BATMAN - ARKHAM CITY
Suggestions
OUI !
wizzy Je ne suis pas un grand fan de super-héros (je l'ai été, je ne le suis plus), mais dans le genre, j'ai toujours eu un faible pour la chauve-souris masquée. Arkham City concentre dans un enclos fermé tout ce qui me plaît dans le comics : un univers sombre, des décors gothiques à souhait et une panoplie de super vilains super méchants, aux trognes pas possibles. J'ai joué à être Batman, usant de mon grappin pour atteindre les sommets des buildings, castagnant en contrebas du malfrat ou testant tous les bat-gadgets pour résoudre les énigmes de l'homme Mystère. Soit, j'en conviens, le monde ouvert n'est pas très vaste, se contentant de six zones distinctes (Musée, Eglise, QG de la Police, Fonderie, Métro et grande Tour). Mais entre deux messages du Joker sur le Bat-téléphone, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer. L'aventure s'enchaîne avec des missions variées et entremêle avec goût bon nombre de personnages historiques du comics. Avec un arsenal qui s'enrichit tout le temps, les possibilités de gameplay sont juste énormes. Et même si les missions propres à la femme chat sont peu nombreuses, incarner Catwoman avec un des DLC, laquelle bondit partout, vite et bien, est très sympa !
OUI !
BlueTouchGuyz On prend les mêmes, et on recommence ! Batman - Arkham City est la suite de Batman - Arkham Asylum. Le jeu reprend les éléments qui ont fait le succès de son prédécesseur et améliore certaines dynamiques de gameplay. Cependant, l'un des principaux défauts du jeu réside dans la principale différence avec son prédecesseur : là où Arkham Asylum se déroulait dans l'asile d'Arkham, Arkham City se déroule dans un quartier de Gotham City, transformé en centre pénitentiaire géant. On abandonne ainsi le huis clos que nous offrait le premier volet de la saga, et par la même occasion son ambiance sombre, lugubre, voire même carrément flippante par moments. Cependant, ce défaut est en quelque sorte compensé par un scénario plus travaillé, et qui nous offre foule de rebondissements. Ajoutez à cela l'éventail de personnages issus des comics qui s'est élargi, et vous obtenez une très bonne suite, qui reste cependant, à mes yeux, légèrement inférieure à son prédécesseur.
AU TOP !
twinsen threepwood On peut dire que le bougre se sera fait attendre mais enfin DAY ONE j'ai pu mettre les mains sur la suite du génial d'Arkham Asylum, j'ai nommé Arkham City ! Au programme,plus de méchants, plus de contenu, un monde ouvert, plus de gadgets, la démesure quoi ! Après une intro fantastique, le jeu montre un peu de quoi il a l'air : une gigantesque arène avec des zones (ou plutôt des quartiers) thématiques pour chaque grand vilain. Arkham Asylum m'avait scotché par la variété de ses phases de jeu, avec notamment celles de l'épouvantail, que j'avais adoré. Ici c'est encore mieux et on a le droit à de purs moments jouissifs, avec notamment Ras al Ghul et le Chapelier fou. Petits regrets : plus de méchants, mais même durée de vie de l'histoire, donc chaque vilain a droit à moins de temps sur scène (1h30 par méchant environ pour chaque zone). Le Joker est finalement peu exploité mais Catwoman, Freeze et le Pingouin marquent de superbes arrivées. Cerise sur le gâteau : on peut mettre les voix en anglais et profiter du doublage de Mark Hamill pour le Joker. Enfin, j'ai adoré le boss final. Défaut : sur console, des concessions techniques (textures et aliasing) pour faire tourner l'open world.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Jeux2Casino   Jouer en ligne   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software