GRAND THEFT AUTO IV  
Suggestions
OUI !
Romain Ah Liberty City, une ville bien connue pour ceux qui ont joué à GTA III et Liberty City Stories ! Eh bien GTA IV se déroule lui aussi à Liberty City, mais avec le passage à la next gen, la ville a complètement été refaite et c'est une nouvelle Liberty City que l'on va pouvoir explorer. Vous contrôlez Niko Bellic, débarquant d'Europe de l'Est, et qui décide de rejoindre son cousin à Liberty City dans le but de connaitre la gloire ! Vous arrivez donc à Liberty City et commencez par des petites missions, comme emmener une personne d'un point à un autre, mais plus vous avancez dans le jeu et plus les missions deviendront bien sûr plus intéressantes, comme le braquage d'une banque ! Vous aurez également la possibilité d'aller dans des cyber cafés et surfer sur des sites de rencontre pour faire la connaissance de certaines filles, ou même des garçons ! D'autres activités seront également disponibles : en effet Niko dispose d'un téléphone portable et vous pouvez téléphoner quand vous voulez à un de vos contacts pour lui proposer d'aller manger, faire un billard, un bowling... Bref, avec GTA IV, Rockstar a bien réussi son passage à la next gen !
OUI !
wizzy le Nerd Dans la peau de Niko Bellic, on s'immerge dans la ville crasseuse et pourtant pleine de promesses de Liberty City. Notre mafieux en herbe est un tueur d'une violence inouïe avec quelques "valeurs" (la famille, la vengeance en ligne de mire...) et une personnalité plutôt complexe qui le rendent attachant. La ville qui s'offre à nous est gigantesque, mais attention "Liberté" et "monde ouvert" ne veulent pas dire errance sans fin. Le jeu, avec son scénario digne de Scarface, est beaucoup plus directif que les épisodes précédents. Entre deux parties de billard vite expédiées ou un petit chat sur le net, notre téléphone portable sonne sans relâche et nos contacts plus ou moins sympathiques nous abreuvent de missions variées. Du coup, on n'a vraiment pas le temps de traîner ou de s'ennuyer. Je déplore juste quelques lourdeurs, comme le fait de répéter, quand on échoue, le même parcours en voiture pour atteindre le point de départ d'une mission (gare à ne pas échouer 10 fois la même mission). M'enfin, ce jeu a bien trop de qualités et il y a tellement de choses à faire et à découvrir que le tout emporte le joueur comme une lame de fond !
PAS MIEUX !
Kim Déjà que je boude les GTA depuis San Andreas, c’était mal parti pour celui-ci ! En effet, ce GTA IV ne m’a pas vraiment plu. Entre graphismes qui manquent de fantaisies, bagnoles incontrôlables ou héros complètement insipide, mon choix est vite fait ! Jeu événement vous avez dit ? Très peu pour moi. Moi qui avait adoré Vice City (qui reste pour moi, la référence) pour sa légère démesure dans la conduite des véhicules lui donnant un côté "action" dans les courses-poursuites, ses couleurs sentant bon les années 80 et le style de Tony Vercetti, je dénote peut-être trop de réalisme dans cet opus. C'est sûrement ce qui m'embarrasse dans les jeux d'aujourd'hui : vouloir faire trop réel. Les jeux pour moi, c'est le dépaysement. Là, on a à faire à tout ce qu'il y a de commun dans la vie, y compris donc, des voitures difficilement gérables en terme de vitesse. D'accord, la ville est immense (plus qu'avant, c'est pour dire) et j'aime cette liberté, mais pas autour de graphisme si ternes. Peut-être que je suis juste nostalgique des eighties et que je suis resté scotcher sur le côté Miami Vice de cet épisode qu'est Vice City ? En tout cas, c'est un gros "Non !", dit-il en rebranchant sa PS2.
CRUELLEMENT RATE
Twinsen Threepwood GTA IV a sûrement été ma plus grande déception sur PS360. Empli de vraies qualités qui l'emmènent au sommet, le jeu est pourtant complètement raté. J'en ressors donc très perplexe et avoir un avis final est extrêmement difficile. D'un côté, une réalisation folle, avec une Liberty City magnifique, incroyable, dantesque, colossale et détaillée comme jamais. Chaque ruelle, chaque voiture (jusqu'au vernis de la carrosserie !), chaque couché de soleil vous décrochera la mâchoire. C'est un monde qui s'offre devant nous, et la gestion des PNJ ou de la physique en conduite sont jouissives. De plus, le héros est charismatique et profond, et les persos secondaires géniaux - mention spéciale aux dialogues au vitriol-. Alors, pourquoi un rouge ? Pour l'absence totale de fun ! Gros reproche : les missions, ultra ratées, à 70% à base de "wesh pelo, tu m'poses chez oim ?". On fait le Taxi pendant 30h. Les gun fights sont pas mal, mais trop peu nombreux. Le jeu accuse aussi - et surtout - un cruel manque de variété et de folie face à son prédécesseur San Andreas, au point qu'on l'impression de revenir qualitativement en arrière. Un comble ! Un jeu avec d'énorme qualités, mais pas fun pour un sou.
RETOUR A LIBERTY CITY
Guisbeu Après un San Andreas de très haute volée, et qui aurait à mon sens mérité le titre de 4ème (GTA hein, pas Hokage) nous voici de retour à Liberty City, ville de New York vue à travers un miroir déformant. On incarne cette fois Niko Bellic, immigré serbe fraîchement arrivé pour rejoindre son cousin qui lui avait vendu le rêve américain. Et il va prendre une grosse douche froide, une fois confronté à la réalité. Pourvu d'une réalisation incroyable bénéficiant d'un nouveau moteur graphique, le jeu est tout simplement grandiose visuellement, la jungle urbaine foisonnante de vie. Le personnage de Niko est touchant et complexe, et les personnages secondaires sont à l'image des standards de la série, délicieusement caricaturaux et mettant le doigt avec brio sur les travers humains. Alors pourquoi un "Oui mais"? Pour les mêmes raisons évoquées par Twinsen, la platitude du contenu des missions principales. On sent une réelle régression sur ce point, et c'est suffisamment décevant pour justifier la sanction. Qui plus est, cela permet aussi de mettre en valeur les contenus additionnels du jeu, qui sont eux bien plus réussis sur ce point. A noter que la rétro sur One est bluffante de fluidité.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software