PHOENIX WRIGHT - ACE ATTORNEY : JUSTICE FOR ALL  
Suggestions
OBJECTION !
Enker Deuxième épisode de la série, Justice for All reprend les éléments de Phoenix Wright qui avaient si bien marché : enquêtes policières, séances de tribunal et acquittements heureux. Le jeu se déroule toujours de la même manière, à savoir une alternance entre les phases de recherche et les affrontements devant le juge dans des affaires plus longues que dans le volet précédent. Ce n'est pas l'apparition des "verrous psychés" qui changera l'aspect du jeu, bien au contraire : il faudra juste mener un peu mieux son enquête pour venir à bout des plus grands secrets des personnages rencontrés. Mais cela aide bien le joueur en lui indiquant la piste à suivre, ce qui n'est pas forcément un tort. Dans l'ensemble, l'épisode est dans la continuité du premier, que demander de plus ? Eh bien justement, c'est là que ça se corse : les enquêtes sont un peu trop longues, ce qui donne une impression de jeu plus court à l'arrivée (quatre affaires contre cinq dans le premier). et les musiques sont aussi un cran en-dessous. Mais pire encore : la version française est bourrée de fautes d'orthographe, et ça, ça ne passe pas vraiment. Au final, le jeu est bon mais peine à cacher ses défauts. Dommage !
TRES BONNE SUITE
Twinsen Threepwood Toujours dans la lignée de la première trilogie issue de la GBA mais réadaptée pour la DS, Phoenix Wright 2 est déjà un jeu rétro lorsqu'il sort dans nos contrées. Pourtant, à l'instar de son grand frère, il démontre qu'un bon jeu vieillit bien avec le temps. Suite quasi-directe d'Ace Attorney, nous retrouvons donc Phoenix et sa partenaire au cœur d'enquêtes aussi tordues que passionnantes. Les renvois au premier volet sont nombreux. Par conséquent, sans que cela soit obligatoire, il est plus que conseillé d'avoir fait le premier volet pour en apprécier toutes les subtilités et références, notamment avec les persos en guest. Au rayon des nouveautés gameplay, pas grand chose : on ne change pas une formule qui marche. Seul vrai ajout : les verrous-psychés, qui auraient pu s'avérer gonflants à la longue, mais leur résolution s'avère finalement être toujours passionnante, donc un bon point de ce côté là. Quatre histoires au lieu de cinq, mais plus longues et complexes, et toujours soignées. Beaucoup de rebondissement et d'intensité dans un jeu qui tient toutes ses promesses. Seuls défauts : techniquement toujours vieillot et des fautes d'orthographe inacceptables en français.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software