NINJA GAIDEN / SHADOW WARRIORS
Suggestions
BON JEU
Blondex Egalement connu sous le nom désormais plus célèbre de Ninja Gaiden, Shadow Warriors est le premier volet d’une série de trois jeux sortis sur NES, par ailleurs très inspiré (et c’est un euphémisme) d’un autre grand classique de la console : Castlevania. Outre le déroulement du jeu somme toute classique (plates-formes, action, boss), votre ninja, Ryu Hayabusa, dispose d’un sabre et d’armes secondaires (étoiles, sorts magiques…) dont l’utilisation ressemble à s’y méprendre à celle du jeu de Konami. Sans oublier le détail qui tue, la barre de vie identique à celle de Castlevania. Mais finalement, qu’est-ce qui importe ? Le jeu est bon, et dispose d’une ambiance bien à lui, de défis haletants et d’une difficulté pour le moins relevée. La réalisation technique est tout à fait honorable (si l’on excepte une musique assez horripilante), et chose peu courante pour des jeux de cette époque, de nombreuses (et longues) cinématiques développent une histoire intéressante, centrée sur la lutte de Ryu contre une secte diabolique. Le jeu paraît certes classique, mais n’en est pas moins prenant et efficace !
OUI !
Enker Shadow Warriors est, à plus d'un titre, un jeu phare de son époque. En premier lieu, citons ses cinématiques, pièces d'orfèvre qui auront séduit et marqué tous les joueurs de l'époque ! Plus que jamais sur NES, on se serait cru devant un vrai film, c'est dire la claque... Deuxièmement, l'action du jeu, frénétique, avait de quoi séduire : sauter, grimper sur les murs, pourfendre, tout cela avec fluidité. Enfin, et pas pour le meilleur hélas, ce jeu est surtout connu pour son affreuse difficulté. Rares auront été les joueurs capables d'en voir le bout. Moi-même, j'avais séché face au boss final, alors même que j'avais lutté de manière féroce pour en arriver là. Et puis en fait, il y avait encore deux adversaires après, dont je n'avais vus ni le nom ni la forme... Bref, un de ces mythes 8 bits construits à la dure. Un échec au final ? Non, car le jeu est parfait, excepté sa difficulté et son bug de réapparition des ennemis. Les niveaux sont variés, plaisants, la musique approche la perfection. Les contrôles -bien qu'un tantinet perfectibles- sont de la fête, aux côtés d'une réalisation au top. Tout cela servi dans un sublime écrin mais odieusement difficile, c'est vexant ! Un must.
OUI !
jumpman Tecmo nous propose donc l'adaptation de son Ninja Gaiden pour la NES, avec beaucoup de changements à la clé. Premièrement, alors que l'épisode arcade tenait plus du beat'em all, ici, le jeu propose un mélange de plate-forme et de slashing ! Qui plus est, Shadow Warriors (son joli nom Européen) dispose cette fois d'un vrai scénario, et même de petites séquences intermédiaires animées, qui étaient assez impressionnantes pour l'époque. Le jeu en lui-même est plutôt sympa à jouer, mais il faudra une bonne dose de courage et de patience devant la difficulté particulièrement corsée de ce soft ; Entre le respawn incessant des ennemis, la maniabilité parfois capricieuse et la portée trop petite de votre arme, voir la fin du jeu relève du miracle. Et pourtant, on y revient avec plaisir à chaque fois ! J'avais peur au début d'embarquer dans un jeu trop "sérieux", trop technique. Et puis, manette en mains, manier ce ninja reste agréable malgré les quelques lacunes précitées. Ninja Gaiden (ou Shadow Warriors) est un incontournable de la NES, mais aussi l'inspirateur de nombreux jeux actuels avec son style particulier !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software