TO THE MOON  
Suggestions
OUI !
Blondex Réalisé à partir de RPG Maker et se présentant comme un jeu d'aventure aux airs de Secret of Mana, To The Moon est en fait un récit interactif. Le gameplay, lorgnant davantage vers le point'n click, n'est en effet pas la force de cette petite production, et la liberté de mouvements est très restreinte, voire quasiment nulle, mais le plus important ici est l'histoire, très bien écrite. Dans un futur proche, les docteurs Rosalene et Watts travaillent tous deux dans une société créant de fausses mémoires pour des clients désireux d'enjoliver leur vie au moment de mourir. Leur prochain patient, Johnny, est un vieil homme dans le coma, dont le souhait est d'aller sur la Lune. Pour lui implanter un souvenir qu'il croira avoir réellement vécu, il faudra remonter le fil parfois brisé de sa mémoire, retraçant ainsi une vie faite de regrets et d'erreurs ; de moments de bonheur aussi. Âmes sensibles, sortez les mouchoirs ! Le ton mélancolique de To the Moon, renforcé par de très belles compositions, peut même faire craquer les cœurs endurcis, mais le récit, agrémenté de quelques notes d'humour, est si bien réalisé qu'on ne peut en décrocher jusqu'à la fin.
OUI !
wizzy le Nerd Intrigué, je suis toujours intrigué lorsqu'un jeu minimaliste suscite autant de réactions positives. Je lui trouvai du charme mais je n'osai jamais franchir le pas de peur d'être déçu. Suite à l'avis de Blondex, je me suis enfin décidé... D'abord cœur de pierre, j'ai eu bien du mal à rentrer dans le jeu car To the Moon ressemble à tout, sauf à un jeu. Sous ses faux airs de RPG old-school, se cache en effet une sorte de conte interactif, avec pour seules difficultés des puzzles enfantins ou des recherches d'objets ultra simples. Tout est fait pour qu'on suive sans frein nos deux scientifiques dans leur quête de souvenirs, afin de permettre à un vieil homme mourant d'accomplir son rêve : aller sur la Lune. L'histoire, mélancolique, entretient le mystère, évoque subtilement les thèmes de la vie, de la mémoire, du choix et de la mort. Doucement mais sûrement, mon cœur de pierre s'est fendillé et a fini, vaincu, par s'écrouler sur lui-même. C'est ridicule je sais, mais To the Moon m'a bouleversé. C'en est même fou de se dire que des petits êtres de pixels puissent susciter autant d'émotions. Grâce soit rendue à la musique, tout bonnement sublime !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software