THE ELDER SCROLLS IV - OBLIVION
Suggestions
OUI !
wizzy le Nerd L’Empereur est mort, le feu sacré s’est éteint. Les portes d’Oblivion s’ouvrent une à une dans tout Cyrdoriil, laissant s’échapper des hordes de créatures malfaisantes… Oblivion est une référence du RPG avec un monde ouvert presque sans limite qui s’offre à nous. Outre la quête principale haletante, les quêtes secondaires nous amèneront à l’explorer de fond en comble, découvrant au passage des paysages saisissants de montagnes et de forêts. Oui, il y a des bugs qui nous sortent parfois du rêve éveillé mais au vue de la liberté offerte, de la taille de la carte et du nombre d’heures de jeu incalculable, on lui pardonne facilement. Caractéristique de la série des Elders Scrolls, la vue subjective peut dérouter (on peut en changer pour la 3ème personne) mais la part de hasard lors des combats a disparu dans cet épisode. Les duels ont ainsi gagné en dynamisme et en réalisme. L'inventaire s'est simplifié (ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose...). Les contrées sont aussi plus vivantes, plus chaleureuses qu'avant. Je ne compte plus les heures passées à me balader en Cyrdoriil, à cheval, ou à flâner dans la cité impériale.
OUI !
ced1220 La plupart des défauts que j'ai donné à Morrowind ont disparu ! Commençons par le commencement : vous êtes un prisonnier et par un "extraordinaire" hasard, vous rencontrez l'empereur qui tente de s'évader pour échapper à son assasinant. Bien évidemment, il se fait tuer, comme ses fils, mais il vous dévoile qu'il a un fils caché et vous demande de lui donner l'Amulette des Rois. À partir de ce moment, vous êtes libre dans la gigantesque province de Cyrodiil, rien ne vous oblige à faire ce que l'empereur vous a demandé, et voilà ce que j'adore dans cette série : la liberté ! Vous pouvez totalement ignorer la quête et faire votre vie, en rendant service aux gens (ou en les volant, c'est selon) et en découvrant la carte, qui est quasiment deux fois plus grande que celle de Morrowind ! Par contre, il serait dommage de rater la quête principale, qui est intéressante et qui vous amène dans la dimension parallèle de l'Oblivion, royaume des Daedras ! Tout comme Morrowind, le jeu est très facile à modder pour rallonger la durée de vie et améliorer les graphismes. Un «Oui», sans hésiter. À noter qu'un PC moyen peut faire tourner parfaitement le jeu, même si les graphismes perdent en beauté.
OUI !
Wave Beaucoup plus accessible que ne l'avait été Morrowind, ce quatrième épisode demeure l'un des jeux phares de la console et aura permis à la série de se faire enfin apprécier auprès du plus grand nombre. En effet, les mécanismes de jeu simplifiés et autrement plus ergonomiques ont offert au joueur la possibilité d'évoluer et de s'immerger pleinement dans un univers gigantesque avec l'intuition comme seul compagnon. Faire ce que l'on souhaite, de la manière qui nous convient, sans nécessiter de prérequis est en quelque sorte la ligne directrice de cet épisode, qui parvient à proposer une réelle aventure au-delà du simple cadre de jeu-vidéo. Quelques défauts ci et là, notamment en terme d'animation, laisseront à désirer mais ne portent en rien atteinte au plaisir de jeu. A vrai dire, seul Skyrim parviendra définitivement à détrôner ce monument qu'est Oblivion, ce qui le rendra certes désuet aux yeux de certains, mais il est à acheter les yeux fermés si vous appréciez les aventures épiques dont vous êtes le héros.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software