STAR WARS ARCADE  
Suggestions
OUI, MAIS...
wizzy le Nerd Se retrouver dans la peau d'un maître Jedi et prendre les commandes d'un Starfighter, c'est toute la promesse de ce Star Wars Arcade ! Passées les premières missions assez austères dans des champs d'astéroïdes, les choses sérieuses commencent enfin. On affrontera les gigantesques croiseurs de l'armée impériale ; on abattra une armada de TIE au dessus de l'Etoile Noire avant d'occire Dark Vador en personne. Même si la liberté d'action est restreinte (on reste dans un couloir), Star Wars Arcade est un bon shoot. On retient son souffle dans quelques passages savamment orchestrés et ce malgré une 3D sans texture. Le passage de l'Etoile Noire offre ainsi de vrais bons moments. Pourtant, une fois la partie terminée, on n'y revient pas. C'est du en partie au côté linéaire et répétitif du jeu. Avec un système de sauvegarde, le choix des tableaux aurait été beaucoup plus sympa que de reprendre tout depuis le début. Ensuite, l'ambiance sonore, cartouche oblige, est décevante. Si dans l'intro, le thème de Williams rend plutôt bien, dans le jeu, c'est moyen. Bref, c'est du Star Wars en mode mineur.
NON !
Blondex Il ne fait aucun doute que pour la gestion de la 3D polygonale, l’extension 32X était supérieure en puissance à ce que pouvait faire la SNES avec sa puce Super FX à la même époque. Et d’un point de vue strictement technique, ce Star Wars est plus fluide et plus joli qu’un Starfox. Cependant, la comparaison avec l’original, sorti sur carte arcade Model 1, ramène le 32X à ce qu’il est : une Megadrive boostée mais bancale, produisant des sonorités affreuses. Star Wars Arcade sur 32X, ce sont des bruits d’explosion qui grésillent, des bip bip abominables (mais tais-toi, R2 !!), culminant dans une séance de torture lorsque le X-Wing est sur le point d’exploser. Dans cet amas de polygones, on cherche aussi le plaisir de jeu, quelque part dans l’espace : 15, puis 20, puis 30 chasseurs TIE à détruire… Quel ennui ! Les missions qui se succèdent sont trop répétitives, et constituent malgré tout le cœur du jeu. Et quand on passe enfin dans la tranchée de l’Étoile noire pour une mission cette fois bien différente et – espère-t-on – plus amusante, la difficulté monte d’un sérieux cran. Je me suis au final bien plus amusé avec le précédent Star Wars « Arcade » sorti… en 1983 !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software