FATAL FURY  
Suggestions
OUI !
Kim Le premier Fatal Fury ! Un must qui me rappelle un moment de ma vie où la NeoGeo était un rêve de luxe (pour ma part elle le sera toujours). Dès le départ, ce qu'il faut comprendre de l'association NeoGeo / SNK, ce sont deux règles essentielles dans la conception de jeu de baston : un scénario (du manga !) et un apport suffisant en innovation pour le gameplay. Ce qu'on pourrait reprocher au concurrent de l'époque, Street Fighter. Dans Fatal Fury, deux plans sont disponibles afin de feinter ou surprendre l'adversaire, et le deuxième joueur peut intervenir en cours de combat, créant un 2 contre 1 permanent plutôt traitre (premier jeu à instaurer cette variante) ! La jouabilité excellente, stick Neo Geo oblige, les graphismes un peu bâclés mais toujours acceptables, et l'ambiance arcade, vont vous faire vibrer la casquette ! On pourra discuter du nombre de persos dispos (le scénario obligeant à choisir entre trois) et les digits pas toujours au poil. Garô Densetsu ou 55 Megs de bonheur ! Le développeur lançant ainsi un nouveau représentant et une nouvelle mascotte du nom de Terry Bogard, après celle de G-Mantle.
POUR LES FANS ET LES CURIEUX
Blondex Je vais me montrer nettement moins enthousiaste que Kim sur un jeu de combat qui a son charme, mais vraiment trop de défauts. Fatal Fury a clairement apporté une alternative intéressante à Street Fighter, et est fondateur d'un label SNK pour les jeux de baston. Cela se ressent notamment dans le style graphique, et un scénario développé au cours du jeu. Il faut toutefois être vraiment passionné de Neo-Geo pour apprécier Fatal Fury, car le jeu est en lui-même très limité. Avec seulement 3 persos pour le mode arcade (les 8 autres combattants ne pouvant être débloqués, même à 2 joueurs), des animations rudimentaires, des graphismes certes colorés mais moyens et pas très représentatifs des performances de la Neo Geo, on fait vite le tour de Fatal Fury. Qui plus est, la maniabilité est rigide, rendant assez compliquée la réalisation des coups spéciaux. Pour un non-connaisseur, mieux vaut donc d'abord découvrir Fatal Fury Special ou les premiers KoF, plus accessibles et plus fun, et revenir à Fatal Fury par curiosité, pour découvrir l'origine de la marque de fabrique SNK en matière de jeux de baston. Pour un jeu de 1991, Fatal Fury ne soutient pas la comparaison avec Street Fighter II.
OBSOLETE...
jumpman Le problème des premiers jeux de baston Neo-Geo est qu'aujourd'hui, ils ont vraiment mal vieillis et ont tous à peu près les mêmes défauts. Fatal Fury n'échappe pas la règle... Premier épisode d'une série qui connaîtra un succès retentissant, "Fatal Fury The King of Fighters", vous propose d'incarner un des 3 persos (plus d'autres à débloquer au fil des combats) et de vous confronter a d'autres combattants à travers le monde. Les décors sont tantôt très jolis, très colorés et détaillés et tantôt, très moches. Mais les couleurs sont malheureusement trop criardes et leurs nombres est plutôt réduit. Les combattants ne sont pas mieux lotis, trop raides et mal animés, même si leurs tailles est tout à fait respectables. Les coups spéciaux sont difficiles à sortir, quant a l'animation générale, elle n'est pas terrible et le jeu semble presque lent ! A noter, tout de même, l'utilisation de 2 plans pour les combats qui apporte un p'tit plus technique. A part ça, il s'agit d'un jeu d'arcade d'une autre époque et cela s'en ressent aujourd'hui... A réserver aux fans et/ou collectionneurs !
OUI !
wizzy le Nerd Pour le coup, c'est la nostalgie qui parle, j'aime beaucoup le premier opus de la franchise Fatal Fury. Alors effectivement, on ne peut choisir que trois personnages, les trois gentils de l'histoire, dont un certain Terry Bogard, qui avec sa casquette, sera un des persos les plus appréciés des aficionados de la Neo Geo. L'ambiance de ce premier Fatal Fury est vraiment sympa et donne le ton de toute la série. Je trouve les décors plutôt fins et colorés pour l'époque et j'ai beaucoup de plaisir à jouer à ce tournoi bien orchestré, où chacun des combattants vend chèrement sa peau dans un style de combat propre. Entre le propriétaire de bar qui nous fait des numéros de Capoeira, un vieux et vénérable maître du kung-fu qui se métamorphose en Hulk, un Duck King à la crête iroquoise qui a la vraie cool attitude ou un Geese Howard en Boss final qui inspire le respect et la crainte, aucun frein pour ma part à les mettre tous K.O à la chaîne. Certes, l'ensemble qui date de 1992 a vieilli, de l'animation un peu lente au gameplay limité en coups, mais les coups spéciaux restent classes et efficaces, et sortent sans trop de problème. Un classique !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software