémoglobine, avec ce qu'il faut comme nerfs d'acier, et c'est ce que j'ai moins aimé. Mi-figue, mi-raisin quoi.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Jeux2Casino   Jouer en ligne   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software