ASSASSIN'S CREED - ROGUE  
Suggestions
OUI !
wizzy le Nerd 2014, "Unity", le nouvel épisode de la saga qui se déroule dans le Paris de la Révolution, ne sortira jamais sur les "vieilles" consoles. A la place, et histoire de se faire pardonner auprès des joueurs peu fortunés, Ubi Soft nous sort de son chapeau magique le "Rogue". Un épisode de transition se passant dans l'Atlantique nord durant la Guerre de 7 ans et faisant le lien entre le Black Flag et le III... Soit, je traduis, un copié-collé opportuniste du Black Flag pour les batailles navales et du III pour New York et les décors enneigés. Un air de déjà-vu ? Oui et non, car notre assassin a une doublure dans sa veste : il a rejoint la cause des "méchants" de la série, les Templiers. Et c'est à notre tour d'être une proie, d'être traqué sans relâche par des assassins novices, quand on ne retourne pas sa lame contre ses anciens mentors. Sur ce scénario bien vu et pas avare en surprises, je me surprends à adorer ce Black Flag des glaces. Le gameplay a fait ses preuves depuis longtemps et reste très agréable. Dans une zone arctique sublime, je ne compte d'ailleurs plus mes heures à exploser sans relâche de l'iceberg et du Man'o War.
EXCELLENT VOLET SURPRISE!
Twinsen Threepwood Censé être l'AC du pauvre pour ceux qui ne sont pas passés à la next gen, Rogue souffrait d'un mépris évident, y compris d'Ubisoft dans sa communication. Le jeu avait été quelque peu confié avec dédain aux studios de seconde main d'Europe de l'Est. Hors c'est d'eux que sont venus les meilleurs éléments des précédents épisodes. Le résultat : Rogue est largement meilleur que Unity, la Porsche rutilante mais cabossée de Montréal. Les avis des joueurs ne s'y sont pas trompés et le bouche à oreille a fait petit à petit son effet. Le choix intelligent de placer cet épisode entre le III et Black Flag a permis à l'équipe de réduire intelligemment la tâche de travail pour se concentrer sur le contenu et les nouveautés. Avec Shay, on a ENFIN un vrai héros profond qui pense du début à la fin. Sous ses faux airs de Mads Mikkelsen, c'est à mon avis l'assassin le plus intéressant de la saga avec Altaïr. Le jeu réussit le tour de force de proposer un contenu quasi-égal à l'immense Black Flag. Tout est là et bien foutu : combat, infiltration, narration, rythme, quêtes annexes, batailles navales. L'Antarctique est juste magnifique et grisant. Seul défaut : l'IA, toujours aux fraises. Très bon jeu !
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Retro Kidz   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software