DANTE'S INFERNO
Suggestions
OUI !
Dacobah Savoir que le studio à l'origine de Dead Space est derrière le nouveau projet d'EA (transformer la Divine Comédie en jeu vidéo) apporte un certain confort à l'achat de Dante's Inferno. Ce premier volet raconte le voyage de Dante au cœur de l'Enfer à la recherche de sa Béatrice. Il doit pour atteindre son but traverser tous les cercles du royaume de Lucifer, permettant ainsi de profiter d'environnements très variés, dont la plupart sont servis par des animations travaillées, parfois très cruelles, contexte oblige. Mais notre héros n'est pas venu pour admirer les gens souffrir (heureusement) car il doit se battre contre des groupes de gardiens de l'enfer, dont quelques boss, cependant loin d'être insurmontables. Il aura souvent le choix entre punir ou absoudre les âmes pour ensuite obtenir des pouvoirs, en bien ou en mal, l'efficacité étant aussi redoutable des deux côtés. Finalement assez classique, on se rend compte que Dante's Inferno restera une bonne alternative à la série God of War. Ceci dit les Beat Them All en 3D n'étant pas si nombreux, on ne crachera jamais sur ce genre de production. Au contraire, on en redemandera car au bout de 7 heures l'aventure s'achève déjà.
OUI !
wizzy J’ai découvert tout récemment la mythique série des God of War sur PS3… Du coup, sous le charme, j’ai voulu avoir un beat them all du même genre sur X-box 360. Et coup de chance, Dante’s Inferno ressemble comme deux gouttes d’eau à God of War. On retrouve le même type d’arme, extensible, le même style de combos, dans le genre déchainé, et la même architecture des niveaux. Oui, Dante n’est qu’un suiveur, un jeu qui recycle les bonnes idées sans les changer d’un pouce. Oui, ce n'est pas original pour un sou mais c'est tout de même rudement efficace. Sur la forme, Dante's Inferno se distingue de son modèle par une ténébreuse ambiance de descente aux enfers : des statues vomissent des corps, une démone enfante des bébés par les seins… En plus d’être un "God of War-like" honorable, le jeu est particulièrement glauque. Croyez-moi, il vaut mieux être sain d’esprit pour se frayer un chemin dans les limbes et affronter toutes ces créatures cauchemardesques.
OUI !
twinsen threepwood Après l'immense Dead Space qui a révolutionné le survival horror, Viscreral Games revient avec son second projet : la Divine Comédie de Dante ! Centré sur le premier cycle "Inferno", le joueur va donc incarner le célèbre poète médiéval (transformé ici en croisé sanguinaire) dans sa descente aux Enfers aux travers des neufs cercles de la souffrance ! Copié-collé sur God of War 2 dans ses moindres mécaniques, ses moindres assets, et même son système de jeu et son gameplay, Dante aurait pu n'être qu'un vulgaire plagiat. Cependant, grâce à une direction artistique de premier ordre et une jouabilité aux petits oignons, on obtient un parfait god-of-war-like en attendant le retour de Kratos ! Comme pour Dead Space, Dante joue sur les tabous peu présents dans le jeu vidéo, comme le sexe, les enfants-monstres et la nudité pour mettre autant que faire se peut le joueur dans un profond malaise ! La progression s'avère nerveuse et variée, les développeurs apportant constamment de nouvelles approches aux phases de combats et à quelques énigmes sympathiques ! Dommage que la technique soit vieillote, mais le framerate carbure en contrepartie ! Un excellent beat em all, profond et infernal.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software