ALEX KIDD IN THE ENCHANTED CASTLE
Suggestions
BEURK !
jumpman NAAAAAAANN !!! Mais c'est quoi ce jeu ??? On est sur Master System ou sur Megadrive là ?? Graphismes à dormir sur le trottoir, musiques à rendre dingue un sourd, bruitages pouvant entrainer le suicide du joueur... J'arrête là ou je continue ? Je continue ?! Ok ; Vous devrez donc diriger (comme vous le pouvez...) un petit bonhomme dans différents niveaux jonchés d'ennemis tous plus pourraves les uns que les autres. La moindre "pich'nette" et vous êtes mort ! Vous devrez récupérer un max de pognon et allez devoir jouer au "pierre/feuille/ciseaux" (passionnant...) avec d'affreux vilains pour pouvoir acheter ou gagner différents objets qui vous serviront dans votre quête. Bien sûr, ce jeu a très mal vieillit ! La maniabilité est bien "relou", non pas à cause de la manette mais plutôt à cause du personnage qui semble "glisser" tout le temps et qui n'est pas adroit quant il faut détruire un ennemi avec ses tout p'tits bras ou ses coups de pied sautés ridicules. Hop, a la poubelle !
NON !
wizzy le Nerd L'épisode d'Alex Kidd sur Megadrive est un beau ratage en forme de pierre tombale. Avec cette triste épitaphe : ci-gît, Alex Kidd, éphémère mascotte de Sega qui balbutia gaiement sur Master System avant de se perdre, telle la comète de Halley, dans le trou noir des mauvais jeux. R.I.P Alex, on t'aimait bien... La responsable de ce décès prématuré : la drogue ! Attaquer à coup de pieds sautés, genre Jackie Chan en jogging pattes d'ef, des voiturettes débiles avec un seul point de vie tient effectivement du bad trip de "Oui-oui". Une musique sauvagement régressive et un level design en ligne droite, confinant au sous-mario, nous fait dire que le deuil, l'âge de la Maternelle (et de la drogue) est révolue et qu'il faut peut-être penser à jouer à autre chose...
NON !
Twinsen Threepwood Ô Alex Kidd, personnage aussi mignon qu'oublié, ton nom est aujourd'hui abscons, tes rêves, effacés. Château désenchanté par l'inanité de son existence, cette aventure n'est point bellement parfumée, mais sent plutôt le rance. La beauté est certes un apparat aussi éphémère que superflue, mais t'en doter un tant soit peu, m'aurait éviter d'avoir mal au c**. De la torpeur de tes mouvements se dessine le fixisme de l'être : toi petit garçon, tu te prenais pour Mario, mais tu n'en as que le paraître. Petite ROM désincarnée cachée sur mon disque dur, tu n'auras brillé qu'un temps face à la médiocrité de cette aventure. De ce chemin de croix en quête d'absolution, ta difficulté mal dosée me fait dire que j'ai toujours mal au f***. Drapé d'une mélopée digne d'une scie sauteuse, mes oreilles me rappellent qu'elles ont déjà été plus heureuses. Pierre/papier/ciseaux démultipliés à l'infini, ne font point un bon jeu, bien mal t'en a pris. Qu'ajouter face à la petitesse de cette aventure, si ce n'est que de te souhaiter allégresse, et de plus heureux futurs ? Alex Kidd, pour certains, tu es Eternel, mais pour moi, sans grand entrain, ton chemin est la poubelle.
CA AURAIT PU... MAIS NON
PXL On tient là un bel ambassadeur pour la Megadrive. L'un des tous premiers jeux de cette console ferait même rire une Master System à l'agonie tant le jeu est moche et sans saveur. Là où la Megadrive est très forte en matière de multiples scrollings de différents plans, ici on a le droit à du Hyéroglyphe, c'est désespérément plat, même pour de la 2D. Cette version d'Alex Kidd a l'ambition d'être un jeu mixant les catégories plateforme et aventure, un peu à la Monster World. Malheureusement, il n'y a d'aventures que le fait de dépenser de l'argent dans des magasins très chers, juste pour voir le gadget disparaître en fumée dès le premier obstacle. Concernant la plateforme, la maniabilité du jeu est à mille lieux des productions Nintendo. Imprécis, moche, inégale musicalement et finalement sans saveur, ce jeu ne mérite pas de voir le port cartouche de votre console. Sauf si vous êtes fans d'Alex Kidd, qui a toujours produit des jeux très médiocres. Heureusement que Sonic est arrivé, sinon SEGA serait enterré bien avant la Dreamcast.
OUI, MAIS...
Retro Kidz Grand fan d'Alex Kidd in Miracle World, j'ai vu défiler plein de titres décevants ou horribles concernant ce petit gamin. Mais là, je trouve que le gameplay est pas mal et que l'on prend du plaisir à y jouer. C'est fluide, il y a des interactions avec des éléments du décor et on s'amuse la plupart du temps. Par contre, concernant la bande sonore, ils ont réussi à me tuer le thème d'Alex Kidd, on dirait presque une parodie de la musique. De plus, les graphismes ne sont pas fous et ça pique les yeux parfois, le jeu arrive à être plus moche que le premier opus (qui lui était beau) sorti en 1986. Et la difficulté est présente, trop présente même, ça demande à connaître le jeu par cœur si on espère le terminer. Mais après tout, n'était-ce pas le cas de beaucoup de jeux de cette époque ?
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software