LES JEUX INEDITS : BS ZELDA Article rédigé par Blondex

Vous n'en pouvez plus d'attendre le prochain Zelda ? Vous avez fini tous les Zelda que vous avez pu trouver ? Vous avez été déçu par les Zelda amateurs qui circulent sur le net ? Je ne peux que compatir. Il fut pour moi un temps où j'ai traversé les mêmes épreuves que vous. Comme moi, vous avez peut-être entendu parler d'un Zelda sorti sur un support étrange. Un jour que je me promenais dans une lointaine contrée que l'on appelle Hyrule, je croisai un vieux sage, et je lui fit part de cette rumeur persistante. Le vieil homme comprit tout de suite à quoi je faisais allusion. Il me parla d'un donjon caché dans les racines d'un vieil arbre, et dans lequel se trouve un fabuleux trésor. Ce trésor, c'est BS Zelda !

N'écoutant que mon courage, je partis en direction de cet arbre mort, non sans croiser la route d'octoroks belliqueux. J'entre dans le donjon, sombre et froid, et rapidement je trouve une boussole, puis une carte. Le trésor ne pouvait plus m'échapper, et c'est avec honneur que je vais vous le présenter.


> Le satellaview en bref

S'il fallait désigner un Zelda méconnu, ce serait bien celui là. Et pour cause, il n'a été diffusé qu'au Japon, entre 1995 et 1999, et sur un support peu répandu : le Sattellaview. Pour ne pas sortir d'âneries, je vous renvoie à un futur dossier, ou à trouver vous même les renseignements sur le net !
Sachez simplement qu'il s'agit d'une extension commercialisée par Bandaï, placée sous la Super Famicom, et que les jeux étaient transmis par satellite. D'où la particularité des jeux BS, téléchargés au compte gouttes, et par morceaux. En fait, initialement, on ne pouvait à l'origine jouer à ce BS Zelda que quelques heures, ce qui est étrange. Mais des passionnés ont continué le travail pour proposer une ROM complète sur le net.


> Présentation

Revenons à l'essentiel, le jeu BS Zelda (appelé aussi Third Quest). Il s'agit en fait d'un remake du 1er Zelda sur NES ! Ah là là ! Et là vous vous souvenez de ce fameux Zelda All-Stars à l'image du Mario All-stars, qu'on espérait tant et qui jamais n'apparu. A l'origine, Link n'était pas le héros, mais un garçon, mascotte du Sattellaview. On peut heureusement choisir entre ce mouflet et notre bonhomme vert adoré lors de la création d'un fichier.


> Test

Commençons le jeu. C'est bien Zelda, cette musique ne trompe pas, et les menus sont identiques au 1er Zelda NES. Pas de différences, mais pas inquiétant en soi, bien au contraire.
Le but du jeu est strictement identique au jeu original : afin de sauver la princesse Zelda, vous devrez retrouver les 8 fragments de la Triforce de la Sagesse, et combattre le maléfique Ganon.

On se lance dans l'aventure, et là, petite déception au niveau graphismes : ça casse pas des briques, surtout après avoir vu A Link To the past. Les graphismes sont colorés mais restent sommaires, la musique a toujours son charme mais reste peu élaborée, l'animation ne semble pas non plus avoir beaucoup évolué depuis le 1er Zelda... Bon, ce n'est pas désagréable non plus, mais la Super peut faire mieux, beaucoup mieux.


Le début de l'aventure ne laisse en tout cas pas de surprises : le vieux sage qui vous donne l'épée de bois, le 1er donjon dans l'arbre mort, évidemment différent des 2 autres quêtes de Zelda 1, les indices tout à fait obscurs (même en français). C'est le bonheur !

Et puis... Deuxième déception, plus grande encore : le monde extérieur d'Hyrule est plus petit que dans l'original, voire même nettement plus petit. On se dit alors que ce BS Zelda sent le bâclé ou l'aventure bonus, et ce n'est pas tout à fait faux en fait.
Très vite, on ne voit apparaître que 5 donjons sur la carte, ça semble court.

Heureusement, BS Zelda propose une innovation curieuse. En effet, une horloge figure sur l'écran, et indique votre temps de jeu. Après quelques minutes, surprise : vous vous retrouvez avec des bombes infinies ; quelques temps plus tard, c'est un boomerang magique ; et des tas d'autres surprises.

Car en plus de permettre d'avoir des tas de bonus, certaines actions ne se déclenchent qu'en fonction de l'horloge (le bracelet de force ne se trouve qu'après 6 fragments de triforce réunis, et un temps de jeu). Très original. En plus, selon l'heure, et après un certain avancement, la nuit tombe et tous les ennemis banals des plaines d'Hyrule sont remplacés par des chevaliers féroces ! C'est Ocarina of Time avant l'heure !


L'horloge, qui constitue un atout au début de l'aventure, devient en fait votre ennemi numéro 1 une fois les 5 premiers donjons passés (qui sont signalés sur la carte dès le départ). Les bonus se font plus rare (il est vrai que vous avez un équipement plus riche), et de nombreuses énigmes, très difficiles à trouver par soi même, se basent sur cette horloge : je l'ai mentionné pour le bracelet de force, mais cela vaut pour les 4 derniers donjons, qui peuvent n'ouvrir qu'à des tranches horaires limitées. Cette difficulté posée, de nombreux fans qui se sont essayés au jeu en ont ainsi conclu trop hâtivement que la ROM n'avait pas de fin, puisque malgré de nombreux efforts, le donjon de Ganon restait introuvable.

On pouvait leur donner raison, vu qu'absolument aucun indice n'est révélé dans le jeu (même en français), mais c'est trop oublier que le Zelda original proposait lui aussi des énigmes impossibles à trouver sans aides (que celui qui a trouvé tout seul le donjon 8 de la 1ère quête me fasse signe). En ce sens, BS Zelda respecte son modèle !
Pour avoir fini le jeu, je peux cependant vous certifier que la ROM proposée sur le net est bien un jeu complet. La preuve par l'image !


> Verdict

C'est donc un jeu bien complet auquel nous avons droit, et mine de rien, même s'il n'a pas le charme du Zelda NES, même si on sait la Super Nintendo capable de faire beaucoup mieux, ce serait vraiment dommage de ne pas essayer ce jeu, qui propose un défi assez corsé sans soluces (comme pour l'original).

Télécharger la rom.

ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software