FIRE EMBLEM FATES - HERITAGE  
Suggestions
UNE BONNE ENTREE EN MATIERE
Blondex Une fois passés les premiers chapitres communs à toutes les campagnes de FE Fates, vous avez choisi la voie de la Lumière, celle des « gentils » d’Hoshido ; un choix qui semble couler de source tant le camp d’en face n’inspire pas confiance. Évidemment, si vous ne connaissez pas Fire Emblem, ce choix doit s’imposer en premier. Vendu comme la version des novices, Héritage est un peu perturbant pour ceux qui connaissent la série : aux commandes d’une armée japonisante, il faudra s’adapter à des armes et des classes inhabituelles dans Fire Emblem, traditionnellement porté sur des armées occidentales. Pour le reste, Nintendo n’avait pas menti, ce scénario vous place dans une avancée plus confortable, créant des conditions de jeu plus favorables à la victoire. Reprenant le système de jeu d’Awakening, vous pouvez profiter de défis entre chaque mission pour récolter de l’or et de l’expérience pour vos unités. Revers de la médaille, on avance parfois un peu trop facilement, sans avoir à trop craindre d’éventuelles erreurs. La difficulté reste progressive et motivante, rarement frustrante (quoique, sur la fin) et a tous les atouts pour séduire tous types de joueurs.
QUE C'EST MAUVAIS
PXL Quand tu attaques Fire Emblem Fates, tu t'attends forcément à ce qu'il soit aussi épique que Shining Force III. Avec son scénario en 3 parties, on est en droit d'attendre un truc énorme. Au final, tu finis l'épisode "Héritage" - on va dire le "premier" scénar - et ton attente retombe comme un soufflet. Univers très peu détaillé, histoire basique, avec des twists ultra-téléphonés et fidèles aux scénarios japoniais... On se fait chier de bout en bout. Même le combat final n'est pas aussi épique que celui du premier Shining Force malgré les similitudes. C'est mon premier Fire Emblem, et je n'ai pas très envie de faire Conquête et Révélation, car j'ai peur de la niaiserie naïve et du manichéisme qu'on n'arrête pas de trouver ces dernières années dans les productions RPG-jap'. Ici, le fait que chaque protagoniste est susceptible de mourir définitivement, bah ça reste assez superficiel niveau relations. Il y a bien le coup des enfants, mais c'est expédié de façon assez abrupte pour un résultat qui ne sert à rien. On m'avait vendu Fire Emblem comme la référence, et on en est très loin pour moi. La référence, c'est Shining Force, point.
ConsolesPlus.net   1UP   Retro Kidz   Mega Force   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software