ASSASSIN'S CREED - ODYSSEY
Suggestions
OUI !
Romain Après l’Égypte, c'est à l’époque de la Grèce Antique que la série Assassin's Creed nous donne rendez-vous pour y découvrir des événements qui se sont produits bien avant la création du Credo. On ne contrôle donc pas un Assassin mais un mercenaire (Alexios ou Kassandra) qui possède tout de même des capacités similaires. Odyssey n'est pas un Origins 1.5 comme on pourrait le croire au premier regard, mais plutôt le menu best of plus de la série. Un épisode ultra complet avec une tonne de choses à faire, une quête principale composée de 3 arcs narratifs qui vous demandera pas loin d'une centaine d'heures pour en voir le bout. Une carte énorme avec des paysages vraiment magnifiques. On y retrouve les batailles navales mais aussi des batailles de conquêtes au sol, qui permettront de conquérir un territoire soit au profit des Spartiates, soit des Athéniens. Le jeu est riche en surprises, en révélations, propose un gameplay dynamique ainsi qu'une bonne liberté d'action. Certes, il n'est pas parfait non plus : les PNJ se ressemblent un peu tous, et l'IA est aussi souvent à la ramasse... Mais de mon point de vue, Odyssey se place facilement parmi les meilleurs épisodes de la série !
OUI, MAIS...
wizzy le Nerd Joie d'incarner un mercenaire (Aleksios ou Kassandra) évoluant en pleine Guerre du Péloponnèse vers 431 av JC. Alors quel camp choisir ? Sparte ou Athènes ? A moins que le choix soit bien moins évident qu'il n'y paraît... Bien sûr, on retrouve dans cet épisode tout ce qui a fait le succès d'Origins : un open world titanesque et de l'action RPG pur cru. Avec la mer Égée tout autour de nous, on gagne aussi des batailles navales rappelant furieusement le Black Flag. Hélas, si vous êtes complétiste comme moi, vous allez souffrir. Entre une invasion de missives basiques et des campements ennemis clonés jusqu'à plus soif, le jeu s'avère par moment très répétitif. Pour citer Blondexos, un dramaturge grec illustre : "Trop de remplissage tue le remplissage." Ce à quoi, j'ajoute : " Ce vide, que les programmeurs veulent à tout prix remplir, mérite d'exister. Les immenses déserts d'Origins manquent vraiment ici." Bien sûr, sur la centaine d'heures de jeu que propose cet Odyssey, il y a de grands moments et de belles rencontres. Et malgré l'excès, j'ai la sensation tenace de vivre une épopée longue et lancinante (interminable ?), qui ne me laissera pas indemne.
GENIAL ! MALAKAS !
Kirstendall Assassin's Creed Odyssey est pour moi le grand retour de la licence ! Origins m'avait laissé de marbre, mais ce jeu m'a littéralement scotché sur mon fauteuil : des graphismes enfin décents, voire sublimes selon la gestion de la lumière... Le levée de Lune sur les collines de Corinthe, splendide ! Et toute ces statues, ces peintures ! Les derniers jeux de la licence sur PS4 et XB1 (Unity, Syndicate...) me semblaient ternes et remplis de bugs en comparaison, même si cet Odyssey n'est pas lui-même exempt de défauts. Le scénario n'est, de même, pas un chef d’œuvre. Néanmoins, il a pour mérite de mettre en valeur tous les grands noms de l'époque : Périclès, Alcibiade, Hérodote, etc. Et puis on accroche aux personnages, aussi bien notre héros que des personnages secondaires. La carte est énorme, avec une topographie plutôt sympathique malgré un remplissage à la va vite visible pour ce qui est de la végétation. De nombreuses quêtes secondaires scénarisées offrent beaucoup de contenu, tout en nous laissant assez de liberté, et le côté RPG est assez important pour lorgner du côté d'un Witcher. Un très bon jeu ! J’arrête mon avis ici et retourne y jouer ! Vous devriez en faire de même !
OUI !
Twinsen Threepwood A défaut d'avoir fait Origins au préalable, j'entame ce second opus du cycle antique avec un regard neuf. Pour résumer, Ubi Québec a sacrément redressé la barre. Pas un chef d'oeuvre, mais un bon jeu : une expérience solide et très pragmatique. D'emblée, Ubi a repris à son compte les bonnes idées développées par d'autres : énorme repompe de The Witcher 3 pour son système de jeu, ses quêtes (en beaucoup moins bien écrites quand même), sa gestion du loot, ses enquêtes et son ambiance de façon plus générale. Mais Odyssey a également lorgné du côté d'Uncharted pour ses chromatides vives et sa lumière intense ; sur Breath of the Wild pour sa grimpe en tout lieu ; sur Red Dead Redemption 2 pour son système de traque. Ajouté à cela l'ambiance générale d'un Black Flag (enfin) sans transition entre terre et mer, avec un univers immense, splendide, au contenu herculéen, et vous avez un jeu de très haute volée. Dommage que l'histoire, malgré de premières heures enthousiasmantes, retombe vite dans le convenu. Dommage que les PNJ restent sans âme et que l'infiltration et les phases en bateau soient ternes. Reste un jeu d'envergure, évasif, plaisant, rationnel, calibré, efficace. A tester.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software