STAR WARS - LE POUVOIR DE LA FORCE II  
Suggestions
NON !
Blondex Le Pouvoir de la Force était un projet ambitieux, imparfait mais se suffisant selon moi à lui-même. Pourtant, Lucasarts a souhaité exploiter le filon, et tout ce que je n’ai pas aimé dans le premier volet, je le retrouve ici condensé en 5 malheureuses heures de jeu. Oui, cette suite se boucle très rapidement, et pourtant je n’en redemande pas. L’histoire hautement débile ne s’intéresse jamais à son héros, dont la puissance démesurée en est même ridicule : pour résumer, il surgit du ciel et déplace (littéralement) des croiseurs interstellaires pour sauver sa bien-aimée. Au passage, il terrasse un monstre titanesque, toise Yoda et humilie Vador. Dans cette entreprise de démolition, les développeurs ont semblé si obsédés à l’idée de proposer des scènes spectaculaires à la God of War, qu’ils en ont oublié au passage le respect de l’esprit Star Wars, et plus grave, de proposer un jeu amusant : plat, terriblement bourrin, Le Pouvoir de la Force II recycle à l’excès les mêmes décors, certes jolis mais peu variés. Devant tant d’absurdités, j’ai d’abord cru à une parodie, mais le jeu se prend trop au sérieux pour ça : un défaut qui s’ajoute aux autres pour ce Star Wars plus que médiocre.
OUI, MAIS...
Twinsen Threepwood 2008 : Georges Lucas en a marre de son Empire et en prépare la vente. Place à un nouveau PDG chez LucasArts, avec l'intention de couper les vannes budgétaires pour les AAA. Tuant dans l’œuf l'épisode 3 qui était en pré-prod', le CEO va également précipiter la sortie de l'épisode 2, qui n'en est qu'à la moitié du développement. La team fera ce qu'elle peut. Fondamentalement, tout comme le 1er épisode, je suis d'accord avec les constats de Blondex, mais là encore, je suis plus clément. Oui, cet épisode est globalement raté. Oui, il se boucle en 5h. Oui, le scénario est ridicule (le passage sur Dagobah avec Yoda est une pure arnaque) et d'une facilité déconcertante. Néanmoins, il y a quelques passages vraiment bons. L'ouverture sur Kamino et cette chute libre vertigineuse, Bespin et son boss titanesque, etc. On souffle le chaud et le froid en permanence. Techniquement, c'est un des jeux les plus fins et propres sous UE3. Le rendu est parfois bluffant. Artistiquement parfois magnifique mais beaucoup de recyclage. Gameplay inchangé voire un peu facilité. Au final, un jeu coupé dans son élan, plutôt transformé en super DLC qu'en vraie suite. Pas une bouse, mais sympa à tout petit prix.
OUI !
Kim Le Pouvoir de la Force premier du nom avait été une claque pour moi, le n°2 n'est pas en reste. Certes, pour compter ses mauvais points, la réalisation a baissé et on sent un épisode délaissé par les siens, mais l'univers est là ! On appréciera ou pas la variante dans les graphismes, plus fins, que l'on peut détecter ici. Certains fans se sont peut-être vus arnaquer par cette suite, je ne l'ai néanmoins pas été car pour moi, l'effet "fan des films" est un critère suffisant pour apprécier. D'ailleurs, toujours dans cette optique de centrer l'histoire sur Vador, le jeu peut se permettre toutes idées farfelues dans les combats et dans l'histoire. J'ai donc trouvé intéressante, pour pérenniser la série, l'idée d'exploiter le filon de l'Empire. A titre personnel, rien ne vaudra une histoire autour de Solo ou les rebelles, mais il faut parfois voir les choses sous un autre angle pour toucher un plus large public. Quant à ce Pouvoir de la Force 2 plus précisément, le joueur sera possiblement déçu de cette suite qui aurait due logiquement être meilleure. Même si ce n'est pas le cas, je les invite à poursuivre l'aventure tout de même, car "Pas mal du tout, est ce jeu", comme dirait Yoda !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software