SOLDATS INCONNUS - MEMOIRES DE LA GRANDE GUERRE
Suggestions
UN BON JEU EDUCATIF
Blondex Comme le chantait Brassens, celle que je préfère, c'est la guerre de 14-18 ; une guerre pourtant peu exploitée en jeux vidéo, généralement concentrés sur l'aviation. Ubisoft Montpellier s'est donc attelé à mener un projet bien délicat pour les célébrations du centenaire de la Grande Guerre : faire un jeu vidéo retraçant le conflit à travers les destins croisés de 4 personnages, sans proposer un FPS bourrin, et en respectant un cahier des charges assez strict pour des visées éducatives. L'équipe derrière Rayman propose donc un jeu en 2D, plus porté sur la résolution d'énigmes que sur l'action, où chaque élément trouvé est l'occasion d'apporter des anecdotes sur la vie au quotidien des soldats. Évidemment, la réalisation graphique absolument superbe confère à Soldats Inconnus un vrai attrait, mais d'un point de vue purement ludique, le jeu, inégal, alterne les passages un peu ennuyeux et d'autres plus palpitants. L'histoire se suit en revanche avec plaisir jusqu'à un final bouleversant, et évite tout manichéisme qui serait hors de propos. Quant à la mission éducative, Soldats Inconnus s'en acquitte avec sérieux, sans imposer de lourdeurs qui nuiraient au jeu. Un pari réussi !
DEVOIR DE MEMOIRE
Guisbeu Le souvenir d'une guerre s'éteint souvent avec ses derniers témoins directs. A l'occasion du centenaire du début du premier conflit mondial, ce Soldats Inconnus nous invite à vivre l'histoire d'anonymes confrontés aux horreurs des combats. Le sujet est très bien traité, avec de nombreuses informations sur la Grande Histoire, tout en intégrant des anecdotes sur les objets de la vie quotidienne de l'époque, que le joueur devra trouver dans les différents tableaux. La bande-son est excellente, tout comme la direction artistique, type BD, bien pensée et magnifiquement animée. Si le scénario est un peu romancé parfois, on s'attache facilement aux personnages qui sont décrits de manière juste, héros oubliés dans le maelstrom de la folie humaine, et qui pourraient être Monsieur ou Madame tout le monde. Certes, la qualité purement vidéoludique est bonne sans être incroyable, mais le travail fait par Ubisoft Montpellier pour transmettre le souvenir mérite vraiment d'être salué. A faire.
OUI !
Jane Doe Un vrai coup de cœur pour cette BD historico-éducative vidéoludique. L'histoire d'une amitié inattendue et emplie d'humanité née entre un chien, une infirmière française à la recherche de son père scientifique kidnappé par les Allemands, un Américain désireux de venger sa femme, un Français et son gendre allemand, qui vont participer de gré ou de force à cette absurdité que fut la Grande guerre. Un jeu très bien documenté et raconté. Une voix off nous retrace l'avancée des troupes à travers la France et la Belgique. Des objets sont à ramasser, dont l'utilisation est expliquée. Des faits historiques, chiffres et conditions de vie de l'époque, tels décrits dans un livre d'histoire, sont rappelés. Et ce, sans en devenir barbant. Rien à dire sur la direction artistique, le graphisme est un des points forts du jeu, avec des plans bluffants. La bande son classique et la musique au piano est intelligemment choisie pour illustrer l'atrocité et l'ineptie de cette guerre, mais aussi l'élan de solidarité qui a pu émerger, avec des scènes de poursuites cocasses. Un jeu de réflexion aussi, je ne m'y attendais pas, et j'adore ça ! On vit des moments de joie, de tristesse, de soulagement. Bravo !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software