DOUBLE DRAGON V
Suggestions
AFFREUX !
wizzy le Nerd Pauvre Jaguar... Double Dragon V provoque un sentiment rarement éprouvé devant un jeu vidéo : l'incrédulité totale. Devant des décors et des personnages aussi hideux, on a en effet tendance à se pincer, à se dire que ce n'est pas possible, qu'il y a un truc. Mais si, tout ceci est bien réel. Les persos sont ridicules avec un R majuscule et dessinés au marqueur. Il y a Sickle, un punk ailé à la combinaison moulante qui, on l'apprend à la fin du jeu, ouvre un salon de coiffure ou encore Domnique la dominatrice SM à queue de cheval, un véritable tue l'amour. Même les frères Lee n'ont pas été gâtés par les programmeurs et ont pris quelques mortels kilos. Concernant les combats, on ne les subit même pas, on les redoute. Rester sur la page de présentation est d'ailleurs le seul réconfort du jeu. Aucune perspective de plaisir dans ces duels absurdes : gagner consiste à bourriner idiotement jusqu'à s'en faire mal aux doigts et/ou à espérer que le timer écourte la souffrance. La partie terminée, n'espérez pas vous sauver de cette horreur à si bon compte : une fois la console éteinte, la musique anti-mélodique vous bourdonnera dans les oreilles pendant longtemps, très longtemps...
NON !
Twinsen Threepwood A travers ma quête du Père Fouettard édition 2017, j'ai eu le grand malheur de perdre du Temps de Vie sur cet étron qu'était Double Dragon V - Shadow Falls sur Megadrive/SNES. Je découvre aujourd'hui l'existence d'une version Jaguar, qui est vraisemblablement la version d'origine. C'est le même jeu, encore plus raté. 8 perso au départ sur Jaguar contre 10 sur MD/SNES, des sprites encore plus dégueulasses (moins de détails, mais est ce bien important ?), la même B.O, toute naze, la même direction artistique catastrophique, et les mêmes modes pourris (Tournament, Vs, IA... Et voilà). Le mode Quest (tout naze) de la version Sega / Nintendo n'existe pas sur la version d'Atari (et c'est pas grave). Manette en main, c'est également une pure catastrophe (on n'est pas au niveau de Rise of The Robots, mais ça reste inacceptable). Chaque perso est un supplice (mon dieu, Dominique la femme sado-maso gras du bide : seriously ???). Bref, je pensais avoir oublié cette dauble, et le Père Fouettard est là pour me rappeler que l'Histoire de la licence Double Dragon s'est terminée d'une bien piètre façon. Je ne conseillerai même pas cet étron à un collectionneur. Poubelle !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software