DEAD OR ALIVE 5 - LAST ROUND  
Suggestions
OUI, MAIS...
Blondex À sa sortie, DOA5 avait quelques ambitions pour relancer la série et faire un peu oublier ce qu’elle est : indéniablement amusante, mais aussi un brin coquine ! Fortes poitrines et petites culottes sont toujours là, mais les coups font mal, les combattants transpirent et mordent la poussière dans des arènes urbaines où ça sent la bagarre. Puis la Team Ninja, à force d’extensions et de coûteux DLC, s’est vu rattraper (et même dépasser) par ses vieux démons. Alors que les nouveaux Mila et Rig, accompagnés d’invités de Virtua Fighter, apportaient une touche de sérieux appréciable, tous ces efforts seront torpillés par une avalanche de n’importe quoi. Le slogan de DOA5 placardé partout (« I’m a Fighter ») s’accorde mal avec l’arène du cirque, les costumes de carnaval ou les bikinis en pagaille. Et que dire des loli-gothiques (Marie Rose et Honoka), dont on se demande bien ce qu’elles font là ? Non en fait, on sait très bien pourquoi elles sont là, mais… Oh, et puis zut ! Enfin bon, vous avez compris mon idée : sans modifier sa formule efficace, rodée mais inchangée depuis DOA2, la Team Ninja s’est véritablement perdu en route pour aboutir à un Last Round qui n’en finit plus de durer.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software