EARTHWORM JIM 3D  
Suggestions
OUI, MAIS...
Blondex Sorti en 1999, EWJ 3D est passé inaperçu. Une injustice ? Oui et non ! Ecrasé par une vache lancée d’on ne sait où, Jim se retrouve dans le coma. Vous incarnez donc son Super Ego, qui aura en charge de remettre de l’ordre dans les différents coins du cerveau du lombric, à savoir les souvenirs, les p’tits plaisirs, les angoisses et les fantasmes. L’idée de départ permet en fait de calquer le jeu sur le modèle de Mario 64. Dans chaque niveau, Jim devra ainsi récupérer des mamelles d’or, afin de récupérer de sa santé mentale… et débloquer l’accès à un autre coin du cerveau ! Différents défis farfelus l’attendent donc dans des niveaux aux graphismes convenables, quoiqu’un peu vides, mais agrémentés d’une bande sonore savoureuse (morceaux d’accordéon en tête !). Le (très) gros problème du jeu ne tient pas dans sa maniabilité pourtant correcte, mais la gestion de la caméra désastreuse, qui oblige à la régler constamment. Pêchant sur ce point comme sur l’originalité (malgré le côté burlesque qui n’a rien à envier aux précédents volets), EWJ 3D ne fait donc pas le poids face aux références de la N64. Le jeu reste agréable, mais pas indispensable.
NON !
wizzy le Nerd Ayant adoré Earthworm Jim, je ne peux qu’être déçu par ce jeu de plate-forme 3D injouable (« plate-forme 3D » et « injouable » vont trop souvent de paire). On retrouve bien par-ci par-là les hamsters dans leur roue, des poussins aux yeux globuleux, deux trois détails rappelant la folie qui animait le premier épisode. Mais l’ensemble, Jim inclus, semble être, comme qui dirait, passé dans la machine à laver. Je trouve ça moins drôle. Les décors sont unis et moches et seule la musique (accordéon ou country) arrive à me soutirer un petit sourire. La jouabilité d’avant est là, la précision en moins. On distingue mal les perspectives et croyant s’accrocher au bord d’une plate-forme, on tombe souvent dans le vide. Quant à la gestion des caméras, elle est nulle, archi-nulle. Il faut sans cesse insister pour avoir la caméra derrière soi. Quand il y a des ennemis partout ou de toutes petites plate-formes, ça devient le total n’importe quoi !
OUI !
Retro Kidz Un jeu sur lequel on crache beaucoup, mais durant lequel je me suis bien amusé. Beaucoup de gags, de l'action, et on ne s'embête jamais. La 3D n'est ici pas pire que certains jeux moyens mais disposant d'une meilleure réputation, et je trouve que ce petit ver de terre avait réussi son premier passage à la 3D. C'est un jeu où l'on s'embête rarement, la difficulté est totalement mesurée et honnêtement, je le conseille à tous ceux qui veulent connaître les tous premiers jeux 3D de l'histoire du jeu vidéo. A tester, faites-moi confiance !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software