METAL GEAR SOLID V - THE PHANTOM PAIN  
Suggestions
OUI, MAIS...
Romain Difficile de donner un avis à ce Metal Gear Solid V. D'un côté, on a un très bon jeu avec un gameplay entièrement retravaillé, de nombreuses missions que l'on peut aborder de la manière que l'on veut (même si à la longue ça devient un peu répétitif). Et puis aussi 3 zones de jeu différentes : une partie en Afghanistan, une en Afrique et l'autre dans la Mother Base. Cette dernière peut d'ailleurs être améliorée en capturant des soldats pendant les missions, en développant des armes et des équipements... Avec tout ce qu'il y a à faire, le jeu est assez long, comptez environ 50h pour finir l'histoire principale et peut-être le triple pour le faire à 100%. Et pourtant, malgré tous ses atouts, on a quand même cette impression d'un jeu inachevé, sans doute la faute à un éditeur qui a voulu sortir le jeu plus tôt que prévu. On y trouve aussi beaucoup moins de cinématiques qu'avant. Pour avoir des informations, il faut écouter les nombreuses cassettes audio, autant dire que celui qui n'a pas envie de les écouter loupera beaucoup de choses. MGS V est un très bon jeu mais il lui manque quelque chose qui aurait pu le rendre myhtique, comme c'était le cas pour d'autres épisodes avant lui !
JEU DE L'ANNEE 2015
twinsen threepwood Je ne pouvais décemment pas éviter un avis sur MGSV, LE jeu de l'année 2015 à mes yeux. Au delà de tout ce qui a entouré le jeu à sa sortie, on assiste au baroud d'honneur de la série Metal Gear et à sa réinvention complète. Mieux, sur de nombreux aspects, c'est le jeu vidéo qui est ici réinventé. Œuvre maudite et inachevée, on ne peut sentir que de l'amour et de la frustration face à ce Metal Gear, qui est grand mais qui aurait pu être encore tellement plus. Après la meilleure introduction que j'ai jamais vue, on découvre un semi open world d'une intelligence redoutable car il offre une liberté incroyable au joueur en terme d'approches et de niveaux de jeu. Malheureusement incomplet en terme de zones, on fait forcément face à de la répétition. Mais quelles missions ! Quelles mise en scène de folie ! Quelle durée de vie ! (50h juste pour l'histoire principale) ! Le récit, forcément décousu cause open world, apporte néanmoins de belles réflexions et des personnages magnifiquement croqués. Enfin un mot sur la fin : Kojima réussit le tour de force de briser le 4e mur et de nous faire ressentir ce qu'est la douleur fantôme - the phantom pain - avec une Quiet inoubliable. Magistral.
ConsolesPlus.net   1UP   Puissance Pixel   Jeux2Casino   Game Jukebox   Jeux Classiques
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software