DAY OF THE TENTACLE
Suggestions
NOM DE ZEUS !
Infernal Dans la catégorie point & click, on a des jeux plutôt sympas, au-dessus on a les classiques, et encore au-dessus on a Day of the Tentacle. C'est un jeu de feu LucasArts sorti en 1993, qui fait suite à l'excellent Maniac Mansion, développé lui-aussi par le duo magique, Schafer et Grossman. Le moteur de jeu est SCUMM, qui est présent dans des autres classiques comme Monkey Island, Zac McKracken ou Sam and Max. On retrouve beaucoup d'humour dans ce jeu ; comme exemple on a un type qui veut se suicider et qui se colle un revolver sur la tempe. Au moment de tirer, aucune balle ne part, mais un drapeau avec l'inscription PAN sort de l'oreille de l'autre côté ! Cette scène résume bien l’esprit de Day of the Tentacle. En bref, on doit empêcher une tentacule de contrôler le monde. Rien que ça ... Des énigmes et surtout beaucoup de gags sont au rendez vous de ce point & click.
LE POINT AND CLIK ABSOLU
Twinsen Threepwood Que de souvenirs que Day Of the Tentacle (DOTT pour les intimes) ! Premier jeu que j'ai eu le loisir d'essayer sur PC, mon premier Point and Clik, mon premier LucasArts, mon premier Tim Schaffer ! Loufoque à souhait, ce jeu tout en cartoon est à mi chemin entre Tim Burton et les Simpsons. Suite du très drôle Maniac Mansion (inclus DANS le jeu !), DOTT est un modèle de réalisation et de savoir-faire à tous les niveaux. Animation splendide, doublage parfait (une première à l'époque où les jeux tenaient sur disquette), histoire aussi drôle qu'originale, situations ubuesques, dialogues très bien écrits, énigmes très bien équilibrées, DOTT est simplement un cas d'école, le point and clik parfait à mon sens. Preuve qu'il fait partie des Grands : près de 20 après sa sortie, le jeu est encore âprement joué aussi bien par les amoureux du jeu que par les néophytes. Il fait toujours parti du top 30 des meilleurs jeux de tous les temps et il n'a pas pris une ride. Un Remastered vient de sortir et le jeu original est compatible avec l'excellent ScummVM. Je sur-conseille à tout le monde, petits comme grands. Un jeu que vous pourrez faire et refaire des centaines de fois sans jamais vous lasser.
OUI !
Enker Suite du déjà très bon Maniac Mansion, Day of the Tentacle place la barre encore plus haut. Si le jeu se veut plus scénarisé avec trois personnages désignés, il va bien plus loin dans sa profondeur de jeu, l'ingéniosité de ses énigmes et la loufoquerie de son univers. Cette fois, il faudra interagir sur trois époques pour sauver le monde et donc jongler comme il le faut entre les personnages pour progresser ! Rudement bien pensée, la mécaniques tourne parfaitement, les énigmes coriaces se veulent limpides en pensant de la bonne manière... la plus loufoque qui soit. Et pour parfaire cela, les graphismes sont juste parfaits, accompagnés par une bande-sonore au poil. Sauver le monde demandera du temps, de creuser ses méninges, mais le jeu en vaut la chandelle : DOTT est pour moi ce qui se fait de mieux en la matière, liant humour, technique et inventivité. La version remasterisée rend hommage à ce jeu en le remettant au goût du jour sur nos machines, conservant jusqu'aux voix digitalisées de la version d'origine ! Seule l'apparence est modifiée, pour un petit lifting très appréciable. Un must indémodable, à terminer ne serait-ce qu'une fois... et sans soluce svp !
DEEP PURPLE
Guisbeu Day Of The Tentacule est pour moi, comme pour bon nombre de gamers de ma génération (oui, ceux des années 80/90 quoi), le premier contact avec ce qu'on a appelé le genre point and click. Et quel premier contact ! Cette histoire complètement loufoque, où l'on tente de contrer les plans de domination du monde d'un tentacule pourpre, à l'aide de voyages spatio-temporels, est un des chefs-d'œuvre du genre. Produit par le légendaire studio LucasArts et le génial Tim Schafer, on retrouve dans DOTT et son animation de cartoon, tout ce qui fera la marque de fabrique des grands jeux du genre qui suivront : des protagonistes inoubliables ayant tout d'anti-héros ; des dialogues décalés et drôles, avec des clins d'œil permanents au joueur, et entièrement doublés qui plus est ; ainsi que des énigmes capillotractées, mais qui paraissent tellement logiques une fois résolues (c'est vrai quoi, c'est évident, un marteau pour gaucher !). A mon sens, on tient avec DOTT un mètre-étalon du jeu d'aventure. Incontournable et inoubliable !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software