FORUM Se connecter pour vérifier ses messages privés
[TEST] Castle Of illusion : starring Mickey Mouse (2013)
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Blog
Twinsen Threepwood
Messages: 7047

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 24 Juil 2020 20:59 Répondre en citant




Bonjour à toutes et à tous!

Voici mon test sur le remake de Castle Of illusion : starring Mickey Mouse (2013) ! L'occasion peut être pour certains de se rappeler les bons souvenirs de ce jeu ou peut être, de donner envie à d'autres de s'y essayer!

Au passage, la sortie de Castle of Illusion sur Megadrive va fêter ses 30 ans cette année!

Bonne lecture!



23 ans après la sortie de ce titre mythique sur Megadrive (que le temps passe !), la plus célèbre des aventures de Mickey a droit à un magnifique remake ! Signé par la branche australienne de Sega (anciennement Creative Assembly/ Alien Isolation, mais autre équipe), ce jeu se veut être la parfaite symbiose entre plateforme rétro et moderne.
Il s'agit aussi de l'ultime jeu du studio, fermé peu de temps après par Sega.

Le synopsis :
La vilaine sorcière Mizrael (de Blanche Neige) kidnappe Minnie afin du lui voler sa beauté (et de lui refiler sa laideur au passage). Du coup, Mickey, qui ne veut pas se taper un laideron, décide d'aller la sauver et de parcourir le Château des Illusions en débloquant un à un les niveaux lui permettant d'acquérir des joyaux ouvrant la porte vers le dernier niveau. Cela vous rappelle Banjo Kazooie? Vous verrez que la filiation va encore plus loin!



Véritable dessin animé superbement mis en scène, servi par une technique irréprochable et une direction artistique grandiose, Castle of illusion version 2013 reprend le cœur des mécaniques du jeu d'origine, mais en les réinventant sous nos yeux et ce, de la plus belle des manières.
Toutes les phases de plateformes du jeu d'origines y sont, mais réinventées à la sauce 3D, et c'est une réussite! De nouvelles phases, parfois typiquement arcade, sont savamment ajoutées également , offrant ainsi une véritable identité et respiration à ce remake ! Mécaniquement parlant, Castle Of illusion : starring Mickey Mouse version 2013 joue constamment entre hommage fidèle au jeu d'origine et réinvention complète de son modèle.

La direction artistique, quant à elle, est clairement plus occidentale. Elle pourra donc être déconcertante pour certains fans de la première heure (un paradoxe, sachant que Mickey est un personnage américain, mais l'opus Megadrive avait été fait avec une touche typiquement Japonaise). Pour ma part, je trouve la nouvelle DA vraiment sublime, et malgré tout plutôt fidèle au jeu d'origine et à l'esprit de Mickey en général.
Chaque niveau est un véritable régal pour les yeux !

A noter également qu'un narrateur vous raconte désormais l'histoire au fur et à mesure (pour sonner davantage comme un conte pour enfants). A noter la possibilité de désactiver cette narration à tout moment dans les options. Cependant, ce serait un peu dommage de s'en priver : le gars commente parfois avec malice lorsque vous foirez un passage : c'est souvent assez drôle et il y a quelques clins d’œil à Quackshots!


La 3D permet également toutes les folies grâce à la profondeur de champ, d'où peuvent venir de nouveaux ennemis qui attaquent du second plan vers le premier. Egalement, on note l'utilisation astucieuse des caméras dynamiques, de façon à cacher collectibles ou tout simplement appuyez la narration. Enfin, même les éclairages sont mis à contribution dans des phases aussi surprenantes qu'excellentes, qui utilisent la lumière comme mécanique de Gameplay.
Dans le screen ci-dessus, on a affaire à une phase de plateforme ultra rapide où la caméra fait une rotation dans le style du jeu Pandemonium (Psone).




Ultra nerveux, doté d'un gameplay amélioré, le jeu ajoute des éléments de confort moderne comme les savepoints, et adoucit également au passage le challenge général (quoique, honnêtement, la fin est retors !).
Castle of Illusion version 2013 étant avant tout pensé pour les plus jeunes, certains passages sont "sautés" après plusieurs échecs consécutifs (notamment au début du jeu) : les plus jeunes ne seront donc pas frustrés et ne vont donc pas rage-quittés en cas d'échec répété.
Cependant, arrivé à la fin du jeu, sachez que quand vous mourrez (ex : dans le château même), vous pourrez très bien avoir à recommencer de gros segments complets bien plus longs qu'au début du jeu !

Au final, la difficulté s'avère être clairement progressive, inclusive et plutôt équilibrée.
Seul le dernier boss m'a vraiment posé problème. Les plus jeunes auront donc peut être besoin de leur papa ou de leur maman à la toute fin : soyez leur héros !

Les phases de sauts de Mickey, si caractéristiques de l'opus originel, ont été améliorées : si Mickey saute toujours avec un léger effet de gravité / flottement accompagné d'une certaine imprécision, il se contrôle en revanche de façon nettement plus agréable dans ce remake que dans l'original, et le fait de pouvoir tuer les ennemis juste en leur sautant dessus (et non plus , comme sur Megadrive, en devant appuyer systématiquement sur "bas" pour donner des coups de fesses) rend la chose beaucoup plus plaisante à jouer car plus intuitive.
Très bon point de ce côté là!



Mention spéciale également aux combats de boss, qui reprennent tous ceux du jeu original, mais qui sont réinventés avec intelligence et style : toutes les attaques d'origines sont là, mais réinventées à la sauce 3D et complétées par de nouvelles attaques, un peu comme le Remake de DuckTales. Certains boss sont un peu délicats à battre, mais c'est un pur moment de bonheur, car ça rappelle vraiment l'esprit old-school de l'époque 16 Bits. A chaque fois, il faut trouver leur point faible. Bref, de vrais bons petits boss de fins de niveaux!

Et la musique dans tout ça ?
La réorchestration signée Grant Kirkhope (Banjo-Kazooie, GoldenEye) est à se décrocher la mâchoire!
On sent vraiment son style par moment et ça fait du bien!


La musique se veut dynamique et suit en direct l'action.

Le gars s'est juste complètement lâché sur l'affrontement final!



Ce passage vous rappellera indéniablement la folie des pistes de Banjo, Donkey Kong 64 et surtout Conker Bad fur day! La synergie est si parfaite que l'on se dit que les jeux de Rare sont en réalité les héritiers spirituels de Castle of Illusion ! Avec Kirkhope à la musique, la boucle est bouclée !

Concernant le contenu : le jeu suit avec fidélité la progression originel avec un découpage en niveau à débloquer (à la Mario 64). Pour se faire, il faudra réussir à choper un max de joyaux en traversant les niveaux. Chaque niveau est découpé en 3 actes, qu'il est possible de reprendre à volonté quand on le temps (chaque niveau est désormais découpée en 3 parties et donc rattachées à 3 portes - une par acte) au lieu d'une sur Megadrive.
Les niveaux sont bien entendus beaucoup plus grands, mais pas forcément plus longs à terminer.
Compter entre 3 heures max pour faire un premier run du jeu, ce qui peut paraître court aujourd'hui!

Sega Australia a donc misé sur la collecte de nouveaux collectibles : en plus des 800 joyaux à trouver (certains sont très très chauds à avoir!), d'autres collectibles sont à dénicher, dont les fameux piments de Donald dans Quackshot! Beau clin d’œil!

Bref, si finir le jeu n'est en soit pas d'une grande difficulté pour un joueur expérimenté (rappelons que le titre est avant tout destiné aux enfants), il conserve néanmoins de très bons challenges supplémentaires pour les plus téméraires/aguerris. La difficulté progressive est clairement une bonne idée.


Conclusion :
Excellent remake ! Dommage qu'il soit si court, mais c'est un incontournable et ce, pour petits et grands. Chapeau Sega !


En résumé :
Points positifs :
- Techniquement très propre
- Artistiquement sublime
- Le gameplay savamment remis aux goûts du jour
- Un remake intelligent, entre respect de l'oeuvre originale et modernité.
- Un pur bonheur à faire avec ses enfants

Points négatifs :
- Très court en premier run (3h max)
- Une direction artistique moins japonaise, et plus à l'américaine.
- Un peu cher (12€ environ)
Blondex
Modérateur
Messages: 8171

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 24 Juil 2020 21:06 Répondre en citant

Je trouve curieux que tu pointes une direction artistique à l'américaine. N'est-ce pas normal pour un jeu Disney ? Question

J'ai joué vite fait à l'original, sympathique mais très facile et très classique. Quant au remake, est-il de nouveau disponible dans les stores ?
Twinsen Threepwood
Messages: 7047

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Ven 24 Juil 2020 21:24 Répondre en citant

Je le pointe justement parce que malgré les origines américaines de la souris, le jeu originel avait une colorimétrie et une graphie en général typiquement japonaise. Le retour au bercail (si on peut dire ça comme ça) avec ce remake a du coup mis sur le carreau certains joueurs. Mais moi perso : j'adore !

Aux dernières nouvelles, le jeu avait encore joué au jeu du chat et de la souris sur les stores, mais il était à nouveau disponible.
Mérode
Messages: 848

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Sam 25 Juil 2020 10:12 Répondre en citant

Je l ai vu passer a l époque et je l ai finalement pas fait. Ton test donne envie. C est top ! Le fait qu il soit court pour le coup a l époque des jeux a 40 80h. C est presque une qualité lol
BillHimself
Messages: 236

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Lun 27 Juil 2020 21:17 Répondre en citant

Et puis c'est 3h pour un joueur TRÈS aguerri. Le jeu résistera certainement plus à un enfant...
Ce test fait envie en tout cas, j'aime bien l'original.
Twinsen Threepwood
Messages: 7047

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MessagePosté le: Mar 28 Juil 2020 01:44 Répondre en citant

Oui, mais comme je l'ai écrit, le jeu est configuré pour passer les passages trop difficiles lorsqu'on subit trop d'échecs : les enfants pourront donc atteindre plus aisément la fin des niveaux. Mais ça ne les mets pas à l'abri d'un Game-over qui les ejectera du niveau, ou bien encore des boss, qui eux, ne font pas vraiment de concession. Le jeu est assisté, mais pas non trop conciliant !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Index du Forum > Blog
 
 
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software