DOUBLE DRAGON 3 - THE ROSETTA STONE  
Suggestions
DOUBLE DÉCEPTION
BillHimself Double Dragon I & II sur Amstrad CPC faisaient partie des jeux que j’appréciais particulièrement. C’est d’un pas confiant que je me suis dirigé vers le troisième volet à l’époque. Dès les premières secondes, ce fut une immense douche froide tellement ce volet est à des années-lumière du précédent. Exit les graphismes colorés, on doit se contenter du mode 4 couleurs. Heureusement, les sprites, pauvrement animés, restent plutôt détaillés. Vous avez d’ailleurs tout le temps de les apprécier car le jeu va à 2 images par seconde. Une lenteur pareille, c’est insupportable (j’ai eu le temps d’aller pisser entre le début et la fin du coup de pied de mon personnage). Ce qui défile vite, c’est le chrono qui lui a oublié de tenir compte de la lenteur générale : évidemment, ça agace un peu... La maniabilité du personnage est compliquée (pour couronner le tout, la notice donnait des instructions fausses pour certains coups) et on s’agace à essayer de sortir le coup de pied sauté. Pas de musique, 2-3 bruitages moyens, ce serait dommage d’avoir quelque chose de positif à dire. Bref, on est bien en présence d’une bouse portant le nom d’une top franchise du beat’em all.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software