FORUM Se connecter pour vérifier ses messages privés
COREGRAFX Mini : Le test !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Blog
Blondex
Modérateur
Messages: 8171

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Sam 04 Juil 2020 22:06 Répondre en citant



Les mini-consoles étaient souvent synonymes de produits foireux conçus par des entreprises peu scrupuleuses, et peu soucieuses de proposer du matériel de qualité… jusqu’à ce que Nintendo lance sa mini-NES puis sa mini-SNES : bien conçues, avec des reproductions de manettes d’origine et une bonne sélection de jeux, ces mini consoles sont devenues des exemples et ont lancé une mode. Sega s’est enfin lancé sérieusement sur ce marché avec succès, avec sa mini Megadrive officielle (et on oublie les vilaines mini pondues par AT Games) ; juste avant, Sony proposait sa mini-PS1, avec moins de succès. Et c’est donc Konami qui prend la suite avec sa mini-PC Engine…

Euh, attendez… Konami n’a jamais conçu la PC Engine ?! Pourtant, c’est bien l’éditeur qui a récupéré la licence d’exploitation « PC Engine » avec le rachat d’Hudson Soft, et a pris l’initiative de proposer la mini réplique de la console 8 bits de NEC. Bonne idée ? Ou travail de cochon façon mini PS1 ?

Je ne me lance pas sur l'historique de la console, et je vous renvoie au dossier de Guit sur le site - faudra me faire penser à le mettre à jour avec de nouvelles images !

Matériel et émulation

Suivant les marchés, Konami propose 3 modèles de PC Engine : modèle original pour le Japon, Turbografx pour l’Amérique du Nord, et Coregrafx pour l’Europe. Dans les faits, la liste est quasiment la même pour tous les modèles, à part quelques jeux. Le modèle que j’ai choisi est la CoreGrafx, celui que mon cousin possédait étant jeune et qui me rappelle donc de bons souvenirs !



Pour le matériel et l’émulation, Konami a joué la carte de la sécurité. Connectique simple (HDMI et câble USB pour l’alimentation) sur le modèle des concurrents, mais fourniture d’une manette USB avec un très long câble, plus long encore que celui des pads de la MD mini ! Prise en main, la console est en revanche hyper légère. Ça pourrait effectivement tenir sur une boîte encore plus petite. Bon, c'est pas très grave, mais du coup, c’est rageant de n’avoir qu’une seule manette fournie, d’autant que le prix plus élevé ne se justifie pas tant que ça par rapport aux mini SNES et MD, toutes deux fournies avec 2 pads. Et pas la peine d’espérer brancher en guise de pad de secours une manette PS, MD, Xbox ou tout autre pad USB : seule la manette PC Engine est reconnue...

L’interface est quant à elle similaire aux mini-Nintendo, même si l’architecture logicielle est celle de la mini-MD - c'est le studio M2 qui s'est également chargé du travail. Pour faire court, ça marche nickel, sans aucun souci et sans lag manifeste, avec un émulateur solide qui gère parfaitement tous les modèles de jeux. Car les connaisseurs de la PC Engine le savent, l’environnement de la console de NEC est une vraie jungle, avec les Hu-Cards de base, les jeux Supergrafx, le CD-ROM², le Super CD-ROM², l’Arcad Card… Pas de détails, tout marche dans cette mini PC Engine !

L’interface d’accueil (un tantinet longue au démarrage) distingue la PC Engine de la Turbografx-16 (et ses jaquettes de jeux parfois très moches). Même s’il s’agit techniquement de la même console, une icône en bas à droite de l’écran permet de basculer de l’un à l’autre des modèles. Pour la Coregrafx mini, par défaut l’interface « PC Engine » est celui du modèle gris, mais les puristes peuvent opter pour l’interface blanche du modèle d’origine.
Les quelques options d’affichage proposent 5 modes : le plein écran, deux en 4/3, le mode d’affichage d’origine tout carré ou encore celui très amusant affichant une PC Engine GT (la « roll’s royce » des portables faisant marcher tous les jeux Hu-Cards et consommant encore plus qu’une Game Gear). On essaiera le dernier pour le fun, mais mieux vaut revenir au mode d’affichage carré plus adapté.



Pour les sauvegardes, c’est le même système que pour la MD Mini, donc moins pratique et moins abouti que la mini SNES. Pas de mode rewind pour revenir en arrière, et il faut d’abord lancer le jeu pour ensuite charger la sauvegarde, en passant par un menu accessible… en appuyant sur Start et Select en même temps. Pas des plus ergonomiques, mais en gardant appuyé Select (qui sert très très peu) puis Start - ou inversement - on accède facilement à l'interface. D’ailleurs, pour quitter un jeu et revenir au menu de la console, il faudra également appuyer sur Start et Select, en l’absence d’un bouton Reset sur la mini console – reproduction fidèle oblige.

Sur la partie purement matérielle, la mini PC Engine se situe donc clairement du bon côté des mini-consoles du marché. De base, on peut y jouer en toute confiance, avec un matériel de qualité.

La mini-console sera sans nul doute piratable, et on en découvrira plus sur les capacités réelles de la machine (stockage, compatibilité avec les jeux non inclus).


Les jeux

La mini-console marche donc très bien, reste à étudier la sélection de jeux. 57 jeux sont proposés : 25 côté Turbografx, 32 côté PC Engine.
Il y a toutefois 5 doublons : Neutopia, Neutopia 2, Y’s I&II, Nectaris / Military Madness, et Dungeon Explorer sont ainsi proposés dans les 2 modes. Cela fait donc 52 jeux. 3 jeux sont également secrets (Soldier Blade Special Version, Gradius near Arcade, Fantasy Zone near Arcade), qui sont des variantes.
Edit : Ah, il y aurait aussi d'autres jeux cachés, et pas mal d'autres petits secrets sympas !

La PC Engine est la console des shmups, et cette mini-console propose une large sélection. Pas de Toilet Kids, mais les classiques sont là. Cela dit, sur les 52 jeux, 20 sont des shmups ! Perso, je trouve ça tout de même un peu beaucoup, surtout pour moi qui ne suis pas un grand amateur du genre.

Mais faisons un tour rapide (et non exhaustif) de ces shmups : déjà, Galaga 88, Space Harrier ou Fantasy Zone auraient pu être laissés de côté ; ma découverte de Super Darius s’est apparentée à une forme de viol ; Dragon Spirit est vieillot ; et j’hésite encore à relancer le très bizarre Cho Aniki (le choc des cultures, sans doute). Mes premiers essais des deux Spriggan ne se sont également pas avérés très enthousiasmants, malgré le bien qui en a été dit.
R-Type est toutefois proposé dans sa version complète ; Gradius, Gradius II et Salamander sont des classiques de Konami, et on comprend aussi pourquoi ils sont présents. Star Parodier est très amusant. Et puis, y’a les shmups qui claquent de manière indiscutable : Lords of Thunder (version TG-CD de Winds of Thunder), Aldynes, Sapphire et Super Star Soldier – celui-là, il m’a même immédiatement séduit, le coup de cœur !



Pour les autres jeux, ça en laisse tout de même 32 dans des genres assez variés. Et je ne vais pas vous faire un dessin, le jeu que j’ai immédiatement adopté est le Castlevania (Chi no Rondo). Je le connaissais déjà bien, mais j’y joue cette fois dans des conditions optimales, et rien que pour ce jeu, je ne regrette absolument pas mon achat.
Les autres jeux que je connais déjà et que j’ai évidemment lancés en premier sont Parasol Stars, Bomberman 93 et 94, Daimakaimura (Ghouls 'n Ghosts) et New Adventure Island.
Beaucoup de jeux donnent envie d’être joués (les PC Kids – même s’il manque le 3 ; JJ & Jeff malgré sa jaquette moche ; les Neutopia ainsi que Y’s…), mais certains vont rester de côté. Déjà, tous les jeux d’aventure en japonais resteront à l’écart : Snatcher ou encore Necromancer me seront inaccessibles. Sur le nombre total, ce n’est pas tant que ça, mais c’est quand même dommage.

Et puis, y’a aussi les jeux qui font mauvaise impression dès le lancement : Motoroader, The Kung Fu, Genji & Heike Clans, ainsi que l’adaptation de Ninja Gaiden (entre autres)… font tâche.

Les jeux qu'on ne trouve pour le moment pas dans la machine : le Street Fighter II’ de la PCE n’est pas présent. Certes, il y a déjà du SFII un peu partout, mais c’est quand même un jeu symbolique de la console. Les jeux de sports sont quasi-absents : je n’ai compté que Power Golf et un jeu de cricket absolument obscur et uniquement en japonais (Appare Gateball). Pas de Hit the Ice, de Formation Soccer et de Final Match Tennis. Comme je l’ai dit aussi, il manque également PC Kid 3, ainsi que Dragon’s Curse… et bien sûr, quid de Toilet Kids ??

Il faudra donc attendre le piratage pour régler quelques absences, même si avec la sélection proposée de base, il y a déjà de quoi faire avec de très nombreux jeux emblématiques de la console.

Verdict

C'est évidemment plus que positif. La sélection de jeux est certes grandement composée de shmups, mais on trouve de nombreux genres. Ce déséquilibre entraîne toutefois certains manques : même si ce n'est pas la spécialité de la console, pas de beat-them-all, pas de VS Fighting, très peu de jeux de sports (alors qu'il y en a plein, par contre).
Reste le prix un peu salé, l'absence d'une 2ème manette - sachant que le multitap pour jouer jusqu'à 5 est vendu séparément.
Mais cette mini Coregrafx mini regroupe dans une même boîte différents modèles, et c'est un vrai atout, d'autant que la qualité d'émulation est excellente.

Les +
- Interface d’accueil simple et pratique
- Émulation parfaite de plusieurs systèmes
- Reproduction parfaite du pad, avec un câble très long
- Plusieurs modes graphiques, dont l’inutile (et forcément indispensable) mode PCE GT
- (Piratable)
- De nombreux jeux emblématiques et incontournables sont là, dont le Castlevania !
- Large sélection de shmups avec des classiques du genre

Les -
- Une seule manette fournie, et impossibilité de brancher un autre pad USB (de base)
- Prix (110 €), et une seule manette fournie. Ah ! Je l'ai déjà dit...
- Il manque forcément quelques jeux (SFII’, Final Match Tennis…) en attendant le piratage
- Impossible pour moi de jouer à certains jeux uniquement en japonais (comme Snatcher)
- Des shmups en trop (mais à la limite, c’est pas grave)
- Des mauvais jeux dans le lot (The Kung Fu, Motoroader), et ça fait un peu tâche
Twinsen Threepwood
Messages: 7047

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Sam 04 Juil 2020 22:39 Répondre en citant

Je ne m'attendais pas à une telle qualité, ça fait plaisir ! Bonne idée d'avoir repris l'interface Nes mini. Dommage pour la manette unique et le prix un peu élevé. Pour le reste, ça a l'air de carrément valoir le coup !
Iglou
Messages: 956

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Dim 05 Juil 2020 00:07 Répondre en citant

32 Jeux c'est vraiment pas mal du tout, par contre encore une fois, même si je comprend tout à fait le plaisir d'avoir une console mini bien fini, 110€ pour une clef usb entouré de plastique ça fait mal au f*** mais bon j'avoue que je suis quasi un inconnu de la PC ENGINE, donc bien sympa ce petit blog, même si il faudrait que je me lise le dossier PC ENGINE.

J'avoue que c'est la seule console mini qui me donnerais l'envie d'être acheter pour découvrir une petit partie de la ludothèque.
Blondex
Modérateur
Messages: 8171

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Dim 05 Juil 2020 08:06 Répondre en citant

Cette console est une solution clé en main pour découvrir l'univers de la PC Engine, tu peux te laisser tenter !
Reste le prix, mais pour le moment, ce n'est pas dit que la mini-console reste fixée à ce tarif. Déjà, le mode de vente choisi (uniquement sur Amazon) ne semble pas totalement satisfaire Konami, qui semble un peu déçu des ventes.
Mérode
Messages: 849

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Dim 05 Juil 2020 20:35 Répondre en citant

Bah oui ils ont tout intérêt à la vendre ailleurs et à baisser un peu le prix.

Sinon très bon test, c'est tentant mais bon elle est pas donnée et à ce prix c'est dommage par contre qu'on ai pas de pad 6 boutons parce que certains jeux ont des actions ingame input sur le bouton run ce qui est moyennement pratique. (Valis 3 par exemple même si il n'est pas officiellement dans le roster ). Twisted Evil
Blondex
Modérateur
Messages: 8171

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Dim 05 Juil 2020 20:40 Répondre en citant

Les manettes 6 boutons concerneront des jeux qui ne sont pas (encore) dans la console. Dans la liste des jeux présents, aucun ne nécessite un tel pad, et du coup le pad d'origine se comprend. Pour la Coregrafx, par défaut c'est la manette turbo qui est proposée.
Le piratage de la console devra débloquer l'utilisation de toute manette USB, sinon on restera bloqué sur le pad par défaut.
Mérode
Messages: 849

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Dim 05 Juil 2020 20:43 Répondre en citant

8bit do a fait un pad usb wireless pc engine 4 bouton de mémoire. Sinon un pad usb Saturn à la limite. Je joue avec ça sur pc quand je fais de la PCE
wizzy le Nerd
Messages: 2250

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Jeu 16 Juil 2020 19:41 Répondre en citant

Ton test fait bien envie, 57 jeux, il y a de quoi faire
Twinsen Threepwood
Messages: 7047

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Jeu 16 Juil 2020 19:49 Répondre en citant

Tu as craqué ta console au fait ?
Blondex
Modérateur
Messages: 8171

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Jeu 16 Juil 2020 19:53 Répondre en citant

Non, le programme de hack n'est pas encore prêt - s'il sera proposé. La PC Engine n'est pas la SNES ou la Megadrive, il faudra attendre un moment, voire ne rien avoir, même si la console est piratable.
Sailor Minerva
Messages: 29

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Jeu 16 Juil 2020 20:51 Répondre en citant

Très bon test sur la Mini PC-Engine. Je n'ai jamais eu la chance de jouer à cette console. Mais ça me donne envie de l'essayer. Elle a l'air d'aboir plein de bons jeux d'arcade.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Blog
 
 
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software