E.V.O. - SEARCH FOR EDEN  
Suggestions
ETRANGE CONCEPT
Blondex De nombreux jeux Enix étaient basés sur la relation entre la Terre et la vie. Dans EVO, la Terre dénommée Gaia a été choisie par le Soleil pour accueillir la vie, en sachant qu'un de ces êtres vivants l'aidera à connaître la prospérité. Cette forme de vie, c'est vous ! Là, vous faites le fier... jusqu'à découvrir que vous n'êtes qu'un malheureux poisson ! Dans ce jeu de plateformes/action, votre but sera de constamment évoluer ; en dévorant les autres espèces, vous gagnez des points d'évolution afin d'améliorer vos capacités d'attaque, de vitesse ou de défense. De petit poisson, vous devenez ainsi progressivement un féroce squale. Au fil de l'aventure, vous quittez la mer pour la terre ferme, pour évoluer en amphibien, dinosaure, oiseau et enfin mammifère. Le programme aussi ambitieux qu'alléchant (déconseillé aux créationnistes), aidé par une bonne réalisation, est malheureusement terni par un level design vraiment peu excitant, et une propension à inciter au levelling jusqu'à l'ennui. L'impression générale est mitigée, car l'écart entre l'ambition de départ et le résultat laisse au final quelques regrets. Ceci dit, le charme qui se dégage de ce jeu est assurément fascinant.
OUI, MAIS...
Mérode Basé sur une idée réellement intéressante, celle d'une recherche à l'éveil et du divin et la volonté de trouver l'Eden. Tout en traversant l'évolution des espèces en partant du bouillon originel, jusqu’à la forme humanoïde en passant par les poissons, les quadrupèdes et en s'autorisant un détour du côté du légendaire avec une sirène, EVO est un action RPG très prometteur au départ, qui s'ouvre avec un magnifique thème de Kôichi Sugiyama (compositeur de Dragon Quest) illustrant l'Océan et la Pangée. Hélas, le titre d'Enix s'embourbe dans un gameplay assez lourd, avec des phases de leveling qui paraissent réellement longues. La faute à un level design en vue de côté peu inspiré. La bande son également n'a du génie que dans son premier thème et devient totalement anecdotique dans la suite du jeu. La fin est cependant assez jolie et amusante, mais le jeu n'a malheureusement pas l'envergure de sa thématique. Il a cependant l'originalité et le mérite d'avoir osé à une époque où le jeu vidéo était confronté à beaucoup de limites techniques.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software