ENSLAVED - ODYSSEY TO THE WEST  
Suggestions
OUI !
wizzy le Nerd Monkey et Trip se retrouvent perdus au beau milieu d'un New York dévasté, entre deux buildings et une jungle luxuriante, la nature ayant repris ses droits depuis des années. Très inspiré de Prince of Persia, ce mélange de plates-formes, de baston et de shoot s'avère très plaisant malgré quelques défauts. Les décors sont splendides, surtout dans la première partie qui se passe à New York avec des séquences de plates-formes mouvementées et vertigineuses. Le scénario, habile, joue sur la relation que nouent Monkey et Trip pour réchapper aux attaques des robots. Elle est propice à toutes sortes de quiproquos : Monkey a une couronne vissée sur la tête qui l'oblige sans condition à obéir aux ordres de Trip... Gaffeuse et attachante, Trip n'est pas le bourreau qu'on croît et Monkey le colosse est une bonne pâte. Néanmoins, malgré des rebondissements, en proposant méthodiquement les mêmes phases de jeu au fil des chapitres et les mêmes ennemis, Enslaved s'avère un chouïa répétitif à la longue. On se consolera vite. L'originalité de cet univers post-apocalyptique et le dynamisme pétaradant de l'ensemble emporte au final l'adhésion... et même un peu plus.
TOUT PETIT OUI...
Guisbeu Après le décrié Heavenly Sword, les développeurs de Ninja Theory reviennent avec Enslaved. Il est ici narré l'aventure de Monkey, bon bougre un peu brute qui se retrouve affublé d'une boîte à crâne, et de Trip, une jeune fille qui va devenir son alliée malgré sa capacité à le contrôler. Au cours d'une aventure sympathique mais non mémorable, les deux protagonistes vont être confrontés à une menace mécanique, à travers laquelle Monkey se frayera un chemin à grand coup de bâton magique, engrangeant ainsi de l'expérience pour développer ses capacités. Le gros point fort du jeu reste sa réalisation, avec une mention exceptionnelle pour la modélisation des visages, absolument magnifique. Le gros point faible, c'est que le contenu est finalement bien creux, et que si l'on parcourt avec plaisir les 14 chapitres du jeu, on se retrouve souvent à faire les mêmes choses. Si vous voulez en prendre plein les yeux sans vous prendre la tête, Enslaved est un bon jeu. Sinon, ça vaut pas "Trip"ette, mais c'est suffisant pour un "Oui !" à mon sens.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software