WARIO LAND 4  
Suggestions
OUI, MAIS...
Enker Depuis Wario Land premier du nom, je n'avais jamais plus rejoué à un jeu de l'anti-héros. Et pourtant, les avis que je lisais sur ses suites étaient plutôt élogieux, notamment au sujet de ce quatrième volet sur GBA. Dont acte, je me le suis procuré il y a quelques mois. Wario y exerce toujours la même profession (siphonneur de trésors) mais le fond de jeu a pourtant totalement changé. Cette fois-ci, il s'agit de traverser un niveau entier à la recherche d'une clé, puis de faire le chemin inverse dans un temps limité afin de rejoindre la porte à ouvrir (qui se situe généralement en début de niveau), tout en essayant de récupérer les fameux trésors. Cette modification radicale du gameplay ne m'a pas réellement séduit car l'opération "boomerang" devient vite lassante, d'autant plus que la construction des niveaux a déjà été bien plus inspirée du côté de chez Nintendo. Sans oublier les thèmes musicaux, absolument pas inoubliables, ça n'aide pas vraiment à améliorer la note. Cela dit le jeu est tout à fait sympatoche malgré ces quelques défauts, les mini-jeux proposés sont assez fendards et l'animation de Wario et des ennemis est bien foutue. Cela dit, on trouve mieux sur GBA.
UN PEU COURT, MAIS TRES BON
Blondex À peine plus d’un an après la sortie de Wario Land 3, le 4e volet de la série du rival de Mario débarque sur une GBA alors fraîchement sortie, mais Wario ne tenait plus en place suite à la découverte d’une pyramide en or ! Après deux très bons épisodes sur GB Color, la formule change ici un peu : Wario n’est plus invincible, et s’il peut d’abord prendre son temps pour explorer un niveau, récupérer tous les trésors et y trouver une clé, il ne dispose ensuite que d’un chrono très serré pour regagner la sortie, en mode « panique à bord ». La musique s’emballe et les niveaux deviennent fous – celui du volcan devient ainsi entièrement gelé. Wario Land 4 propose aussi quelques mini-jeux un brin rasoir pour se payer des bonus et vaincre plus facilement les boss. Dans l’ensemble, le rythme est très enlevé, et la réalisation reste l’une des meilleures sur GBA, mais le prix à payer, c’est la courte durée du jeu : 5 heures seulement pour terminer les 18 niveaux, certes variés – aucun ne ressemble en effet à un autre. Quelques défis peuvent rallonger cette durée, mais ce défaut ne m’a pas empêché de passer un moment certes court mais très plaisant avec ce Wario Land 4.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software