FINAL FANTASY XV  
Suggestions
UN BON RETOUR !
Kirstendall Final Fantasy 15... Après 10 ans d'attente et les mauvais souvenirs de FF13 , il faut avouer qu'on ne l'attendait pas. Malgré tout c'est une très bonne surprise ! Un Final à l'ancienne, dans la lignée de FF7 et FF8, pas exempt de défauts, mais on se laisse piéger à y jouer des heures jusqu’à tard dans la nuit (ou tôt dans la matinée pour faire un peu d'humour). Le jeu n'est pas un monde ouvert mais le fait croire, et reste assez dirigiste pour toujours avoir envie de continuer. Sans se laisser piéger dans un GTA-like , FF 15 a réussi à être dans la lignée de ces anciens RPG japonais, avec un monde énorme, mais où l'on ne se sent pas perdu. Des graphismes qui auraient pu être mieux, mais qui restent homogènes et font la part belle aux détails des personnages, lesquels sont le centre du jeu, de l'intrigue, etc. Un RPG où on va suivre une bande de potes dans de grandes aventures, et qui se traduit comme un hommage de Square Enix à ses joueurs... On vous offre une partie de Final 15, qui évoque les souvenirs des autres jeux, comme des potes se retrouvant pour un repas en profitant de l'instant mais aussi en se remémorant les bons souvenirs du passé... Merci !
COMME DES FRERES
Iglou 10 ans, c’est le nombre d’années pour que Versus XIII, transformé XV, arrive enfin entre nos mains. Les attentes sont grandes, voire trop pour FFXV. Le jeu vous met dans la peau de Noctis qui, accompagné de ses trois potes, doit parcourir le monde afin de regagner son trône et sauver le monde des ténèbres avec le cristal de lumière (un synopsis proche du premier FF). Scénaristiquement, on sent que le jeu a été réécrit de nombreuses fois, coupé, remonté, la narration étant vraiment bizarre, mais heureusement nos quatre héros sont parfaitement écrits et une vraie empathie se crée entre les joueurs et eux. Le système de combat est simple de base, mais pas facile à maîtriser : un bouton pour viser, un bouton pour esquiver, un bouton pour frapper, et Noctis pourra compter sur 4 armes différentes selon les faiblesses de chaque ennemi. Pour moi, le jeu fonctionne aussi grâce aux compositions de Yoko Shimomura, totalement possédé sur cet épisode. FF XV n’est pas un grand jeu, mais il en reste très bon, ainsi qu’un très bon FF, et sa fin a le mérite d’être aussi épique qu’intimiste. Le FF de la réconciliation, tant il transpire l’envie de bien faire malgré des défauts apparents.
OUI !
Romain Je dois avouer qu'au départ, j'ai été assez mitigé avec ce Final Fantasy XV, à cause de quelques défauts assez agaçants, notamment les temps de chargements qui peuvent réellement parfois durer jusqu'à 2 minutes... L'autre problème, c'est que j'ai trouvé que les combats pouvaient parfois manquer un peu de lisibilité, au point de ne même plus savoir ce qu'on est en train de faire. Mais avec l'habitude, finalement, ça passe un peu mieux, et j'ai vraiment adoré ce côté road-trip qui rend le jeu vraiment très immersif. On peut noter aussi quelques autres petits défauts, notamment sur la version Xbox One avec quelques textures qui ont parfois un peu de mal à s'afficher... Enfin, ça reste quand même joli la plupart du temps, et certains boss sont même vraiment impressionnants. Un Final Fantasy qui ne sera pas mon préféré, mais qui reste très bon tout de même malgré ces quelques défauts !
OUI, MAIS...
Dunst Ce FF me partage totalement. D'un côté les points positifs : nous avons un gameplay que j'ai mis un moment à apprécier mais qui est quand même sympa, un univers bien construit, un pseudo open world fascinant, des chocobos à la hauteur, des combats épiques, et un plaisir général certain, vu que cela m'a tenue en haleine pendant de nombreuses heures. Et de l'autre, un scénario catastrophique, des personnages inintéressants et un manque de stratégie flagrant. Et encore je ne parle pas de la mise en place extrêmement longue (le début, c'est les scouts font du camping) et du sexisme ambiant (un chocobo rose, sérieusement). Alors oui, j'ai aimé les donjons ultra immersifs, les combats grandioses contre des invocations impressionnantes qui m'ont fait frissonner de plaisir, et je ne me lasse pas des graphismes. Mais je recherche quoi dans un FF, exactement ? Clairement pour moi le scénario et les stratégies de combat sont un élément important et là rien, j'aurais peut-être bien plus apprécié le jeu si cela n'avait pas été un FF (jouer à World of FF juste avant n'a pas aidé, la comparaison est violente).
OUI !
nekomiou Ce jeu est trop cool ! Il envoie grave du poney ! 80 heures de pur bonheur ! L'histoire est vraiment profonde et intéressante ; une sorte de mélange entre les FF old school et nouvelle génération. Gros point fort : le système de combat est nerveux, dynamique, tout en gardant une dimension RPGiste. Des tendances d'open world (sans vraiment l'être totalement), un sentiment véritable de voyage avec une bande de potes. Le doublage français est monstrueux, il y a des tonnes et des tonnes à faire, même s'il est moins impressionnant qu'un Xeno en terme de contenu. Graphiquement, sans être le plus beau jeu de monde, il y a de quoi en prendre plein la gueule, notamment avec les invocations, qui envoient du lourd ! J'ai apprécié les déplacements en voiture, et de pouvoir écouter la B.O de son FF préféré : la tracklist est gigantesque et superbement choisie. Bref, Final Fantasy XV est une très très bonne surprise, qui relève le niveau de certains FF. Je recommande !
OUI, MAIS...
Twinsen Threepwood Rarement mon cœur et mon cerveau de joueur n'auront été autant en conflit pour attribuer une note à un jeu. FFXV, anciennement Versus XIII, l'arlésienne de tous les records, de toutes les inquiétudes, mais aussi de toutes les moqueries, est enfin sorti. Scandaleusement inachevé, le jeu attendra une Royale Edition et 73 go de patch correctif (une honte) pour arriver chez moi. 12 ans d'attente me concernant donc. Et je ne sais que penser. Points négatifs : d'énormes remaniements, des trous scandaleux dans l'histoire, des morceaux entiers disparus ou vendus en DLC, un lore court-circuitant sa propre envolée après un Kingslaive prometteur mais dont le jeu ne tient pas du tout compte. Points positifs : un magnifique voyage, une réelle empathie pour ses personnages, une compositrice en transe avec une B.O sensationnelle, une VF excellente, un système de combat nerveux (mais discutable), une réalisation généralement très bonne, un monde crédible, gigantesque. On retrouve ce plaisir, cette envie qui avait disparu, d'accompagner ces héros jusqu'au bout de leur périple et de leur quête emplie d'absolu. Un jeu bancal, rafistolé, mais avec de vrais moments de grâce et de rêve. A faire !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software