DRAGON BALL - LE SECRET DU DRAGON  
Suggestions
OUI, MAIS...
Kim "Ouais super ! Un jeu Dragon Ball !! ... Ah nan… c’est pas comme j’voulais". Voilà comment pourrait-on résumer ce Dragon Ball - Le Secret du Dragon sur NES. On jubile un peu quand on voit la pochette, mais déception il y a dès qu’on commence à jouer. Vous incarnez bien évidement Son Goku recherchant les 7 boules de cristal, et pour cela vos amis vous aideront dans votre quête. Beaucoup d’ennemis tenteront de vous barrer le chemin, mais notre héros à la queue de singe a plus d’un tour dans son sac ! Autant vous le dire tout de suite, les fans seront ravis de retrouver les personnages de la série et ainsi aller le plus loin possible dans cette aventure, car pour les autres, pas grand chose à grignoter… C’est en effet bien mince pour faire un bon jeu vidéo. Réalisation moyenne, jouabilité peu pratique, ce qui le rend difficile, graphismes peu agréables (si si, c’est bien Son Goku que vous contrôlez !), Dragon Ball a peu d’atouts pour lui. Si vous êtes un fan indulgent comme moi, vous pouvez vous laissez prendre, mais ça fait pas grand monde au portillon pour s’arracher ce jeu…
OUI !
portnawak Bon, on ne va pas se voiler la face, c'est moche et c'est presque injouable, mais c'est trop fun de jouer avec notre ami Son Goku dans sa toute première aventure sur console, et qui en plus est, suit bien le cours de l'histoire de Dragon Ball. Tout au long de son voyage, vous allez croiser ses amis ainsi que ses ennemis pour trouver les 7 boules du dragon. Il aura aussi à trouver d'autres objets, tel que des capsules qui, quand il les touche, explosent en libérant des éléments : Le point d'interrogation (Valeur : 100-1000 points) ; le gigot, augmentant les points de vie de San Goku de 20 pts ; le sandwich, qui permet à Son Goku de courir plus vite pendant un temps limité (Valeur : 500 points) ; le gâteau, qui accroît les points de vie de Son Goku de 100pts... mais aussi le bâton magique, que Son Goku peut utiliser à la place de ses poings. Le pouvoir de destruction de cette arme est deux fois supérieur à celui du poing. Il permet à Son Goku de frapper les ennemis qui sont éloignés en lui permettant de les vaincre plus facilement. Quant à la musique, c'est tout simplement celle du dessin animé, quoique un peu trop répétitif à mon goût.
NON !
Enker J'ouvre là une série d'avis peu conseillée : celle du hall of shame de la NES, du moins le mien. Il y en a quelques uns, je débute avec Dragon Ball. Je me souviens de la boite de ce jeu, aperçue derrière la vitrine d'un magasin de jouets quand j'étais petit, affichant fièrement les versions spritées des personnages du DA (car à l'époque, pas de manga). C'te blague. Ce jeu il faut le voir pour y croire, il ne ressemble strictement à rien : les graphismes sont laids, la musique est horrible, le gameplay est foireux, tout est merdique en fait. Même la traduction VF est complètement à la ramasse, c'est assez fou. D'ailleurs, je me rappelle essentiellement de ce jeu à cause de son fameux code qui permettait de redonner de la vie (problème #1 du jeu), mais qui amenait à game over dès qu'on arrivait sur zéro point...soit un cran après le niveau maximum. Soit le code qui permet d'être invincible mais aussi de mourir n'importe quand. Ce jeu est complètement fou. L'histoire est aussi à côté de ses pompes, il fallait VRAIMENT avoir envie de le terminer pour y arriver. Dire que ce truc est coté aujourd'hui me laisse rêveur, les gens auraient payé pour s'en débarrasser à l'époque. Au secours...
NON, MAIS...
Wave Il faut se montrer réaliste : il n'y a rien à sauver ou presque en dehors de la jaquette. Je l'avais pourtant apprécié autrefois, au point de le racheter à mon meilleur ami pour une somme alors assez conséquente (Styxx22, si tu me lis...). C'est dire la passion que j'éprouvais pour cette série. Si le début est assez fidèle au manga, la suite des évènements devient complètement acadabrantesque. Nous avons ici droit à la totale : une intrigue incompréhensible qui nous propose carrément de visiter l'astre lunaire (!), deux musiques tournant en boucle durant toute l'aventure, des dialogues sans queue ni tête, une traduction offensante envers la série, un mode 50Hz ignoble qui massacre le thème original, de la censure (les culottes deviennent... des sandwichs !), une stratégie avec le second pad pratiquement obligatoire pour terminer le jeu, des combats particulièrement imprécis... et si vous souhaitez le coup final, je vous invite chaleureusement à tester la version américaine, une excellente surprise vous y attend ! Un jeu surtout synonyme de bons souvenirs et dont je préfère désormais observer l'illustration avec une grande nostalgie.
QUEL MASSACRE !
jumpman Je me rappelle parfaitement de ce jeu. J'étais (très) jeune et je me faisais une joie de jouer les aventures de Son Goku ! Et puis, après quelques parties, j'ai compris que je m'étais fait violer... Par où commencer ? Déjà, graphiquement, ce n’est vraiment pas top : Des décors génériques, peu de couleurs, des ennemis sortis de nulle part... Une vraie purge. Mais c'est surtout la musique, terriblement répétitive, qui a fini par me saouler très vite dans ce jeu. Une vraie torture ce truc ! Avec ça, le jeu est très très dur ; Vous perdez des points de vie, sans même vous faire toucher par un ennemi. Et une vie perdue = game-over, et donc, vous reprenez la partie depuis le début. Délirant. La maniabilité, elle, est crispante, avec des soucis de collision des sprites, ce qui n'arrange en rien la difficulté déjà bien corsée du titre. Et puis, il y a aussi cette traduction française de la honte (avec des textes lents qui deviennent vite gonflants) et une censure d'une autre époque... Sincèrement, tout le jeu est à jeter aux orties ! Il n'y a rien à récupérer. Incroyable de voir un tel gâchis sur NES. Un jeu pourri vendu en grande partie, grâce à sa forte licence.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software