BIONIC COMMANDO (2009)  
Suggestions
NON !
Blondex A la fin des années 2000, Capcom confia à des studios externes le soin de relancer certaines de ses franchises. Le suédois Grin hérita ainsi de Bionic Commando, en signant un remake du jeu NES, puis cette suite en 2009… avant de fermer boutique la même année ! J’avoue y avoir joué à reculons : l’histoire effarante de nullité m’a immédiatement fait regretter l’argent ainsi gaspillé (même en soldes). Tous les poncifs y passent : le militaire – au charisme d’endive – trahi, condamné à mort, réhabilité mais toujours rebelle, envoyé en mission, puis encore trahi… De révélations tordues en rebondissements moisis, c’est le facepalm d’or ! Enfin, passons l’histoire, et baladons-nous en usant du grappin, tout en suivant le parcours balisé. C’est de l’action pure, pas bien exaltante, à la réalisation graphique assez moyenne, avec de rares moments sympas lorsqu’on finit par dompter la maniabilité pas évidente du grappin, mais aussi beaucoup d’approximations et de séquences pénibles (j’aime me noyer dans 50cm d’eau…). Parfois, au milieu d’une fusillade, résonne presque par surprise un remix du thème original de Bionic Commando. Et moi dans tout ça, j’avoue avoir décroché avant la fin !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software