DAYTONA USA
Suggestions
START YOUR ENGINES !
Blondex Il fut une époque où les jeux d'arcade avaient des années d'avance sur les consoles et les PC. Bon OK, ces vieilles salles d'arcade n'étaient également pas très fréquentables, mais si vous y avez traîné comme moi dans votre jeunesse, le seul nom de Daytona USA suffit normalement à vous faire frémir, même aujourd'hui ! En 1994, c'était le premier jeu à fonctionner sous la carte Model 2 de Sega, une vraie baffe aller-retour (visuelle et ludique). Graphiquement, Daytona écrase son prédécesseur Virtua Racing, ainsi que la concurrence, par des textures mappées réalistes jamais vues auparavant. Et c'est en parvenant enfin à choper un volant, confronté à 7 autres concurrents (eh oui, jusqu'à 8 bornes reliées entre elles, complètement fou !), que j'ai été saisi par l'ambiance unique du jeu. Mes souvenirs occultent volontiers le clipping prononcé des décors, le peu de circuits (3 pour être précis) ou toute autre forme de défauts qu'un bon émulateur peut révéler, pour ne conserver que l'intensité inimitable des courses. Du temps de l'âge d'or de l'arcade, Daytona USA était une institution, mais également un modèle des jeux de course arcade de Sega.
OUI !
Kim Daytona USA + Salle d'Arcade + Multi-joueurs + Bornes avec volant = bah, le bonheur quoi ! Tout le pouvoir de Sega, qui dès les prémices de la Saturn et de son nouveau système, frappe un grand coup avec cette simulation de course de stock-car, un brin ou même totalement déjantée. Donc par définition, pas vraiment une simulation pure et dure finalement, mais bon c'est du stock-car, donc si, c'est une vraie simulation réaliste, mais bon pas vraiment,... bref, c'est Sega quoi ! Et là, toutes les conditions de l'immersion sont réunies (et donc détaillées dès les premiers mots de cet avis). Ajouté à ça, une musique et des bruitages qui font indéniablement leurs effets : un son unique ! Au niveau de la conduite et des sensations au volant, c'est purement du délire ! On est en plein dedans, avec ce qu'il faut comme secousses et pression générale due justement à cette immersion totale. Daytona USA en Arcade, c'est simple, efficace, immédiat, rapide, sensationnel, ... Donc un Classique ! Et on y revient toujours !
GENTLEMEN START YOUR ENGINES
jumpman Mes deux compères du dessus ont raison : Daytona USA se savoure au volant d'une borne (et non derrière un émulateur insipide) ! Pour être franc, je n'ai pas connu le jeu à son époque. Je suis tombé sur une borne Daytona USA il y a quelques années et, connaissant l'estime des joueurs pour ce jeu, j'y ai glissé quelques pièces... Et effectivement, je confirme tout le bien qui est dit sur ce titre ! Alors oui, il faut faire face à un jeu qui a techniquement vieilli, faire face au (trop) peu de circuits proposés et faire face également, à une borne quelques peu vétuste. Et pourtant, la magie opère toujours : Remonter les 40 adversaires en se faufilant entre eux, en prenant les virages à la corde et en travers demande du doigté et apporte sa dose d'adrénaline. Et finalement, comme pour un certain Sega Rally, le jeu vous emporte dans la course, malgré son grand âge et quelques belles rides affichées, grandement aidée il est vrai, par sa borne qui vous plonge dans l'ambiance. Un grand nom de l'arcade signé (une fois de plus) Sega !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Jeux2Casino   Jouer en ligne   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software