CYBERBOTS - FULL METAL MADNESS  
Suggestions
NON !
Blondex En matière de jeux de combats, Capcom ne se résume pas qu’à Street Fighter, mais si on oublie injustement Darkstalkers, on peut en revanche laisser bien volontiers de côté ce Cyberbots sorti en salles en 1995. Dans un univers futuriste, un conflit oppose des pilotes de mécha… Oh, et puis pourquoi je raconte l’histoire ? Peut-être parce que chacun des 6 protagonistes dispose de son scénario, mais c’est d’ailleurs là le seul intérêt de choisir son pilote, car les vrais combattants, ce sont les mécha. Avec 16 modèles bien distincts, le choix est confortable, même si les 4 méchas des boss ne sont sélectionnables que via des codes agaçants. Hélas, la sensation de découvrir un jeu de baston oublié se heurte au jeu en lui-même : visuellement spectaculaire mais fouillis, un gameplay loupé tant les collisions sont imprécises, et des duels particulièrement déséquilibrés. Passé les premiers combats très faciles, Cyberbots montre ses limites à plus haut niveau : pour l’emporter, il faudra souvent abuser d’une technique efficace et se replier en défense dans l’espoir de placer une super attaque… Bref, faut jouer moche, et c’est très pénible. Et pas amusant non plus.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software