PAPERBOY  
Suggestions
NON !
portnawak Vous tenez le rôle d'un jeune livreur de journaux, qui fait sa tournée en vélo. Le but de notre héros est de réussir à livrer des journaux aux abonnés du Daily Sun tous les jours de la semaine. Trois niveaux de sept jours sont proposés : Easy Street, Middle Road et Hard Way. Paperboy possède une pile de journaux au départ, mais devra souvent refaire le plein en minutions en chopant des liasses de journaux sur les trottoirs. La tactique est simple : tout en évitant les obstacles de la rue, fixes ou non, le petit livreur à vélo doit balancer des journaux dans les boîtes aux lettres. Attention, certaines maisons ne sont pas abonnées, il faudra alors briser leurs fenêtres afin qu'elles s'abonnent pour le jour suivant. Il faut ainsi gagner des clients et surtout ne pas en perdre. En effet, quand vous ratez une mission d'abonné, celui-ci se désabonne le lendemain même. La rue, principal décor du jeu scrolle en diagonale et la vue de l'action est en 3D isométrique. Paperboy est un jeu d'arcade particulièrement décevant surtout à cause d'une jouabilité antédiluvienne : le vélo n'est pas très maniable, ce qui vous oblige à anticiper, plutôt que de compter sur vos réflexes.
UN PETIT OUIP !
wizzy le Nerd Paperboy nous invite à jouer le livreur de journaux à vélo, histoire de se faire un peu d'argent de poche. Jour après jour, il faudra livrer le journal aux bonnes maisons, en le catapultant sur le porche ou mieux, dans la boîte aux lettres, tout en évitant de casser les carreaux (sauf si ce sont ceux des méchants voisins). Pour la détente sur Megadrive, la tournée se terminera joyeusement sur un terrain de BMX, avant un terrible décompte où les mécontents se désabonneront petit à petit du journal. Sans cesse en mouvement, notre VTT n'est pas ce qu'il y a de plus simple à manier, l'astuce est de ne pas aller trop vite pour viser au mieux, tout en évitant un maximum les obstacles (du style chien hargneux ou voiture du chauffard du dimanche). Certes, le jeu a pris une sacrée rouste temporelle avec ses graphismes 8-bit et un principe dont on fait assez vite le tour. Mais Paperboy est bourré de petits détails amusants (des interactions aux animations qui donnent vie au quartier) et comme pour beaucoup de jeux de scoring, il s'avère très distrayant sur de courtes parties. Et ce, quelque soit le support. Un petit ouip !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software