AXIOM VERGE
Suggestions
OUI !
Enker Jouer à Axiom Verge revient à faire un bond de 30 ans en arrière, lorsque l'on découvrait Metroid pour la première fois. Jamais copie n'avait paru si réelle tant l'inspiration se retrouve partout, jusqu'aux décors. Mais c'est bien plus qu'une copie, car ce jeu, réalisé par une seule personne, prolonge l'expérience en revisitant l'original. L'exercice est difficile, mais il est relevé haut la main ! Et tout en rappelant Metroid par son ambiance particulière, il s'en détache également avec une identité propre : un univers hostile, un scénario présent et dense, des facultés inédites qui détournent ce que l'on connaît déjà. Graphiquement, le jeu est une réussite, car il reste limpide de bout en bout et évite la bouillie de pixels du genre, et musicalement c'est aussi du bonheur. Bémol toutefois, à force d'être trop bien habitué, on peut se perdre sans savoir quoi faire, la faute à ces fameuses capacités propres au jeu : mais c'est aussi sa force, nous désarçonner en proposant des solutions que l'on n'attendait pas. Bref, en deux mots comme en 1200, jouez-y. Vraiment. Surtout si vous avez apprécié les Metroid antiques en 2D, ce titre ne pourra que vous ravir.
OUI !
Iglou Après une explosion dans votre laboratoire, vous vous réveillez dans un monde inconnu. Guidé par une voix, vous allez petit à petit découvrir les secrets de ce monde, ainsi que votre place dans tout ça. Tom Happ est le Game designer du jeu, mais aussi le graphiste, musicien, level designer, etc. Car oui, il est la seule personne à avoir développé le jeu, ce qui, au vu de la qualité du titre, rend la performance vraiment impressionnante. Après des premières heures pas vraiment palpitantes - hommage à Metroid dont l’exercice atteint ses limites rapidement - Axiom Verge va alors déployer tout son univers par la suite, avec bien sûr des inspirations venant de H.R Giger. Mais le jeu ne va pas oublier pour autant de créer sa propre personnalité, avec par exemple ses glitchs graphiques, servant tant au scénario qu'au gameplay, sans oublier ses pouvoirs originaux donnant un véritable plaisir d'exploration. Reste des défauts, comme des boss inintéressants, un manque de clarté des objectifs et surtout, pas de téléportation, impliquant des allers retours fastidieux. Avec son gameplay solide, son univers original, Axiom Verge est une franche réussite pour un premier jeu. Vivement la suite !
OUI !
Blondex Revenir à l’essence même du premier Metroid, tel devait être l’ambition du développeur Thomas Happ en réalisant (tout seul) Axiom Verge. Avec des graphismes d’inspiration 8-bits, le jeu vous lâche dans un univers bio-mécanique cauchemardesque, où les créatures sont toutes des programmes informatiques. Appliquant sagement la formule originale de Metroid, Axiom Verge est un gigantesque labyrinthe, où il faudra trouver les aptitudes et armes qui vous permettront de progresser. Mais pour aller où ? Malgré un scénario intéressant, le jeu ne vous donne aucun indice pour faciliter votre avancée. Il faudra donc souvent tâtonner pour trouver l’issue, pas toujours évidente à trouver. Tout penaud, j’ai d’ailleurs quelquefois dû me rabattre sur YouTube… excepté pour les boss, aussi impressionnants qu’ils sont simples à battre. Si la progression n’est pas aussi fluide, c’est aussi un peu à cause d’un level design daté ; le prix à payer pour une expérience sans concession. Cela dit, même si le jeu ne cache pas son inspiration, il établit rapidement son propre univers, à l’ambiance réussie, pour une dizaine d’heures en ligne droite, et plus encore pour trouver tous les secrets bien cachés.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software